Archives par Catégorie :Oiseaux

La gazette du jardin, part 9

Peu de clichés du jardin, il n’a pas voulu montrer cette année son meilleur profil ..

La faute au climat (qui change, c’est sûr), et à l’eau qui a manqué.
Les plantes arrivées au jardin au printemps sont restées tout l’été sous perfusion, les autres ont vécu leur vie comme elles pouvaient..

Pour Véro, un pas japonais fait maison :

Le fusain du Japon commence à rougir sous les panicules grillées de « Vanille Fraise » :

Ce chrysanthème « Empereur » est celui que je préfère, c’est Camille qui m’en a envoyé des boutures il y a quelques années :

Cette année les pommes étaient véreuses, peu nombreuses, mais toujours aussi juteuses, sucrées et délicieuses ! Dommage, nous n’avons pas fait de compote, comme l’an passé, où il y avait profusion de fruits.

Les couleurs de l’automne avec tout à gauche, le liquidambar qui rougit. Les années précédentes, les feuilles devenaient multicolores à l’approche du froid.

J’ai tenté et réussi le semis de liquidambar (graines anglaises de Chiltern seeds)(pour en faire des bonsaïs)  :

« Cornélia », infatigable :

Quelques tomates (il n’y en a plus désormais dans les serres) :

Ma maigre récolte de haricots secs :

Sur les conseils de Catherine, amie de tous les animaux, à plumes, à poils, à épines, jardinière, artiste, j’ai commencé à nourrir les oiseaux, qui ont vite reconnu les lieux :

Ma jolie fleur à moi, Moïcha :

Qui devinera ce qu’a creusé cette semaine mon chéri pendant ses vacances (au pic!) :

Voilà rien de folichon, mais j’ai toujours du plaisir à me promener au jardin, malgré les serrements au coeur lorsque je vois une plante qui a trépassé.
Bonne semaine à vous !

Les faucons sont de retour à Bruxelles

Amis des animaux, et tout particulièrement des oiseaux, ce billet est pour vous !

Les faucons nidifient à nouveau à Bruxelles, et nous allons pouvoir durant quelques semaines, suivre l’évolution des premiers jours des fauconneaux jusqu’à leur envol, avec toujours autant de plaisir !

Ainsi que l’écrit Philippe Close, échevin du Tourisme à la Ville de Bruxelles :

 Bruxelles, la Capitale des Faucons pèlerins !

Un couple de Faucons pèlerins a établi son nid au cœur de Bruxelles, sur l’une des tours de la Cathédrale des Saints Michel et Gudule, à deux pas de la célèbre Grand Place ! Ce monument incontournable de la Capitale belge abrite ces rapaces depuis 2004. De mémoire de bruxellois, c’est du jamais vu ! L’oiseau avait complètement disparu de Belgique, et de la majeure partie de l’Europe, pourchassé par les braconniers et empoisonné par les pesticides. Il est revenu s’installer au milieu de la cité, au milieu des hommes. Et il a été tellement bien accueilli, que l’on compte maintenant pas moins de 12 couples dans la Ville. Quel symbole !

Riche de son exceptionnel patrimoine culturel et de son métissage, Bruxelles est constituée de multiples quartiers où même les faucons trouvent résidence. L’arrivée des fauconneaux est attendue chaque année, symbolisant le retour des beaux jours dans la Capitale. Venez les découvrir en avril et mai au Poste d’observation installé sur le parvis de la Cathédrale. Vous y serez accueillis par deux ornithologues qui vous raconteront en détails l’histoire naturelle de ces fabuleux oiseaux et vous feront découvrir l’intimité du nid grâce à un système de caméras positionnées à quelques centimètres des fauconneaux. Et vous pourrez même observer et photographier les parents faucons en vrai, grâce à un puissant télescope. De retour chez vous, vous pourrez continuer à prendre de leurs nouvelles en vous connectant aux caméras en streaming qui diffusent les images en HD et en continu durant la période de nidification. Quel spectacle !

Suivez le lien ici.

Vous observerez en direct, à l’aide de plusieurs caméras, en streaming HD 24h/24h, les faucons affairés à couver leurs oeufs. J’ai vu un des parents retourner les oeufs, je ne sais pas si cela est normal ?

Dans le nid de la tour de la Cathédrale des Saints Michel et Gudule, on compte 4 (ou 5) oeufs plus ou moins rosés :

Il y a 3 caméras, vous avez le choix :

Il y a deux autres sites de nidification, où sont installées des caméras de surveillance, à la maison communale de Woluwe-Saint-Pierre et à l’église Saint Job, d’Uccle.

