Le potager en août, petites récoltes …

Cette année, avec la sécheresse et les oublis de semis au printemps (pas de carottes, pas de betteraves, pas de petits pois), les récoltes sont maigres, hormis les tomates, qui sont superbes cette année.

Hier midi, une poêlée de haricots hâtifs « Neckarkönigin« :

Les haricots ont grimpé haut sur les treillis, et, chance, donnent bien cette année ! (l’an dernier, pratiquement aucune récolte)

Ils n’ont pas de fils, c’est très appréciable :

Dans la serre du potager, ouverte aux deux extrémités, l’air circule bien, et les insectes butineurs ne sont pas importunés par la chaleur :

« Candy », petite tomate un peu plus grosse que les cerises, est délicieuse ! Les graines viennent d’Eddy C. par le biais du SOL il y a deux ans, merci Eddy ! (si tu passes par là 😉  )

Dans la serre en verre, les premiers bouquets de fleurs ont bien été fécondés, les tomates sont conformes au standard et délicieuses.

Mais en juin, pendant la canicule et les grosses chaleurs, (la température est montée à 73°C dans la serre, le croyez vous?), les butineurs ne se sont pas aventurés dans la serre et les bouquets intermédiaires n’ont pas été pollinisés. Donc pas de tomates, cela me chagrine.
Les bouquets supérieurs sont en forme, de petites tomates sont apparues, heureusement..

NB (notes pour moi) : l’an prochain, planter des aubergines, poivrons dans la serre en verre, et demander au chéri de construire une autre serre en plastique dans le potager 😛 , pour les pieds de tomates !

La récolte est malgré la chaleur et la sécheresse, bonne !

Nous dégustons les tomates midi et soir en salade.

Dans le potager, les courgettes sont au rendez vous.

Une tomate excellente, « Albuny » ou « Albunuy » ? (graines envoyées par Annick) 

Merci à toi Annick !

Celle ci est marrante, c’est une triplée 😛  :

Les pommes de terre d’un carré:

Elles sont petites, mais bonnes (« Nicola ») :

Une rareté, les cornichons :

Aubergines et poivrons :

Nos petits bretons qui montent la garde à l’entrée du potager (chinés chez Emmaüs par le chéri) :

Le potager rond, au milieu du verger, a beaucoup souffert de la soif, malgré les dizaines d’arrosoirs coltinés depuis les conteneurs.
J’ai débarrassé les courges de feuilles grillées, et j’ai l’impression d’un gros vide 🙁 :

Un potiron Galeux d’Eysines (Cucurbita maxima) (avec les excroissances sur l’épiderme orangé en médaillon) :

Une courge musquée de Provence (Cucurbita moschata) en devenir :

Potimarron « Red Kury » ou potiron doux d’Okkaido (Cucurbita maxima) :

D’autres légumes poussent au potager, mais je vous en fais grâce, pour un prochain billet, peut être?

La sécheresse est telle ici que même s’il pleuvait beaucoup ces prochains temps, le jardin fleuri et le potager resteraient marqués par cette année (comme les deux derniers étés).

20,4 mm d’eau en juin, 37,6 mm en juillet, et 7,8 mm depuis début août (sur le site d’infoclimat.fr).
Donc 66 mm, ce qui correspond à 6 arrosoirs de 10 litres par m2 en deux mois et demi.

Soit une broutille …

Bon après midi à vous 🙂 

 

 

 

plus récents plus anciens
Me notifier des

De belles récoltes malgré tout !
Je suis curieuse de savoir si parmi toutes ces variétés de tomates, il y en a que vous avez préféré ?
Grâce à ma nouvelle petite serre achetée au printemps, j’ai aussi eu de belles tomates. Les Cœur de bœuf, Miel du Mexique et cerise rouge sont celles qui ont le mieux donné ici.
Bises

Je crois que si Olivier voyait tes photos, il pleurerait.
Son potager a été anéanti par l’orage de grêle.Seuls ses celeris et carottes s’en sont sortis mdr!
L’an dernier ses tomates ont eu le mildiou et cette année la grêle.
De bien jolies photos en tout cas, d’une bien jolie récolte.
Bises

J’ai aussi un gros coup de cœur pour les tomates ‘Candy’, que je pensais venir de chez toi l’année dernière…mais peut-être est-ce d’Eddy?
Et pour les pommes de terre, ‘Nicola’ est aussi une de mes variété préférée.
Profite-bien du jardin.
*des bises et une douce journée*
Cécile

Heureusement que tu n’es pas ma voisine car tu te réveillerais le matin avec tes belles tomates disparues 😉
Avec un filet d’huile d’olive et quelques feuilles de basilic (de la mozzarella di buffala si on peut), c’est fabuleux.
Je ne sais pas dans quel état sera le jardin (et les quelques pieds de tomate plantés) lorsque je rentrerai de vacances, je crains le pire !
Aude.

Elmo

Tu as bien de la chance car tout est catastrophique chez moi cette année dans mon potager.
Heureusement que je ne me suis pas beaucoup investie
A bientôt

Tu as de bien belles récoltes malgré la sécheresse qui sévit chez toi. Tout cela est bien appétissant et bien meilleur que les légumes que l’on achète en magasin. Tu as une belle variété de tomates. Bon appétit 🙂

Toinon

Tu as tout de même de belles choses dans ton potager ! Chez nous également manque de pluie, même les grands arbres s’en ressentent !
Chapeau pour tes citrouilles, elle sont magnifiques.

Mais ton jardin est véritablement le pays de Cocagne! Quel bonheur de récolter et goûter tous ces beaux légumes, même si chacun est en petites quantités. Le plaisir est dans la variété. Gros bisous Catherine.

Miam ! Tu me donnes envie avec ces beaux légumes !
Je rentre de vacances et je trouve un jardin tout desséché. Il n’a pas du beaucoup pleuvoir ici non plus.
Belle soirée Catherine

comme toi j’ai de belles tomates et des courgettes qui dès que j’ai tourné la tête se mettent à grossir , grossir et si j’en oublie une je peux à peine la portée avec mon équilibre incertain elle risque de me faire tomber , j’ai récolté des petits pois mais les haricots verts ont séché…. chez moi aussi il faudrait de la pluie car la note d’eau va encore exploser , bises

Mimi lechat

« Dans le potager, les concombres sont au rendez vous. » Ne seraient-ce pas plutôt des courgettes ?
Pour mes tomates, dans mon potager je note la même intermittence entre une première floraison, une coulure des fleurs pour cause de canicule, et une nouvelle floraison ensuite avec formation de fruits.

Bonjour,, J’adorerais faire de maigres récoltes comme celle-là ! Tes tomates sont réellement superbes. La cornue des andes a mes faveurs ! Je ne manquerai pas d’en cultiver l’année prochaine, quand j’aurai pu agrandir le potager. Je pense également à installer une serre, mais… one thing at a time. En tout cas, la tienne a l’air de fonctionner à plein : à 73 degrés, ce n’est plus une serre, c’est un sauna ! Et les cornichons… la sœur copine première du nom m’en réclame à grands cris. Je vais devoir faire une liste préférentielle. Merci de me faire rêver autant… Read more »