La saga des tomates, part 3

Voilà déjà 3 semaines que j’ai semé les premières graines de tomates. La levée au chaud a été assez rapide, mais la pousse s’étant ralentie, j’ai décidé de faire le premier repiquage des petites plantules.

Ce billet s’adresse à ceux/celles qui n’ont jamais fait de repiquages de plants de tomates, mais j’aimerais avoir l’avis de ceux/celles qui en ont l’habitude, pour des améliorations possibles ?

J’ai délicatement dépoté un premier pot, où j’avais semé 3 graines.

1

On aperçoit les premières vraies feuilles au dessus des cotylédons (les « fausses feuilles » longues et opposées) :

2

Dès qu’elles apparaissent, il est temps de déplacer le plant de tomates dans un godet plus grand avec un terreau de bonne qualité (j’utilise un terreau à géranium).

La tige de la plantule est recouverte de petits poils, qui pourront se transformer en multiples radicelles supplémentaires :

3

 

C’est pour cela qu’il faut enterrer profondément la petite tige, les feuilles devront à peine dépasser :

4

Je note la variété et je rajoute la date du semis et du premier repiquage :

5 6

 

J’arrose les plants, modérément et jamais sur les feuilles. Il faut bien surveiller la surface du pot, pour que la terre ne soit jamais trop sèche.

Je replace les pots au chaud, pour quelques semaines supplémentaires en pouponnière !

Voilà encore une étape très facile !

Bonne journée à tous

 

 

 

  1. Malo dit :

    Tes explications sont très claires et ça semble en fin de compte bien facile!
    Je n’ai jamais semé de tomates, mon papa s’en occupe et me donne les jeunes plants prêts à repiquer au potager! L’an dernier, un ami m’en avait donné aussi. Je suis gâtée! 😉

  2. Mimi lechat dit :

    J’ajoute que plus on repique dans un godet profond, plus le système racinaire sera développé au moment de la plantation définitive.
    Je pense aussi, pour pratiquer de cette façon, que l’on peut très bien faire le 1er repiquage au stade cotylédon, sans dommage pour la suite de la croissance.

    • Catherine dit :

      oui plus le godet est profond, mieux c’est, par contre je ne savais pas qu’on pouvait repiquer si tôt dans la végétation, j’essaierai?
      bonne soirée Mimi

  3. Brin de broc dit :

    Merci !…
    😉 je n’ai encore rien semé avec le froid que nous avons eu et les bons conseils reçus sur brindebroc.com mais j’ai récolté des bouteilles pour faire mes mini serres !!!!!
    Et si j’attaquais les tomates ce matin ? ;))))

  4. Hello Catherine! Je fais tout pareil! Mes plants aussi ont un peu de mal, après avoir démarré bille en tête, mais les « vraies » feuilles arrivent et je vais pouvoir repiquer. Bisous.

    • Catherine dit :

      chez toi aussi, les tomates font grise mine, peut être le froid? même dans une pièce chauffée.. mais les plantes sont fortes et vont bien repartir! en été on ne se rappellera plus nos « déceptions » de mars, heureusement! bonne soirée grosses bises

  5. Emmanuelle dit :

    Bonjour Catherine ,vos explications sont nettes et claires ,moi qui n’ai jamais fait de semis de tomates dans le fond cela n’est pas trop compliquer sauf que je n’ai pas de serre et je crois que cela est indispensable ,quelle bonheur les tomates du jardin ,ici à la campagne j’ai de la chance quand même quelques petits maraicher bio.
    Merci Catherine et belle semaine à vous sous le beau soleil ,oh mais je rentre tout cassée du jardin (sourire)

    • Catherine dit :

      bonsoir Emmanuelle, pas besoin d’avoir une serre dernier cri, on peut aisément fabriquer une serre en plastique pour quelques pieds, c’est un vrai régal! tu devrais essayer l’an prochain, je suis sûre que tu réussirais! bonne soirée (et repose toi bien!)

      • Je m’immisce dans la conversation : je zieute les petites serres plastoc (bon marché) en ce moment car cette expérience des semis est fascinante. Bon, c’est sûr que mon rêve serait une serre fabriquée tout en récup’ comme celle fabriquée par l’Homme de Michèle du super blog : http://jardinentreterreetmer.blogspot.fr/2016/02/reve-de-potager.htmlde
        Te lire est encore un argument pour que je zieute encore plus les serres (mais avec tout ce que j’ai en train, faudra que j’attende l’an prochain et là, je m’y mettrai vraiment :-)) Plein de gros bisous à toi !

      • Catherine dit :

        oui j’ai admiré ma serre de Michèle, son bricoleur de mari est très doué! tu verras aussi dans un prochain post du nouveau dans mon potager, tu pourras peut être t’en inspirer pour l’an prochain? bonne soirée grosses bises Aline! (l’an dernier j’ai fait l’expérience d’une petite serre de gifi, et bien elle est passé à la poubelle très vite..du toc! elle n’a pas résisté au vent et au climat breton..)

  6. toinon dit :

    C’est bien, je fais (plutôt je faisais) pareil ! Beaux plans !

  7. camille dit :

    je fais tout pareil , mais pour l’instant les premières feuilles n’apparaissent pas encore ! bonne journée au soleil

    • Catherine dit :

      j’ai peut être semé trop tôt, j’ai refait un semis samedi, mais je ne suis pas trop contente du résultat, la journée s’allongeant, la température augmentant, finalement semer trop tôt ne conduit pas à une récolte en juin.. tu as certainement raison d’avoir semé plus tard..il a fait beau mais un vent de noroit un peu frais/.. bonne soiré&e Camille

  8. Anonyme dit :

    Je viens de semer les miennes !… Je ne les ai jamais repiquées … Les plants deviennent tellement énormes et touffus que je ne vois pas la nécessité qu’ils le soient encore + 😉 …

    • Catherine dit :

      bonjour, pourriez vous mettre votre prénom? je préfère que le commentaire ne soit pas anonyme, merci!

Les commentaires sont terminés