Point météo juin

Vous êtes maintenant habitués à mes points météo, je le fais chaque mois en revenant de 3 ans en arrière, pour estimer les changements en températures et en précipitations pour un mois donné.

“Jolie Demoiselle” :


Je suis sûre qu’un recul de 3 ans est ridicule pour les météorologistes, mais cela me donne déjà une petite idée du temps sur notre région.

Ce mois de juin passé a été relativement arrosé les 15 premiers jours. Relativement est un bien  grand mot, car j’ai calculé 53 mm de pluie au dessus de chez nous, ce qui correspond à 53 litres d’eau ou 5 arrosoirs par M2. Une broutille ! Infoclimat a comptabilisé 32 mm de pluie, mais les premiers jours ne sont pas comptés.

N’oubliez pas que nous sommes en bord de mer, en Bretagne sud.
Quand j’étais jeune, la Bretagne avait une réputation de mauvais temps, de crachin, de vent et de tempêtes. Maintenant, on ferait presque la danse de la pluie pour qu’elle arrive !

Il a fait chaud aussi, surtout cette dernière semaine, avec des maxima tous les jours du lundi 24 au samedi 30 au dessus de 28°C, avec une pointe à 31°C  le 30. Je me rappelle bien du mercredi 20, impossible d’aller vaquer au jardin, une chaleur épouvantable, sans souffle de vent (il n’y a pas d’air, disent les Bretons).

La moyenne du mois est à 23,6°C.

La clématite “The President” se plait au dessus de la serre, dans la chaleur ! Elle n’a jamais été aussi belle :

En juin  2017, la pluie s’est faite rare, c’était le début de la sécheresse. Il a plu 20 mm, soit 2 arrosoirs par M2, sur un mois, quasi rien.

La température a été intenable, surtout entre le 17 et le 22 juin. Une pointe à 34°C a été atteinte le 19.

La moyenne est à 23°C.

Clématite “Multiblue” à remontée simple, “Sharifa Asma, “Chinensis Mutabilis”, clématite “Miss Kate” :

En juin 2016, la pluie a peu touché notre ville, avec 41 mm, soit 4 arrosoirs … (désormais je ne parlerai plus qu’en arrosoirs, parce que mine de rien, cela est plus facile à imaginer surtout pour le jardinier qui se les coltine ).

Les températures ont été plus clémentes, si l’on accepte ce terme. Avec une maxima à 28°C le 22.

La moyenne est à 20,4°C.

“Amber Queen” :

En juin 2015, on a comptabilisé  5,6 mm d’eau de pluie, soit un demi-arrosoir par M2.

Un gros pipi de chat 😕 

Sécheresse absolue.

Pour les températures, le 30, on a atteint 30,1°C.

Le reste du mois, on a navigué entre 20 et 25°C.

La moyenne est de 22,3°C.

Imaginons la détresse des plantes assoiffées et de plus souvent balayées par un petit vent sec, chaud et salé …

Dorénavant, dans le jardin fleuri, je laisse se ressemer les plantes qui résistent à l’aridité de la terre, et je ne planterai plus de vivaces de pays tempérés, puisque l’on n’habite plus dans une région tempérée …

Je ferai une exception pour le potager, sinon, plus de tomates, de courges, de salades et autres légumes délicieux.

Oxalis et verveine dans la petite baignoire en zinc sur la terrasse :

Voilà, si vous me racontiez en quelques mots la situation chez vous ?

Bonne fin de journée à tous 🙂 

 

 

 

  1. Toujours très intéressants tes points météo!
    La Bretagne n’est plus la bretagne et ma Champagne semble dotée d’un climat de plus en plus extrême!
    Je ne sais plus si c’est une malédiction qui pèse sur ma commune ou s’il faut que je m’habitue désormais à autant de catastrophes climatiques.
    Je t’embrasse!