Voici les liens :

Maison communale ici

Eglise Saint Job ici

Ne boudez pas votre plaisir, allez regarder ce superbe spectacle !

Un blog raconte l’histoire de ces couples de faucons et de leur marmaille,  je le trouve très intéressant. (il n’est pas encore nanti).

Bon après midi à tous !

C’est Nikki du beau blog « Sous le ciel ardennais » qui nous avait donné le lien il y a deux ans. Merci à elle !

Froid, froid, froid !

C’est une certitude en ce moment, partout en France, il fait froid, froid, froid !

Et ici nous ne dérogeons pas à cette réalité ..

Il a fait moins 5,9 °C la nuit dernière (je tiens à la virgule 😛 ) (cela semble moins froid que moins 6!) et nous avons eu 2°C aujourd’hui. Brrrrr !

Depuis une semaine, toutes les nuits, la température est restée négative. Cela fait de très nombreuses années que cela n’était pas arrivé si tard dans l’hiver, et je crains beaucoup de dégâts sur les plantes et les petites feuilles déjà bien développées..

Bon ce n’est qu’un jardin, il y a tellement d’autres soucis ailleurs, mais je voulais partager avec vous quelques clichés rigolos pris cet après midi :

Un rayon de soleil suffit à déclencher le jet d’eau dans la vieille bassine aux nymphéas, et les mésanges ont de suite trouvé un endroit sympa pour boire et se baigner !

Le reste de l’eau est complètement gelé :

La mare n’est pas en reste, autour du jet d’eau et de la petite fontaine l’eau est bien dégelée (ils fonctionnent en permanence). Je me demande comment se portent nos poissons ? parfois on en voit un qui sort de dessous les feuilles des nymphéas ..

Une petite sculpture de glace s’est formée :

Non, ce n’est pas un morceau issu de la mare, le chéri l’a trouvé dans un tonneau ! 15 cm de haut ..

Pauvres tulipes, fleuriront elles ?

Les feuilles vertes sont brunies ..

Les artichauts font grise mine !

Dans la serre, je fais brûler en permanence une grosse bougie, cela permettrait à la température de ne pas chuter trop bas, illusion ou certitude ??

Un petit tour à la côte dimanche, les vaches et les veaux des prés salés : (il y a pire endroit pour brouter 🙂 ) (clin d’oeil à la foire à bestiaux de Paris) (ceux ci sont bien plus heureux)

Je me suis fait une copine : (les vaches sont très curieuses)

D’autres clichés des vaches du coin sur ce billet pendant la foire l’an dernier.

Une vue sur l’ile de Groix : (qui voit Groix voit sa joie, parait il ..)

Spécial pour ma cop Estelle : (elle a malheureusement un lilas malade, elle nous demande si c’est un champignon, voyez son billet ici sur son joli blog)

Branches du cerisier rempli de lichen.

J’ai besoin de vos connaissances, est ce un gros-bec casse-noyaux ? (la photo est très agrandie et particulièrement moche) Cet oiseau mangeait les graines tombées du perchoir sur la pelouse. Merci!

Et un petit feu pour nous réchauffer : (c’est bien une première ici, allumer un feu l’après midi, c’est qu’il fait réellement froid !!)

Voili! prenez soin de vous, car la nuit prochaine va être encore plus froide ..

La neige est annoncée ici pour demain matin! grande première en mars si l’évènement arrive .. je ferai des photos 😛  😛  😛 

Bonne soirée

 

La gazette du jardin, part 2

Cette semaine, je vois fleurir sur vos blogs, non pas de jolies fleurs, mais de superbes photos de jardins enneigés, et je vous l’avoue, j’aime beaucoup !

Cela me rappelle mon enfance en Lorraine, où chaque hiver, la neige, le verglas, le froid s’invitaient avec générosité, entrainant parfois de graves incidents, mais aussi de beaux souvenirs.

Par contre, ici, depuis une semaine, nous avons un grand beau temps sec, (un peu de pluie cette nuit), mais le soleil est bien présent maintenant, avec un grand petit 8°C.

Quelques clichés du jardin pris depuis le dernier billet :

Je m’aperçois aussi que j’ai peu d’arbustes qui fleurissent en hiver, il faudra y remédier !

Les hellébores de Camille :

« Golden Celebration » :

« Isabelle et la magicien d’Oz » :

Il me tarde de tailler les rosiers, car les fleurs sont toujours présentes, et les jeunes pousses bien développées malgré tout.

