Côté voyage, High Line à New York

Dans cette période venteuse et somme toute assez désagréable au jardin, la première tempête de la saison ayant sévi ce dernier WE, j’ai ré-ouvert mes dossiers photos de voyage.

Attention ce billet est très loooong !
Aujourd’hui donc, une balade à New York, dans un parc un peu particulier, la High Line.

29a

 

1-new-york

La High Line est un parc suspendu de 2,3 km dans le sud-ouest de Manhattan, aménagé sur la partie aérienne désaffectée d’une voie ferrée de marchandises du Lower West Side.

Ce parc va de la 34ème rue ouest (W 34th St) (au nord) jusqu’à  Gansevoort Street dans le Meatpacking District (au sud), entre les 10ème (10th Ave) et 12ème (12th Ave) avenues.

Autrefois c’était une voie de transport de marchandises entre le New Jersey à l’ouest et le sud de Manhattan, quartier des abattoirs.

Il y environ 5 millions de visiteurs par an.

2-new-york

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

La High Line est inspirée de la coulée verte René-Dumont, parc de 4.8 kilomètres de Paris 12ème, créé en 1993 sur une ligne de chemin de fer abandonnée. Rappelez vous, j’avais partagé les photos de cette coulée verte dans ce billet.

Nous sommes en août 2015, une fin d’après midi. C’est la canicule.

Par l’escalier, nous sommes montés sur la High Line au niveau de la 34ème rue ouest.

Ici, vous remarquez à gauche les trains qui quittent Manhattan vers le New Jersey, nous sommes au bord de la rivière Hudson :

2b

La High Line a dopé le développement immobilier dans les quartiers voisins de la voie verte, comme vous pouvez le voir sur les photos suivantes. New York est rempli de grues et d’immeubles en construction.

1

La High Line a été plantée et réaffectée en voie verte dès 2006, ouverte en 2009, une deuxième portion en 2011 et la troisième en 2014. Une dernière partie reste à ouvrir pour 2017.

Avec un petit bout du Chrysler Building tout au fond :

1c

Les plantes, très rustiques, graminées, vivaces, arbres et arbustes, ont été sélectionnées en grande partie parmi la végétation qui poussait sur les voies pendant toutes les années où la voie ferrée était abandonnée (entre 1980 et 2006). Pour entretenir les sols, les jardiniers utilisent des composts maison.

Les rails des anciennes voies ferrées ont été conservés à certains endroits :

7 8

9a

10a 11a 12a

13 17

La High Line est d’un point de vue écologique, le poumon vert de cette partie sud de Manhattan. On y retrouve de nombreux oiseaux et insectes, ce grand jardin permet aussi de réguler la chaleur en été, par l’ombre qu’il dispense, et retient les pluies en automne et hiver.

19 20

Un grand nombre d’heuchères ont été plantées, en particulier, l’heuchère Caramel dont l’obtenteur est le Français Thierry Delabroye :

21 22

Le paysagiste Piet Oudolf en est un des concepteurs.

23

 

25

Sur ce parc aérien, il est interdit de promener son chien, de rouler à vélo, de boire de l’alcool, de fumer, ou de cueillir des fleurs.. (mais j’ai récolté des graines..) etc..

27 30

Non seulement la High Line est un lieu de promenade, mais selon les périodes de l’année, il y a de nombreuses activités proposées (exposition, danses, balades guidées, etc..).

Pendant cette balade aérienne, on découvre des points de vue incroyables sur New York. Les architectures originales de Manhattan, la rivière Hudson, et en face le New Jersey et Hoboken (clin d’oeil à ma copine A.) :

33

34

Une petite vue sur l’Empire State Building :

24

Dans le soleil couchant :

31

Les citernes des toits des immeubles font partie du paysage urbain, surtout ici dans le quartier de Chelsea :

5

Des immeubles tarabiscotés :

1d

Beaucoup de tags :

18

28

Au niveau de la 10ème avenue, on peut prendre son temps sur une estrade aménagée en surplomb, et regarder passer les voitures, comme au cinéma !

