Help !! au secours, le monsieur tout là-haut dans le ciel !!

Pouvez vous faire pleuvoir ? s’il vous plait ?

Je devrais peut être chanter au milieu de la pelouse toute sèche, craquante sous les pas et toute jaune paille .. 

1

j’arriverais peut être à faire tomber la pluie au-dessus de mon village ? mais j’en doute fort ..

2

La sécheresse sévit dans notre région (la Bretagne, pour ceux qui ne suivent pas régulièrement) et tout le jardin souffre !

Aujourd’hui j’ajoute un point météo dans ce blog, j’essayerai d’en faire un par mois, cela me permettra de me rappeler le temps qu’il a fait.

Toutes les courbes qui suivent sont issues du site infoclimat.fr (le lien donne le climat à Paris, 5ème pour l’année 2016).

Vous pouvez facilement retrouver le climat de votre ville ou d’une ville proche avec ce site.

Comme en ce moment c’est la sécheresse qui est le plus gros problème au jardin, voici les précipitations (hauteur à droite du schéma) :

A

Il a beaucoup plu en janvier,

B

mais ensuite, les précipitations ont bien diminué.

C D

en avril, 24,6 mm ,

E

en mai, 32 mm (alors qu’ailleurs en France, la pluie était devenue mousson),

F

en juin, 40,8 mm d’eau,

G

et depuis début juillet, 6 mm d’eau .. (et 34°C le lundi 18 juillet)

J’arrive au bout de nos réserves d’eau (environ 5 000 litres récoltés cet hiver), les hortensias (même les plus vieux) souffrent, les nouvelles plantes sont quasi à l’agonie, les légumes, malgré un arrosage quotidien, baissent la tête, jaunissent .. je suis un peu désespérée ..

Le coin des courges :

8

 

Heureusement il reste quelques jolies couleurs au jardin :

3

6

5

4

Je crains d’avoir oublié de surveiller les artichauts, heureusement il en reste encore :

7

et dans la mare :

9

Et chez vous, le manque d’eau fait il aussi de tels ravages ?

Bonne fin de journée !

plus récents plus anciens
Me notifier des

Oh ma pauvre Catherine ! Dire qu’ici, je me plains (presque !) du temps maussade, de la pluie et des températures fraîches ! Le jardin,, au moins, est bien vert mais les sorties se font entre deux averses ! C’est inhabituel ce temps archi sec ? Il faut bien du courage pour jardiner dans ces conditions et je comprends tout à fait ta déception, pour le potager, par exemple. Courage, j’espère que la pluie va faire son apparition. Peut-être en effet que la danse des Sioux et leurs mélopées… ? 🙂

On se souviendra longtemps de cette journée du lundi 18 juillet où nous démarrions notre périple des jardins bretons ! Dans ces conditions on comprend l’état de la pelouse. Il semble que depuis les choses se soient arrangées et que le vert pointe de nouveau.
Belle semaine à vous.

Bonjour Catherine, c’est bien difficile de voir son jardin souffrir du manque d’eau surtout en Bretagne où nous râlons plus souvent après les multiples averses ! Ici dans les Côtes d’Armor (entre Guingamp et Pontrieux), ma pelouse est encore bien verte, et je ne ressent pas ce manque d’eau et les plantations pas plus. Nous étions absents la semaine dernière et d’après nos proches il a fait bien chaud mais depuis notre retour ce n’est pas top du tout. Bon courage et patience à toi. Bise, Fabienne

Coucou Catherine, je découvre ton blogs par celui d’Isabelle !
J’aime beaucoup ta bassine aux nénuphars . Les artichauts oubliés sont superbes…
Belle journée

Mimi lechat

Ici aussi cruel manque d’eau, moins de 10 mm pour ce mois de juillet. Ce qui sauve mon jardin pour le moment, c’est l’ombre apportée par des grands arbres, car on a frôlé les 40° !
Je n’ai plus une goutte d’eau dans mes réserves.

Ton jardin ressemble au mien (hélas!) et tes réserves d’eau aussi (re-hélas!). Pour la chaleur du 19 juillet, nous t’avons malheureusement battue avec 35,6°. Une horreur! Les températures sont redevenues normales, mais le mal est fait. Les hydrangéas sont partiellement grillés, par contre j’ai réussi à protéger mon plus délicat érable japonais, Emerald Lace, en le couvrant aux heures les plus brûlantes de fougères. Ça a bien marché et les feuilles sont impeccables. Mais je passe un temps fou à arroser chaque jour, car la terre est archi-sèche. Courage! Ça finira bien par s’arrêter. Gros bisous du nord en folie!