    • Catherine Catherine dit :

      oui la Bretagne ressemble au sud ouest, avec des chaleurs insupportables par moment, mais après avoir vu tes vidéos sur ton blog, je suis très impressionnée! les extrêmes ne sont pas bons,
      je te souhaite de bonnes vacances, profite bien de ton repos,
      et à bientôt,
      grosses bises Sophie

  2. maryse h dit :

    Et bien Si la Bretagne n’est plus la Bretagne , où va t’on ma bonne dame ! J’ai été très surprise lors de notre virée jardins en Bretagne il y a deux ans en Juillet d’y trouver une si forte chaleur ! Que vont devenir les hydrangéas qui font la réputation des jardins bretons ? Cette année en Touraine , c’est beaucoup mieux que l’an passé .Nous avons eu beaucoup d’eau hivernale et printanière qui a rechargé un max la nappe phréatique .Et là petit épisode caniculaire et sécheresse mais juste l’orage et la pluie qui arrive à pic.Bon timing.! Nous avons de la chance.La semaine prochaine, nous partons et nous allons programmer les arrosages automatiques La chance aussi d’avoir ce puits ( que nous avions fait installé car nous n’avions pas encore l’eau dans la maison ) . Tous les massifs près de la maison en bénéficient .Les autres plus éloignés devront attendre notre retour!Pour en revenir à la météo , j’ai le souvenir , enfant, d’étés très chauds et de forts orages …mais en Aout .Ce qui est nouveau également , c’est ce vent persistant et les forts et brusques changements de temps ! Ni les plantes ni notre corps n’ont le temps de s’habituer et cela est fatigant pour tous ( humains, animaux, plantes ). Bises et bonne fin de semaine Catherine

    • Catherine Catherine dit :

      contente de savoir que dans ta région, la pluie arrive juste quand le jardin commence à en avoir besoin! un puits qui donne, c’est un trésor dans un jardin, je te jalouse un peu 😛
      je me rappelle aussi ces gros orages et ces pluies en plein été en Lorraine, quand j’étais enfant, mais maintenant j’ai l’impression qu’il n’y a plus de normes..
      bonnes vacances, profitez en bien et prenez le soleil!
      bises Maryse à bientôt

  3. Christine dit :

    Coucou Catherine
    Même si nous sommes désormais en climat semi-océanique chez nous j’avoue que ce printemps en demi teinte, beaucoup de pluie en fin d’hiver, un début de printemps calamiteux et une fin de printemps/début d’été particulièrement secs, la sécheresse fait rage ici, il n’a pas plu depuis le 22 mai dernier et les températures ne descendent qu’à peine la nuit, c’est infernal, à l’heure ou j’écris ce post j’entends l’orage gronder, il ne pleut pas encore et on croise les doigts pour que ça tombe bien, on en peut plus de l’extrême chaleur et de ce vent infernal qui rend dingue et qui assèche tout… oui ça gronde, ça gronde, est-ce que ça va tomber pour autant je ne sais pas, le vent se lève, oui, je croise forts les doigts (tous), très fort même
    Je viens de vider le bac qui me servait de réserve d’eau dans laquelle j’avais du mettre de l’eau de javel pour éliminer les larves de moustiques dont je n’arrivais pas à venir à bout, une horreur, je vais demander à zhom de m’installer la réserve que nous avions acheté et qui attends… attends, son bon vouloir
    Gros bisous et merci pour ces partages fort intéressants, trois ans ne me semble pas trop long à moi

    • Catherine Catherine dit :

      je croise les doigts pour toi, j’espère que tu as eu enfin la pluie que tu attendais! car je sais que c’est éprouvant de voir son jardin se dessécher sans pouvoir faire grand chose, quelques arrosoirs ne remplacent pas une bonne pluie!
      soyons optimiste, il ne nous reste que ça!
      mais pas de pluie depuis le 22 mai, ouille, je plains ton jardin..
      bises Christine, à bientôt

  4. Je m’estime vernie dans mon coin des Côtes d’Armor, car même si c’est très sec depuis quelques semaines, il y avait de bonnes réserves : 27 mm d’eau en juin, mais après un cumul de 363 mm sur les 5 premiers mois de l’année. Et ma terre argileuse ne s’est pas encore asséchée. Heureusement, car une fois que c’est sec, il faut la mousson pour réhydrater tout ça! Ce matin, une bonne et longue pluie a rempli les cuves (qui avaient encore plus de la moitié de leur contenance) et remis quelques centimètres dans la mare, grâce aux tuyaux qui apportent l’eau du toit. Quant à la chaleur, un petit vent d’est ou du nord a tempéré l’atmosphère tout au long du mois, rendant la chaleur agréable. Je savoure car avec tout ça le jardin est beau comme jamais. Désolée de ramener ma satisfaction alors que tant de régions souffrent! Je ne me fais pas d’illusion, la météo, ça va, ça vient. Une autre fois ce sera mon tour de souffrir; raison de plus pour apprécier ma chance actuelle. De gros bisous Catherine.