Primevères issues du jardin de mes parents :

Fleurs très envahissantes :

Les clématites insensibles au froid poussent, poussent …

Cohabitation pacifique (prenons en de la graine 😛 ) :

Un matin, un renard tout galeux, efflanqué, est venu nous rendre visite sur la terrasse, les gamelles remplies de croquettes pour les chats sauvages que nous nourrissons devaient l’avoir attiré..

Il s’est vite sauvé, et la photo est très floue, dommage..
C’est la première fois que nous l’apercevons, mais je pense qu’il doit venir de temps en temps pour se restaurer, mais ne trouvez vous pas que c’est étonnant? Il doit avoir très faim pour venir ainsi à découvert..

Je précise qu’il n’a pas agressé les chats stupéfaits qui se trouvaient juste à côté de lui, apeurés ..

 

Je débute une nouvelle rubrique météo, pour me souvenir du temps qui s’est déroulé le mois précédent chaque premier post du mois. Je suis consciente de vous abreuver d’informations qui peuvent ne pas vous intéresser à priori :

Extrêmes du mois : – 1,3 °C et +13,7 °C

21 mm de pluie et 136,4 mm cumulés

Mois humide.

Extrêmes du mois : – 6,5 °C et +12,4 °C

11,8 mm de pluie et 48 mm cumulés

Mois froid et sec.

Extrêmes du mois : – 1,5°C et  +15,1 °C

  29,4 mm de pluie et 228,4 mm cumulés

Mois très humide !

Extrêmes du mois : – 3,2 °C et +13 °C

19,8 mm de pluie et 79,6 mm cumulés

 

Voilà!

Bonne journée à tous 😛 

et courage aux jardinières sous les intempéries..

 

Petits faucons deviendront grands

Ce dimanche, j’ai passé un long et agréable moment à regarder le papa faucon pèlerin (ou la maman)(je ne sais faire la différence) nourrir ses petits avec un pigeon.

Je vous rappelle le lien vers le site « Faucons pour tous ».

Un couple de Faucons pèlerins a établi son nid au cœur de Bruxelles, sur l’une des tours de la Cathédrale des Saints Michel et Gudule, à deux pas de la célèbre Grand Place ! Ce monument incontournable de la Capitale belge abrite ces rapaces depuis 2004.

L’oiseau avait complètement disparu de Belgique, et de la majeure partie de l’Europe, pourchassé par les braconniers et empoisonné par les pesticides. Il est revenu s’installer au milieu de la cité, au milieu des hommes. Et il a été tellement bien accueilli, que l’on compte maintenant pas moins de 12 couples dans la Ville.

Leur vue ultra perçante leur permet de voir à plusieurs kilomètres, au-delà des limites de la ville !

Depuis leur arrivée, ces magnifiques et incroyables oiseaux – ils sont les animaux les plus rapides du monde avec des pointes à 400 km/h en piqué et 100 km/h en vol horizontal – ont niché chaque printemps avec succès sur l’édifice millénaire. Dans l’intervalle, au total, 45 fauconneaux ont pris leur envol depuis la cathédrale.

Nous pouvons, à toute heure du jour et de la nuit, observer en direct la vie de ces petits fauconneaux. Il est absolument exceptionnel d’être au plus près du nid.

Les trois fauconneaux ont été nourris consciencieusement l’un après l’autre avec beaucoup d’équité par le parent. Il y a deux mâles et une femelle, qui ont été bagués il y a peu.

Que pensez vous de l’initiative de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique (IRSNB ) en association avec la Commission Ornithologique de Watermael-Boitsfort ?

Le principe du projet est simple : permettre aux petits et grands, navetteurs et citadins, amateurs passionnés et touristes d’un jour, d’observer en détail le déroulement de la nidification d’un couple de Faucons pèlerins.

Le parent s’alimente également :

Le bébé recrache les plumes accrochées à la chair :

Chaque printemps, en avril et en mai, le public est invité à venir découvrir les secrets des faucons grâce à deux caméras miniatures installées dans le nid, à quelques centimètres des œufs. Les images sont transmises vers des écrans, disposés derrière les vitres d’un poste d’observation installé pour l’occasion sur le parvis, au pied de la cathédrale.

Entre 2004 et 2016, 45 fauconneaux ont pris leur envol de la cathédrale des Saints Michel et Gudule.

Ne sont ils pas trognons?

Ces photos sont en fait des copies d’écran en live, alors pardonnez leur médiocre qualité.

NB : Les textes en bleu et en vert sont des copies du site.

Bonne journée à vous tous 😀