Ginkaku-Ji ou le Pavillon d’Argent

Aujourd’hui, je vous emmène visiter un de mes temples préférés à Kyoto, non pas seulement parce que le jardin est magnifique, mais aussi parce que il n’y avait pas ce jour là ni  surabondance de touristes, ni hordes de collégiens excités qui vous cassent les pieds (et vous empêchent surtout d’apprécier l’ambiance zen).
(Je vous parlerai de mes coups de coeur et de mes agacements, voire de mon exaspération, un autre jour.)

Kyoto est une ville de moyenne importance au Japon, environ 1,5 millions d’habitants. Elle est la capitale de la préfecture de Kyoto, dans le Kansai, région centrale du Japon.

Kyoto possède à elle seule 20% des Trésors Nationaux, ainsi que 20 sites classés au Patrimoine Mondial de l’Humanité.

On y trouve environ 1 600 temples bouddhistes, et 400 sanctuaires shinto, ainsi que 200 jardins classés.

Vous n’imaginez pas, j’en suis sûre, que nous avons visité tous les temples et les jardins .. un petit nombre, oui, mais au bout d’un certain moment une certaine lassitude s’installe, même si ce que l’on visite est admirable.

 

 

Ce Pavillon fut érigé en 1482 par le shogun Ashikaga Yoshimasa, petit fils du shogun qui fit construire le Pavillon d’Or.

Son nom sert seulement à distinguer ce Pavillon de celui plus prestigieux qu’est le Pavillon d’Or (en photo sur ce billet) (alors qu’il n’a jamais été recouvert d’argent) ..

Dans le jardin zen, on remarque un cône de sable blanc sur le parterre finement ratissé, le kogetsudai, sensé refléter le clair de lune en faisant ressortir la beauté du jardin la nuit.

Un phénix surplombe le toit :

Cette villa, au pied des montagnes de l’est, (Kyoto est entourée de montagnes), fut transformée en temple bouddhiste à sa mort.

Un car de touristes est arrivé, suivi par des collégiens !

Tous ne font pas le tour du jardin, il faut monter sur la colline, et les jeunes préfèrent courir dans les allées ..

Ils photographient le bas du jardin et hop repartent aussi vite qu’ils sont venus, je trouve ce genre de voyage balourd !!

Une jolie fontaine :

La maison de thé (Ashikaga Yoshimasa aurait été à l’instigateur de la Cérémonie du Thé, extrêmement importante au Japon, et de la philosophie zen teintée wabi-sabi. Dommage, dans ce temple, on ne visite pas la Maison du thé) :

Des sentiers parcourent le jardin, conçu par le paysagiste Soami.

Ce jardin, comme tant d’autres est sans herbes, ce sont les mousses qui magnifient le décor.

Il aurait été inspiré par le jardin des Mousses, un très célèbre jardin que nous n’avons pas visité (il faut réserver des semaines à l’avance, et bien sûr j’ai oublié..)

Les bambous géants, très présents à Kyoto :

Un jardinier méticuleux :

Les couleurs s’invitent déjà en octobre, pour mon grand plaisir :

Vues du pavillon et de Kyoto :

 

Ginkaku-Ji est un temple associé à un jardin très agréable à parcourir.

Comme pour tous les temples que nous avons visités, l’entrée est payante, mais au Japon, pour moins de 4 euros par personne, on peut être transporté facilement dans un monde zen plein de poésie et de douceur.

Voilà !

Passez un beau dimanche, à bientôt 🙂 

 

 

 

 

 

plus récents plus anciens
Me notifier des

Quelle atmosphère! C’est magnifique, ces mousses!
*des bises, Cathie et merci pur le partage*
Cécile

ça donne envie car c’est magnifique. Merci pour cette visite virtuelle. Bonne soirée

Moi qui suis habituellement attirée par les jardins « foisonnants » je suis toujours surprise de me voir rêveuse devant un jardin de mousse ou d’arbre fuselés et taillés …. une histoire de ying et yang sûrement 😉 en tout cas j’ai apprécié le calme et la sérénité de cette visite effectuée derrière mon écran car me connaissant j’aurais sans doute fulminé devant autant de non-respect et intérêt de la part de certains touristes, mot qui à ce moment là prend tout son sens péjoratif !!!
bisesssssssss et merci pour cette superbe promenade !

Eh oui! beaucoup de touristes arpentent les jardins célèbres à juste titre. C’est bien normal, mais je suis d’accord avec toi que certains n’en ont en fait rien à fiche et sont là pour s’amuser comme ils iraient chez Mickey. Ceci dit, ce jardin est magnifique. J’ai remarqué qu’aucun arbre n’est laissé en l’état. Tous arborent un port très travaillé et ont manifestement été taillés. Quel boulot! Et quel résultat! Il y a de quoi rester à les contempler sans se lasser. Bisous Catherine. j’attends la suite avec impatience.

mimilechat

C’est vrai que la mousse remplace l’herbe avantageusement.
Il y aura d’autres photos à venir, j’espère, car je ne m’en lasse pas. ♥

Bonsoir ,
Je découvre votre blog par l’intermédiaire du Jardin de Darius .
Un joli voyage grace à ces superbes photos !

Je ne suis pas très voyages… Peut-être parce que j’ai eu une enfance d’expatriée… Mais le Japon est l’une des destinations qui me plairait, même si comme toi, j’aurais beaucoup de mal à supporter le tourisme de masse. L’idéal serait de visiter avec des locaux pour échapper à la foule et voir ce qui vaut vraiment le coup.
En tous cas tes photos sont très belles. J’espère que tu nous en montreras encore 🙂
Alors ce dimanche ? Au jardin ? Pour ma part j’en ai profité pour continuer mes bulbes, mais j’y vais tranquillou alors j’ai encore du boulot 😉

Toinon

Belles images ! J’aime beaucoup la végétation, et tout ce vert est très reposant !

je l’ai visité il y a très longtemps au printemps peu de touristes à l’époque, je garde un excellent souvenir de ces magnifiques jardins , en revanche au retour j’avais perdu 2kg car la nourriture et la boisson d’herbes pas facile
bon dimanche

Tes photos donnent des envies de voyage… le Japon est une destination dont je rêve, en tout cas le Japon des jardins et des traditions .
Bon dimanche

Merci pour ce beau reportage, je trouve ce jardin magnifique. Dommage que des hordes de touristes gâchent un peu la visite mais hélas aujourd’hui c’est souvent comme ça.
Je te souhaite un très beau dimanche.
Bises.

Mon commentaire a disparu, mince alors !
Je vais donc faire au plus court: j’ai adoré ton billet, beaucoup appris, apprécié l’ambiance zen propice à la méditation et j’espère qu’il y en aura d’autres.
Bon dimanche,
Aude.

Quel bonheur que celui d’effectuer un voyage au Japon un dimanche matin alors que je suis confortablement installée dans un canapé, encore en pyjama, une tasse de thé bien chaud à portée de main ! J’ai aimé la visite de ce temple, cet intrigant cône de sable blanc, les pentes moussues, les grands bambous, le jardinier à quatre pattes en train de méticuleusement enlever une herbe indésirable. On aimerait avoir ces lieux rien qu’à soi et comme il doit être pénible de devoir es partager avec des hordes de touristes et de jeunes peu respectuex ! Merci pour cette belle… Read more »