Archives des Mots clefscourges

Et du côté du potager ?

Ce printemps (comme l’an dernier, grrr…) j’étais très occupée dans les massifs fleuris, et j’ai un peu négligé le potager, dommage !

Je n’aurai ni petits pois ni betteraves …

Par contre j’ai semé en quantité, en février et mars, graines de tomates et de courges et si tout pousse et produit bien, nous aurons de bonnes salades de tomates en été et de grosses soupes en hiver .. pas l’autonomie légumière, j’en conviens 😀 

Je commence par le potager rond, nouveau au jardin, dans le verger (j’ai lu et entendu que les légumes et les arbres fruitiers sont de bonne compagnie) :

Ce jardin rond m’a permis de planter au centre les artichauts (qui prennent beaucoup de place d’habitude), 3 pieds de patates douces, 4 pieds de tomates et 13 pieds de courges. Ces dernières s’étaleront à l’aise dans le gazon (sur des cagettes, cela facilitera la tonte, mon chéri est d’accord, enfin, j’espère! 😛 )

Auparavant, j’avais un potager banal, aujourd’hui il me plait beaucoup ! (vous pouvez voir son implantation ici) (on dirait une rénovation avant/après des magazines de déco, ha ha 😀 )

 

Le potager vu du côté est :

Et du côté nord :

Les rosiers sur la barrière sont à leur apogée, nombre de roses ont déjà défleuries :

« Albertine » avec son petiot bouton rouge et « Graham Thomas  » :

La forme très graphique des pompons de la clématite « Katherine Batman » :

La serre avec ses 8 pieds de tomates :

Les pommes de terre sont en forme, dans le carré mitoyen il y a des concombres, une aubergine, des tomates, un piment et un poivron, des courgettes, des panais et bientôt des haricots nains :

Quelques fleurs dans le potager attirent les butineurs, ici un polémonium, issu d’un semis spontané :

Mes fèves sont envahies de pucerons, je ne vois plus de fleurs, mais il y a quelques gousses, j’attends les larves de coccinelles et de syrphes ! (Malo a fait un très bel article sur ces auxiliaires)

Les haricots grimpants commencent à sortir de terre (oui oui j’ai beaucoup de retard 😥 ) :

Une bonne idée que les bacs à fraises, on en a mangé beaucoup plus que les autres années, les baveux ne les ont pas trouvées :

La serre en verre avec ses 9 pieds de tomates :

Quelques petites tomates précoces, Marmande et Merveille des marchés :

Je ne résiste pas à la tentation de vous montrer mon petit coin pépinière, j’ai tellement de plantes (issues de semis maison) que je dois les « stocker » en attendant l’automne.

J’ai aussi un petite plante en pleine forme, qui vient de Belgique, la vois tu, Annick ?

Bon après midi à tous !

au soleil et au jardin bien sûr .. 🙂 

 

 

 

Côté serre(s)

Depuis quelques jours, le potager est agrémenté d’une nouvelle serre, que mon chéri a construite avec application ces dernières semaines, bout après bout, mais je vous raconterai son histoire plus tard.

En ce moment la première serre est remplie de petits pots de semis et de repiquages. Dans quelques jours, j’y planterai les pieds de tomates (issus de semis maison, vous avez suivi leur saga, ici, et encore ) qui pour le moment séjournent encore à la maison en attendant la fin des Saints de glace (Saint Mamert, le 11 mai, Saint Pancrace, le 12 mai, et Saint Servais, le 13 mai) :

Les courges, courgettes, et autres cucurbitacées ci-dessous sont issues de semis de graines selon la méthode des bouteilles (vue ici et ), semis que je fais vers la mi-mars, et je rempote les petits plants environ un mois plus tard dans un bon terreau :

courges courgetts

(clin d’oeil à mes copines à qui j’ai promis des plants)

courges

La belle courge bien développée est un pied de citrouille peanut :

courge peanut

Voici la citrouille peanut, photo prise sur le billet de Caroline S., participante du SOL 2016, qui m’a envoyé quelques graines en janvier (ce semis a réussi chez toi, Camille?) :

peanuts

Cette citrouille est vraiment originale, j’espère que j’aurai de beaux fruits très rigolos en automne !