    • Catherine Catherine dit :

      j’imagine que ces derniers jour sil a fait très chaud chez toi aussi..hier il y avait un vent du nord ici, mais avec 31°C, je n’avais pas l’impression d’une chaleur “supportable”, crotte!
      Un peu de pluie et hop, les plantes sont requinquées, mais rien de prévu pour cette semaine, il faut prendre notre mal en patience..
      ton jardin est bien beau tout de même sur tes photos!
      bonne semaine Michèle, grosses bises

  5. wivina dit :

    Ici aussi, la sécheresse commence à se faire sentir. Il fait chaud, très chaud même. Au début juin, nous avons eu des orages mais les pluies étaient tellement denses que le sol ne savait pas absorber d’où de nombreuses rues, garages…inondés. Cela a fait du bien momentanément aux jardins mais n’a pas réussi à remplir les nappes phréatiques. Belle soirée.

    • Catherine Catherine dit :

      hier 31°C ici, et la semaine passée il faisait très chaud.. peu de pluies, les arrosages sont nécessaires, je me demande comment nous allons pouvoir faire face à cette sécheresse? tous les ans ça devient de pire en pire. Je suppose que chez toi c’est la même chose..Les nappes phréatiques sont bien mal en point, c’est triste..
      bonne semaine Wivina, bises

  6. nathaliedebrest dit :

    Ce matin, quand je lisais ton billet, il pleuvait et le tonnerre grondait! Hier, il n’y a pas eu une goutte, j’aurais bien aimé un arrosage de nuit! j’ai eu un sursaut en lisant que nous n’étions plus en zone tempérée, tu crois que l’on glisse vers un climat méditerranéen? je ne suis pas sûre que ça me plaise… J’ai envie de tester un paillis de cosses de sarrasin “Très fines et fluides, c’est un paillage des plus efficace pour limiter l’herbe, avec en plus un très fort pouvoir de rétention hydrique”( trouvé sur internet), il y a un moulin pas très loin de chez moi qui en vend, ce paillis pourrait faire du bien à mes parterres.
    Bon lundi Catherine! grosses bises

    • Catherine Catherine dit :

      tu as le même climat qu’ici, pour sûr! un peu plus arrosé? je n’en suis même pas sûre!
      j’ai acheté des cosses de chocolat pour mettre sur la terre de mes pots de bonsaïs, et ça se compacte, c’est terrible, ça fait comme une gangue impossible pour l’eau de la traverser, donc j’en ai retiré la plus grosse partie..je ne sais pas si les coques de sarrasin feront de même? alors méfiance! tu me raconteras!
      bonne fin de journée sous la pluie (je l’espère pour tes plantounes)
      bises de pas loin

      • nathaliedebrest dit :

        J’avais essayé aussi Les coques de fèves de cacao mais je ne supportais pas l’odeur!
        Les cosses de sarrasin rebuteraient les limaces, c’est tout bon ça 🙂 je te tiendrai au courant de son efficacité! pas de pluie cet aprem, mais la terre est bien mouillée!

      • Catherine Catherine dit :

        oui ce sont les coques de fèves de cacao, je lm esuis mélangé les neurones! mais j’aime bien cette odeur! 😛
        oui, donne nous ton avis plus tard!
        ici pluie par intermittence plus drue, je suis contente!!!

  7. Mimi lechat dit :

    Hé bien pour info, ici j’ai comptabilisé 243 mm pour le mois de juin ! Et en ce moment chaleur tropicale avec des pics de température à 35°, une hygrométrie à 80 % et des orages violents. À 10 km de chez moi hier soir, des grêlons de 5 cm de diamètre ont gravement endommagé les jardins.

    • Catherine Catherine dit :

      alors est ce qu’il vaut mieux une température tempérée avec peu d’eau ou beaucoup d’eau avec de grosses chaleurs? l’humidité à 80%, difficile à supporter, ça ressemble à celle de l’Amazonie 😛
      et les moustiques? ils doivent prospérer dans ces conditions..
      bon après midi, bises du nord de chez toi!

      • Mimi lechat dit :

        Il y a énormément de larves de moustiques dans mes réserves d’eau, et curieusement très peu de moustiques. J’aime à penser que c’est grâce aux chauve-souris.

