Petit tour du jardin de mes parents

J’ai passé deux petites journées dans le jardin de mes parents, en Bourgogne du sud-est.

La sécheresse y sévit comme dans de nombreux endroits, mais j’ai été effarée par les dégâts sur les végétaux dans leur jardin.
Ma mère arrose autant qu’elle peut, mais la terre de son jardin doit être particulièrement sèche en profondeur !

En août par exemple, il n’a plu que 25 mm ( comme j’aime le préciser, cela fait 2 arrosoirs et demi de 10 litres par m2 eu un mois).

Une misère !

Quelques arbustes qui ont vraiment beaucoup souffert, cela fait mal au coeur :

La cour est déjà jonchée de feuilles :

Dans la grande haie, l’automne est là :

L’hortensia quercyfolia :

Bien sûr, il a fait très beau avant que je ne vienne, et dès que je suis arrivée  😥 il y a un très bel orage.

Il a plu pendant des heures comme je n’en ai pas vu depuis des mois …

J’ai fait quelques pas sous la pluie, c’était un grand plaisir 🙂 .

Le lendemain matin, après 60 mm de pluie, voici le quercyfolia regaillardi :

Heureusement, il reste de très jolies fleurs au jardin.

Magnifique dahlia « Café au lait » :

Une Suzanne aux yeux noirs :

Lumineux dahlia « Moisson » :

Au potager et au verger :

Pour le regain dans leur grand pré, le paysan n’a récolté que 2 balles (round baller) sur presque un hectare (l’an dernier 6) :

Petite devinette, qu’avons nous découvert dans le pré sous le chêne d’Amérique ? 😛

Qui a une idée ?

Sur le mur de la maison, un petit papillon que tout le monde honnit en France à l’heure actuelle, c’est la pyrale du buis (gros dégâts sur les buis de ma maman) :

Et pour terminer, un heureux évènement 🙂 

Mon père a tamisé son énorme gros tas de compost situé sous la haie, pour le printemps prochain, et a découvert de curieux oeufs tout mous.

Ma mère a tout de suite pensé à des oeufs de lézard, ou de serpent, mais  ce sont 18 petites couleuvres à collier qui sont nées dans sa serre !

Et voici la première demoiselle, qui bien sûr a été déposée au jardin .. trop mignonne, non ?

Et la suite de la fratrie 😛 

Voilà! un reportage mitigé, de jolies fleurs mais aussi des végétaux desséchés, terribles conclusions d’un été trop chaud et trop sec ..

Vous pouvez voir d’autres reportages, ici, et et encore là !

Enfin petit rappel pour ceux qui habitent en région parisienne et à Paris, dernier jour de l’expo de l’anniversaire des 40 ans de la Fondation LFDA que dirige ma fille :

 

Bonne journée à tous !

 

Edit du 16 septembre :

ce sont des crottes de renard, en plein milieu du jardin, caractéristiques du renard avec ce petit appendice allongé :

 

plus récents plus anciens
Me notifier des

coucou Catherine
je t’avais dit que je réparerais mon erreur, c’est chose faite, malgré les lectures régulières de ton blog je ne laisse jamais de message, j’espère que tu ne m’en voudras pas
Le printemps extrêmement sec et l’été qui malgré les pluies plutôt abondantes n’auront pas arrêté les dégâts causés sur les végétaux, l’automne ici a vu se déshabiller presque entièrement tous les arbres et arbustes alentour, c’est la misère cette année
C’est vraiment la plaie la météo cette année
Je file
bises

Triste constat. C’est l’automne bien plus tôt que prévu ! Ta photo de la cour jonchée de feuilles est magnifique! Et celle du dahlia Café au lait!
Les dahlias Moisson font bel effet aussi avec les graminées !
Les couleuvres, ma foi, euh… ca me fait frissonner! 😉

J’avoue Catherine que j’ai accéléré sur les photos de couleuvre, et les qualifier de mignones me fait froid dans le dos. Pourtant elles sont inoffensives, mais difficile de me raisonner.

Après avoir zoomé sur ta photo mystère, je propose d »abord des pelotes de rapaces, en second lieu des excréments mais non, plutôt des pelotes.Il faudrait pouvoir triturer ces formes grises avec un bâton.
Entre la sécheresse au Nord et les moustiques-tigres chez nous, l’été n’était pas au jardin.

