Mon greenman

Merci à mes sympathiques lectrices d’avoir joué hier soir à cette énigme complètement frivole ! 🙂 🙂 

Il s’agit tout simplement d’un greenman, autrement dit un homme vert ! Le voici encore masqué :

Et ici démasqué :

 

Mon chéri l’a installé sur l’acacia faux robinier, juste à côté de la mare et de notre petite terrasse. Au pied de l’arbre pousse le rosier Paul Himalayan Musk, installé l’an dernier, dont une tige frôle le greenman :

Il nous surveille et nous protège :

Dans la tradition des différentes cultures autour du monde, le greenman est une sculpture, ou une représentation d’un visage entouré de feuilles. Le greenman présente de nombreuses variantes de formes, principalement une tête d’homme regardant entre les feuilles.. Il est un symbole de la renaissance du printemps. Il serait le protecteur du jardin.

Parfois de la végétation pousse hors de la bouche.

On trouve aussi des animaux, chats et lions, ou des démons.

Tout ceci n’est qu’un succinct résumé, vous pouvez en cherchant sur le net retrouver de nombreux liens sur les greenmen.

J’ai sculpté le mien l’an dernier, dans l’atelier de Richard.

 Au soleil, il ferme les yeux, et nous gratifie d’un sourire énigmatique :

De 3/4 :

De côté, vous remarquerez son long nez cabossé à la « Cyrano de Bergerac » :

Voici quelques clichés de la mise en forme 🙂.

J’ai d’abord sculpté le visage directement sur une boule de terre :

J’ai ensuite enlevé le surplus de terre à l’intérieur, en ne laissant qu’environ deux cm d’épaisseur :

Puis j’ai réalisé les feuilles (ici d’érables) :

Mon greenman terminé, en attente du biscuit :

Bien sûr, le greenman devait avoir des feuilles vert clair et des nervures noires, et le visage couleur chair, et comme d’habitude, la cuisson n’a pas suivi mes désirs, l’émail vert a coulé sur le visage et l’oxyde s’est étalé .. tant pis ! La cuisson est toujours imprévisible.

Magali du joli blog  « Sable émouvant », m’a fait remarquer que le greenman doit être accroché à l’arbre dont il porte les feuilles en collier. Ici je n’ai pas suivi ce protocole, il ne me reste plus qu’à en sculpter un autre !

Un dernier clin d’oeil ce soir en quittant le jardin hier soir :

Bonne journée à tous !

plus récents plus anciens
Me notifier des

Comme il est beau! Je m’en veux de ne pas y avoir pensé, mais il faut bien reconnaître que c’est plus facile une fois qu’on sait. Il y en a de superbes au château de la Roche-Jagu, tout le long du sentier de sous-bois qui suit le ruisseau. Enfin, maintenant que j’y pense, ça doit plutôt être des mascarons, car il ne comportent pas de feuilles. Ils crachent les eaux de ruissellement par la bouche. Bravo pour ton oeuvre que tu vas pouvoir contempler chaque fois que tu te promèneras dans ce coin de ton jardin. Bisous et bon weekend.

Toinon

Superbe ton greenman ! Bizarrement, il me rappelle quelqu’un, mais qui ? C’est vrai qu’il a un nez qui va servir de reposoir pour les petits oiseaux ! Je ne connaissais pas du tout cette « fantaisie », anglaise, sûrement !
L’ange gardien de ton domaine !

Super chouette !
J’aime cette tradition jardinière du greenman découverte il y a peu.
Je vais peut-être en demander un à mon « fournisseur officiel » de poteries ?
Aude.

C’est drôle, je viens d’en finir un à la poterie. Il n’est pas encore passé au four.
Il est bien moins réussi que le tien!!! Quel expression! Quel nez!
Merci pour toutes ces infos autour des greenmen, ça me plait bien, cet histoire de protecteur du jardin.
*des bises, Catherine et une douce soirée*
Cécile

Emmanuelle

Bonjour Catherine votre greenman est bien joli sans son masque ,je me suis fait avoir et non pas un chat voilà un beau protecteur je le trouve sympa avec son sourire , de profil il m’amuse .j’adore la teinte .
Un beau travail Catherine ,merci pour vos légendes je découvre l’histoire du greenman .
Belle soirée Catherine .

J’allais te féliciter sur la patine du greenman avant de lire que le résultat était fortuit. La couleur s’accorde parfaitement à l’écorce de l’arbre.
Tu sais déjà que le visage que tu as sculpté (nez et bouche) me plait beaucoup. Quel caractère ce greenman !

j’en vois à la brocante anglaise aux fêtes des plantes , c’est bien plus intéressant de pouvoir le faire soi-même , le tien a un regard et un sourire bienveillant , bonne journée

Très joli. J’avoue que je n’aurais jamais deviné….

manickqb

oh, qu’il a l’air coquin ce greenman !! il me plait beaucoup et posséde une belle présence (surtout au soleil ) bonne journée pleuvieuse marie-annick

Très intéressant, j’avais déjà entendu parler des greenmen mais je ne savais pas tout ça, c’est passionnant . J’avoue que je n’aurais jamais deviné !

J’ai une question : comment ton mari a t-il fait pour le fixer à l’arbre ?
Ça m’intéresse.

hi hi !!! j’ai moi aussi « sculpté » à mon avant dernière séance de poterie un green man !! le mien a également un nez proéminent et busqué mais qui lui donne un air moins sympathique que le tien !! j’adore les teintes que tu as choisis ! le mien a été recouvert d’un émail « surprise » puis cuisson raku… bien sûr je ne suis pas satisfaite du résultat !! je le posterais tout de même (en tout petit) un de ces jours 😉 bravo… une fois de plus je suis épatée par tes talents.. je vais montrer ton oeuvre à mon… Read more »

et ben on en apprend des choses avec toi ! moi aussi je le trouve très beau.
Il a trouvé sa place. Bonne journée Michèel

Tu es une sacrée farceuse !! 🙂
J’adore ton greenman. Je ne connaissais pas cette tradition et elle me plait beaucoup.
Tu dis avoir raté les couleurs, mais j’ai cru que ces tâches avaient été faites exprès. Je le trouve très beau.
Bravo Catherine