      • Catherine Catherine dit :

        pas de moustiques ici encore, des larves retrouvées dans le filtre de la mare, mais les poissons doivent les manger à fur et à mesure!
        bon courage!

  8. Tu imagines, s’il n’y a pas d’air en Bretagne ce que ça doit être ici, ou pire chez tes parents…
    Ce we c’était intenable. Je nous félicite d’avoir reporté notre we à Chambord. Liam ou moi avions souvent la tête qui tournait au moindre effort. Mais où est passée toute l’eau de ces derniers mois ? La sécheresse est impressionnante et si tôt je trouve. L’herbe grille déjà, les hydrangeas sont tous fripés… J’ai l’impression que mes arrosages ne servent à rien.
    Je vois que tu es obligée de poser un canisse sur la serre. Chez moi ce n’est pas utile, l’ombre du cerisier sert pour une fois 😉
    Belle journée Catherine, bises

    • Catherine Catherine dit :

      oui j’imagine bien, il a fait 34°C chez mes parents la semaine dernière..
      les hortensias revivent depuis ce matin, car cette nuit, deux orages et de la pluie..mais les conteneurs se remplissent trop doucement à mon gré, la pluie n’est pas drue 🙁
      mon chéri m’a fabriqué un toit en canisse pour mes bonsaïs, que j’arrose tous les jours, leurs feuilles grillent..on a posé les restes de canisse sur la serre, mais malgré cela et les draps blancs à l’intérieur, la température peut monter à 46°C…
      dommage pour le WE, mais les gastro sont de retour (si je puis dire) en ce moment, et même à minima, elles sont très déplaisantes! le château sera toujours là dans sa beauté plus tard!
      bisous Estelle, bon lundi

  9. Anne Marie dit :

    Bonjour,
    Le changement climatique est sûrement en cours mais j’ai vu chez ma mère des photos de battage des années 30 ou il avait l’air de faire très chaud, et elle a toujours peur des tempêtes et des orages car elle se souvient de ses frères qui en pleine nuit se levaient pour mettre des échelles sur le toit de chaume pour qu’il ne parte pas avec le vent… mais les relevés météo n’existaient pas à l’époque.
    Autres expressions bien bretonnes:
    Il envoie de l’air: hyperactif ou langue de vipère.
    Le beau (ou mauvais) temps est parti pour rester….
    Bonne pluie!!! Le jardin va apprécier.

    • Catherine Catherine dit :

      oui j’apprécie (et le jardin :-)) cette pluie rafraichissante, et vous certainement aussi!
      entre les 2 grandes guerres, il y avait effectivement un réchauffement, du moins à ce que j’ai lu, peut être identique à celui que nous subissons? jeune, j’habitais en Lorraine, et en été, il faisait trèèèès chaud, mais c’est le climat continental, qui ne sévit pas ici..c’est pour cela que c’est inquiétant 🙁
      et une autre expression: “je vais à la côte” , bien d’ici, pour dire, je vais à la plage! 😛
      bonne journée Anne-marie! à bientôt

      • Anne Marie dit :

        Oh la la , une expression qui me ramène à mon enfance et mon adolescence. J’allais avec mes sœurs à la côte pendant toutes les vacances scolaires, pas à la plage, mais pour aider mes parents qui étaient ostréiculteurs. J’habitais à 1km de la mer et je n’ai appris à nager qu’a plus de 30ans….

      • Catherine Catherine dit :

        🙂

  10. Maryline dit :

    Hello Catherine ici c’est tout pareil , de plus en plus sec, mais les agri continuent à planter du maïs. Tes comparatifs sont toujours aussi intéressants mais effrayants, plus en zone tempérée ma doué ! Il va bien falloir réfréner ses envies de plantounes et plutôt passer son temps à pailler. Et à cogiter pour que le jardin s’en sorte au mieux. Hier en fin d’aprèm de belles pluies même certaines avec petits grêlons . Mais peu d’eau dans les arrosoirs néanmoins. Belle journée. Bizzzzh.

    • Catherine Catherine dit :

      oui c’est tout à fait effrayant! heureusement cette nuit deux beaux orages( c’est rare ici), mais il n’a pas du beaucoup pleuvoir, car les conteneurs ne sont pas pleins 🙁
      mais les massifs ont l’air d’apprécier, et c’est ce qui compte!
      bonne journée Maryline, grosses bises

Laisser un commentaire