Très joli article: le jardin de tes parents est un endroit merveilleux, ça se voit mais tu comprends mon désarroi!
J’habite le sud de la champagne et mon jardin est dans le même état, même pire avec les feuillages bousillés par la grêle.
C’est désolant et je m’interroge véritablement sur ce que sera mon jardin dans les années à venir.
La sécheresse s’impose chaque année un peu plus. Beaucoup d’aléas climatiques.
Ca va être diffcile de composer à tout cela.
Bises

Alors si je peux me permettre, Catherine, il faudrait que lorsque tu mets des photos de serpents (même tous petits) dans ton article, tu trouves une façon de prévenir tes lecteurs peureux-paranos-terrorisés-phobiques tels que moi, genre un petit panneau clignotant, quelque chose comme ça ?
Si je fais des cauchemars, je saurai pourquoi 😉
Aude.

Ca fait de la peine de voir ces végétaux qui se fanent par la sécheresse. Heureusement que l’orage est arrivé pour redonner un peu de fraicheur et eau à la terre. Incroyable ces couleuvres ! Bonne journée 🙂

Je suis restée silencieuse si longtemps… trop de travail et beaucoup de soucis de santé et …pire …pour plusieurs de mes proches cet été… Pour me sortir de cette ambiance douloureuse, ce soir je fais un tour rapide sur la blogo. Je vois que j’ai beaucoup de billets à lire et je m’en réjouis. J’adore, mais je te l’ai déjà dit, le jardin de tes parents ! Ils ont été affectés par la sévère sécheresse mais l’orage salvateur a bien débrouillé tout ça. C’est pas comme chez moi où après de nombreux épisodes de canicule et 4 mois sans pluie… Read more »

Quelle drôle d’année… Je me demande si nous n’allons pas vivre des saisons équivalentes à l’avenir…
Ici, j’ai le sentiment que l’automne est bien en avance. La journée la température est clémente mais le soir je fais déjà des feux de cheminée.

Toinon

Comme d’habitude, tes photos sont très belles, Merci beaucoup, tu es trop gentille !
Tu as oublié de dire que les couleuvreaux ont été remis dans la nature immédiatement après la naissance, dans les massifs de fleurs. Je n’en ai revu aucun, j’espère qu’ils sont encore tous en vie, les pies sont si voraces !
Tout va très vite dans la nature, j’ai été surprise ce matin de voir à quel point certaines plantes ont poussé et reverdi. Nous avons de nouveau eu un véritable Niagara ce matin, une vraie bénédiction !
Je précise aussi que les …. vues, sont des ……

Emmanuelle

Bonjour Catherine .Découvrir le jardin de votre maman est toujours un réel plaisir .Oh il à bien souffert cette année mais des jolies floraisons sont un lot de consolation .Bien courageuse votre maman pour entretenir son jardin surtout cette année .
En voilà une belle surprise que les couleuvres c’est mignon les bébés .
Je crois que nous sommes beaucoup cette année déçu un peu de nos jardins bien en souffrance ,les couleurs d’automne seront à l’avance tout comme l’été le fut .Beau mois de septembre Catherine .
Emmanuelle

Bonjour Catherine, Malgré l’été aride, c’est un bien joli jardin que voilà. Je connais bien le climat du sud de la bourgogne : j’y compte une bonne partie de ma famille maternelle – à peu près tous amoureux des plantes. Les dahlias illuminent la fin de l’été à coup sûr. Ils sont fidèles et beaux. Les couleuvres y sont monnaie courante (nous avons des étangs qu’elles affectionnent particulièrement) mais assister à leur naissance, quel privilège ! La transition est toute trouvée pour parler de la très réussie exposition organisée par la fondation dirigée par ta fille (qui est aussi adorable… Read more »

décidément j’aime me promener dans le jardin de tes parents !! ici nous n’avons même pas eu les 25mms d’eau en août mais les dégâts sont similaires … mon coin hortensias est horrible, les feuilles jonchent le sol depuis presque un mois mais par chance nous avons nous aussi eu cet orage et ses précieux 60 mms de pluie !!! le quercifolia de ta maman est vraiment très beau, tout comme le reste d’ailleurs !!! quelle chance d’avoir découvert ces oeufs et de les voir donner vie !!! quand à la chose sous l’arbre … heuuuuu… aucune idée !!! quand… Read more »

Quel charme, ce jardin ! Malgré la sécheresse. J’ai adoré la découverte des oeufs de couleuvre si soigneusement choyés. Longue vie à ces petits bébés.

Cette cochonnerie de pyrale! Impossible de s’en débarrasser…
Ta maman a un beau jardin, drôlement bien fleuri malgré le manque d’eau!
Bonne journée, Véro.