Quelques semis et repiquages de fleurs issues de graines envoyées par les participant(e)s du SOL 2016 :

repiquages

Une petite collection d’ancolies de la famille des Barlow (toujours issues de graines du SOL) :

ancolies

Et dans la serre du potager, ma collection de dahlias, mise en pot en février, que vous pouvez voir dans ce billet :

sahlias

Je vais bientôt transférer tout ce beau monde au jardin, en espérant que les températures ne fraichissent pas trop.

Bonne journée !

 

Cucurbitacées

Quelques unes des courges récoltées cet automne :

Jack be Little, potimarron, courge de Siam,  Sweet dumpling :

courges1

Lady Godiva, Gâleuse d’Eyssines, et rouge d’Etamples :

courges2

Bonne soirée !

 

Semis de courges, part 2

J’ai semé les courges selon cette méthode, le 15 mars, et 10 jours plus tard, dans 4 bouteilles j’ai trouvé des petites plantules .

courges1

 Aujourd’hui plus de la moitié des bouteilles ont des petites plantes . Les courges qui ne sont pas sorties encore sont celles qui ont besoin de plus de chaleur pour pousser .. patientons encore un peu (en mars, il a fait plutôt frais dans la région) .

Heureusement, dès que le soleil apparait, le serre devient un vrai four ; la nuit par contre, la température est parfois descendu sous les 5°C ..

Il y a 3 jours j’ai rempoté des pieds de potimarron, dont les graines venaient du SOL de janvier (les racines sont descendues dans les billes d’argile) :

courges2

Un vert bien franc et tendre, cela fait plaisir :courges3

Après avoir découpé la bouteille, j’ « extirpe » délicatement les petites pousses et je les plante dans un grand pot :courges4

 

courges 5

Il faut maintenant les laisser se développer, les endurcir dans la serre (et les protéger la nuit avec un voile de forçage) et attendre mai pour les planter au jardin potager !

Et planter toutes les autres petites courges ..

Bonne journée !

 

 

 

Semis de courges, part 1

Un petit billet sur la façon dont je fais les semis de courges.

J’ai copié cette méthode sur internet il y a 3 ou 4 ans et depuis je réalise les semis de courges et courgettes de cette manière. J’ai, selon les années, des résultats d’environ 70 à 90% de réussite.
J’utilise une bouteille d’eau gazeuse (le plastique est plus résistant, mais quand j’en manque, je prends des bouteilles simples), la découpe à environ 1/3 de sa hauteur, remplis le fond de billes d’argile, je verse de l’eau juste au dessus des billes, complète avec du terreau spécial à semis (ici KB et Truffaut),

1

et je plante les graines le petit bout au fond, bien droites et je rajoute un à 2 cm de terreau.

2

Je ferme la bouteille avec du scotch, je n’oublie pas l’étiquette, et j’entrepose le tout dans la serre (non chauffée), en attendant la sortie des petites pousses!

3

La bouteille fait office de serre, plus besoin d’arroser, et quand le soleil pointe, il fait bien chaud à l’intérieur des bouteilles, tout se passe en circuit clos!

J’ai ainsi semé les courges cette année le 15 mars, et les bouteilles restent fermées pendant environ 3 semaines à un mois, ensuite je repiquerai les plus beaux plants dans de grands pots individuellement, et je pourrai ainsi mettre des plants bien forts au jardin début mai (en les protégeant la nuit avec une cloche en plastique) si la température baisse.

4

En conclusion, j’aime bien cette méthode, qui me permet de laisser les bouteilles dans la serre, mais cela demande une bonne organisation préalable (recueil des bouteilles, préparation, découpage, etc .. un tantinet long!)

Si vous avez des questions sur cette méthode, ou si vous avez une autre façon de faire, plus simple ou plus facile, dites le moi! cela me fera plaisir d’avoir de nouveaux horizons à explorer sur les semis de légumes!

Bonne journée!