15

14

Une promenade très agréable à hauteur du 2ème étage des immeubles voisins, mais sans jamais faire du voyeurisme.

16

Une petite « piscine » au ras des pieds, pour se rafraichir après cette jolie balade :

26

La fin de la promenade se fait dans le quartier de Meatpacking District qui est devenu un endroit très branché, entre clubs, bars et restaurants tendances (je n’ai pas pris de photos, il faisait déjà trop sombre).

32

Si vous êtes encore là, bravo! je l’avais écrit, c’était long, mais à la mesure de notre enthousiasme pour cet aperçu très particulier de New York.

Il ne vous reste plus qu’à digérer toutes ces photos …

Bonne journée à tous 🙂 

(le logo de mon blog est gênant, mais je ne veux pas que des sites pirates me pillent mes photos même celles qui ne sont pas jolies)

plus récents plus anciens
Me notifier des

MERCI Catherine pour ce reportage : j’entretiens une véritable fascination pour la High Line et ça serait le premier endroit que j’irais visiter si j’allais un jour à New York!
Tu dis qu’Oudolf en est l’un des concepteurs…je pensais qu’il était le seul. Quels sont les autres?
Quelles sont les graines que tu as chipé et ont-elles tenu leurs promesses?
*des bises et une douce semaine*
Cécile
PS : Ton logo pourrait-il être plus petit : c’est dommage de ne pas profiter plus de tes jolies photos?

Pas trop long pour moi ce billet : j’ai adoré cette découverte, merci !
J’ai déjà entendu parler de celle de Paris, effectivement, mais n’y suis jamais allée. Cela se fera un jour, sûr !
Je te millebise

Emmanuelle

Bonsoir Catherine , un régal que cet article je voyage dans mon fauteuil moi qui ne peux pas prendre l’avion je m’enrichie de vos reportages et j’ai tout lu (sourire ) je suis agréablement surpris que tant de verdure y soit présente ,Piet Oudof j’adore voir la créations de c’est jardins ,surprise aussi de voir nos euchères au bout du monde .

Merci Catherine pour cette superbe balade ,

Très intéressant ! C’est la 1ère fois que je vois un reportage vivant sur cette High line…
dont j’ignorais qu’elle était carrément inspirée par la promenade plantée du 12 ème arrondissement, dont j’ai été voisine, jusqu’en 2003. J’aimais bien.
Le logo de ton blog n’a rien de gênant, tu as raison.
Merci pour le voyage

ha mais j’en aurais demandé encore donc loin de trouver cette balade atypique trop longue !!! plutôt flatteur de trouver là bas les belles heuchères caramel et j’aurais une pensée pour toi à présent chaque fois que je regarderais les miennes !! merci pour ce complet dépaysement !

les longs billets ne me gênent pas! moi qui ne veux plus prendre l’avion, je voyage en photos et j’aime ça….

manickqb

oh,pas trop long du tout, comme c’est agréable d’avoir un reportage différent ( et cent fois plus sympathique…) sur cette ville si minérale. (mais je n’y suis jamais allée) bonne soirée marie-annick

Mimi lechat

Même chose que Toinon de la Toinette, c’est un vrai régal et une découverte pour celles qui ne mettront certainement jamais les pieds à New York.

Toinon

Un régal, merci Cate !

Et cette voie a le mérite de permettre de s’éloigner des gaz d’échappements pour passer d’un block à l’autre.

PS: Je ne peux pas cliquer sur les photos. C’est frustrant! Je n’ai que le pointeur de la souris; la main n’apparaît jamais.

Franchement, je n’ai pas trouvé ça long du tout! J’avais déjà de bonnes idées de la High Line, abondamment présentée dans un livre sur les travaux de Piet Oudolf « Plantations » que je présentais là: http://jardinentreterreetmer.blogspot.fr/2014/11/un-livre-de-jardinage.html . Cela semble un îlot de verdure et de fleurs en plein New-York. Une bien jolie promenade à admirer. Bisous Catherine. J’espère que tu n’as pas eu de dégâts avec la tempête.