Flâneries éphémères, part 9

« Clos fleuri jaune », un des premiers rosiers plantés au jardin :

1 2

« Mistigri » dans les népétas :

3

« Ghislaine de Féligonde », qui a des centaines de boutons, devant les céanothes   :

4 5

 

6

Des roses de « Sally Holmes » saluant les feuilles dorées de l’heuchère « Caramel » :

7

La digitale « Pam Choice » dans le sous-bois :

8

et « Suttons Apricot » :

9

Le rosier « Madame Isaac Péreire » n’a jamais été aussi beau, il a des dizaines de fleurs qui sentent divinement bon :

10

Un joyeux fouillis :11

« Gertrude Jekyll » en compagnie des digitales sauvages, les petites roses blanches de « Prosperity » sont issues d’une branche plantée en soutien, au pied « Rozanne » :

12

« New Dawn » qui part à l’assaut du mur, ses petites roses odorantes sont très gracieuses :

13 14

Le bleu de la sauge « Blue note » s’accorde avec les roses bicolores d’ « Elégante danseuse » :

16

Plantée au printemps sur le treillis réparé par mon chéri (treillis qui a voltigé dans le jardin suite à une tempête), devant la terrasse, la clématite « Arabella » présente de toutes petites fleurs bleu pâle:

17

Les grandes fleurs du lupin « La chatelaine », en compagnie du polémonium et de la scabieuse « Beaujolais » :

18

Dans la haie, un rosier sauvage s’est développé et ses petites fleurs sont vraiment jolies :

19 20

Encore une fleur du jardin, Moïcha :

21

 

Bon après midi à tous, sous le soleil !

plus récents plus anciens
Me notifier des

Tu es la reine des mariages réussis: Ghislaine et le ceanothe et Gertrude et les digitales!
Tes associations sont toujours de bon gout et c’est un régal de se promener virtuellement dans ton jardin.

J’adore ton joyeux fouillis, c’est gai et lumineux. Gertrude Jekyl est tellement bien mis en valeur au milieu des digitales. Méfie toi des rosiers sauvages en un rien de temps ils deviennent terriblement envahissant ( je parle d’expérience )
Belle fin de semaine

Tes rosiers sont en bonne compagnie avec les nepetas, digitales ou céanothes. Le petit rosier sauvage est adorable avec ses grosses étamines dorées. Gros bisous. Scrountch-scrountch à Moïcha.

Vraiment que c’est beau et inspirant !!!!
Dans le bazar au Gontey les digitales sauvages foisonnent et je les adore mais Pam Choice et Suttons Appricot sont un cran au dessus, waouh !
Pein de bises Cathy, je remonte mon retard chez toi…

Nikki

C’est magnifique, Cath !… J’adore tes ‘ fouillis ‘ !… J’ai une belle surprise pour le moment. Il y a 5, 6 ans, j’avais semé des digitales blanches et des roses. Très vite, je n’ai plus eu que des blanches … Mais cette année, une superbe digitale rose fuschia est de retour, va savoir pourquoi !

Je dis rien : j’admire ; chhhhhuuuut 🙂
Je t’embrasse très fort !

Emmanuelle

Bonsoir Catherine ,c’est toujours un avec grand plaisir que de visiter votre jardin vos rosiers sont splendides vous avez échapper dans votre région aux intempéries ,vos vivaces sont superbes des tableaux magnifiques j’adore vos fouillis .
Ici le soleil est revenue depuis lundi un régal de retrouver le jardin.
Merci Catherine pour cette jolie balade et belle soirée à vous

Mimi lechat

C’est réellement un jardin comme je les aime, gai, coloré, et vivant. Bravo Cathie !

C’est la plus jolie période de l’année au jardin : profitons-en!
*des bises et une douce soirée*
Cécile

c’est vraiment superbe , enfin on est en juin , le mois des roses et sous le soleil (chez nous aussi) la ballade est bien agréable , de jolies contrastes des bleus avec les roses , bonne soirée