Coucou Catherine, Comme tu vois je ne suis pas très loin même si je ne me manifeste guère. Tellement de choses sont arrivées qui me prennent tout mon temps que je ne suis pas mécontente d’avoir arrêté mon blog qui aurait été trop chronophage. J’espère en reprendre un en octobre sous une forme ou une autre. Ta belle pelouse ressemble comme une soeur à la mienne. Mon jardin fait peine à voir par rapport à l’année dernière où j’avais réussi à maintenir davantage de floraisons. J’ai eu des pertes de plantes hélas ! On n’a pas réussi à se voir… Read more »

Te voilà dotée d’une « pelouse » à la landaise, celle qui crisse sous le pied 😉
Aucune inquiétude pour elle, mais plutôt pour tes plants de légumes et tes hydrangeas.
J’ai de la chance de pouvoir arroser par pompage car l’eau est là à 1 mètre 50 dans le sable. Mais comme toi, j’ai connu, dans mon jardin orléanais, l’angoisse de la cuve dont le niveau descend trop bas tandis que la pluie ne tombe toujours pas.

Le jardin, tout nouvellement planté, a chaud aussi en Charente-Maritime, mais ça n’est pas la catastrophe. J’arrose à peu près deux fois par semaines depuis juin et surtout, je paille partout (tonte, BRF).
*des bises, Cathie et bon courage*
Cécile

Et bien le monsieur la haut dans le ciel a du mal comprendre car en ce moment il fait tomber de la pluie ici, dans le Var…..

Qui a dit qu’il pleuvait tout le temps en Bretagne ? 😉
Ici après les averses du printemps, le coup de chaud en début de semaine… les fleurs ont du mal quand même…
Ce n’était pas une année facile pour une débutante comme moi 🙂
Belle journée Catherine

Ah ben tiens ! on dirait presque un jardin de chez moi 🙂 Je dis presque parce qu’ici, c’est encore plus jaunasse-marronnasse ! les plants que j’avais installés en avril, heureusement pas beaucoup, me souvenant de l’expérience 2015, sont presque tous morts. Ceci dit, je prends tellement l’habitude de ces périodes sèches/caniculaires que ça m’affecte de moins en moins : je prends mon mal en patience et retrouverai le cours normal des choses et de l’eau en septembre 🙂 Courage Catherine ! Je te fais de très gros bisous !

Anne Marie

Bonjour, En effet votre pelouse est passée en mode été et le monsieur là-haut est en vacances. Ici c’est encore vert mais peut-être pas pour longtemps. Quand il fera un temps à mettre une bretonne dehors, je passerai la tondeuse pour ramasser le tapis de fleurs de châtaignier qui recouvre la pelouse à certains endroits. Les feuilles de mes hortensias sont brulées et la récolte de framboises et de mûres sans épines ne sera pas formidable, tant pis pour les confitures! Par contre les tomates de la serre arrivent à maturité. On va pouvoir en faire une cure. Quelle bonne… Read more »

Toinon

Ah ! ben oui ! Quelle différence ! Chez nous tout est « encore » bien vert, mais il n’a pas plus depuis le début du mois. On nous annonce de gros orages, depuis quelques jours, mais rien ne se passe. J’ai encore une petite réserve d’eau de pluie, mais je réserve cette eau pour les plantes qui n’aime pas celle du réseau. Le potager et autres massifs commencent à souffrir un peu, je fais ce que je peux pour les aider, mais ça commence à devenir « galère » ! Heureusement les arbustes et les rosiers ont des racines qui vont chercher l’eau… Read more »

Ici….pas de manque d’eau. Il a plu pendant des semaines. Tout le printemps a été très humide. Le potager a souffert de toute cette humidité. Les roses ont été moins nombreuses que l’année dernière. Depuis début juillet, tout rentre dans l’ordre. Le soleil est enfin là. De temps à autre, la pluie nous arrose un peu. Juste ce qu’il faut. Nos pelouses sont toujours bien vertes, le potager démarre et les autres plantes se refont une santé. Dommage que je ne puisse pas t’envoyer un peu de mes réserves d’eau….Bonne soirée.