Archives par Catégorie :Fleurs

Point météo octobre

Premier jour de novembre, les mômes sont encore en vacances, et qui dit vacances dit plage  🙂 .

Vous remarquerez que les promeneurs sont chaudement habillés, pas de surfeurs ce soir là.

Le fort de Keragan, aussi nommé Fort-Bloqué, et en arrière plan, l’ile de Groix :

Nous avons connu un drôle (pas dans le sens marrant, non, non 😐 ) de mois d’octobre.

Et pas seulement ici, mais partout en France !

La presque totalité du mois en tee-shirt avec des températures tempérées dans le nord du pays.
Dans le sud, dès la mi du mois, les inondations meurtrières dans l’Aude.
Puis la tempête Adrian avec ses rafales de vent à plus de 150 Km/h, ses pluies diluviennes, ses giboulées de neige sur les massifs.

La neige a fait son apparition bien tôt cette année (photo de Thierry Zoccolan, AFP) :

(Dauphiné.com) :

Et encore une fois nous nous étonnons de ces changements si brutaux de températures, ces pluies diluviennes, etc..

Revenons à nos moutons, la météo d’ici.

2018 :

Pour la pluie, par contre, ici, encore une fois, mon petit coin breton bat des records d’insuffisance d’eau, et si je faisais la danse de la pluie, vous pensez que le ciel m’écouterait? 😆

Oui, seulement 32,2 mm d’eau (3 arrosoirs par M²/mois), j’ai du arroser mes plantes en pot tout le mois ! 😕

Pour exemple, pluviométrie en octobre à Carcassonne : 239,5,  à Toulon : 234,6  , à Nice : 188,2  , à Ajaccio : 158,2  , à Montpellier : 148,1,   à Brest : 123,1,  à Saint-Brieuc : 104,3,   à Dijon : 40,9,   à Bordeaux : 64,5,  à Lille : 48,1

et les moins bons élèves que nous (oups), à Paris 5ème : 19,0,   à Strasbourg : 16,8,   à Metz : 11,8.

Edifiant, non?

Pour les températures, elles furent raisonnables (rappelons que nous avons ici un climat tempéré, ni chaud en été, ni froid en hiver 😉 ) entre 15°C et 24°C pour les maxima, sauf la dernière semaine (comme partout en France, avec la goutte froide descendue du nOOOrd), où le 27, la température de l’après midi n’a pas dépassé 9°C, brrr… !

Moyenne des maxima : 18,1°C.

Par contre, le matin, elles furent stables entre 5°C et 15°C, avec un pic de 17°C le 13, mais vous remarquerez qu’il a bien plu ce jour là (10 mm, je plaisante! 😛 ). La dernière semaine, oups, ce fut bien plus froid, avec un petit moins 1,2°C le 30 (le jour où des dizaines de voitures et de camions étaient bloqués par la neige dans le Massif Central toute la nuit, je compatis..).

Moyenne des minima : 8,2°C.

Au jardin, au petit matin du 30 octobre, pelouse givrée :

2017 :

Nous étions partis presque tout le mois, le jardin était sous la surveillance de notre fille S., qui fut bien occupée à arroser plantes en pot (dont les bonsaïs) et les serres avec les dernières tomates (merci S. ).

Pluie : 40 mm, peu bien sûr !

Températures de l’après midi, maxima de 23,8°C, avec une moyenne de 17,9°C.

Températures du matin, minima de 3°C, avec une moyenne de 11,2°C.

Un mois d’octobre classique.

Mais vous vous rappelez peut être de l’épisode du 16 octobre 2017 en Bretagne, du sable était remonté du Sahara grâce à la tempête Ophélia, ici l’atmosphère était jaune  (image fournie par Francetv info) :

2016 :

Octobre a été peu arrosé, avec 40.8 mm, 4 arrosoirs par M2. Les plantes ont bien souffert. Exactement comme l’année passée, 2017. 😥

Températures de l’après midi, maxima de 20,4°C, avec une moyenne de 17,2°C.

Températures du matin, minima de 1,3°C, avec une moyenne de 7,1°C.

30 octobre 2018, ça craque sous les pas :

2015 :

Pluie : 69 mm ! Byzance ! Des averses surtout en début de mois, et des petits crachins la dernière semaine.

Températures de l’après midi, maxima de 20,4°C, avec une moyenne de 17,3°C.

Températures du matin, minima de 1,3°C, avec une moyenne de 8,8°C.

Je note que les températures d’octobre 2016 et 2015 sont absolument superposables, presque au dixième de degré près :lol:.

2015, 2016 : copié-collé !

C’est le gulf stream qui nous régule tout ça ?

En résumé, très peu de pluie en octobre, (2018, 2017 et 2016 quasi identiques, moins de 40 mm), des températures tempérées, (entre 15°C et 25°C en moyenne l’après midi), donc des mois d’octobre qui se suivent et … se ressemblent.

Bonne journée à tous et à bientôt pour la suite des aventures !

 

 

La gazette du jardin, part 9

Peu de clichés du jardin, il n’a pas voulu montrer cette année son meilleur profil ..

La faute au climat (qui change, c’est sûr), et à l’eau qui a manqué.
Les plantes arrivées au jardin au printemps sont restées tout l’été sous perfusion, les autres ont vécu leur vie comme elles pouvaient..

Pour Véro, un pas japonais fait maison :

Le fusain du Japon commence à rougir sous les panicules grillées de « Vanille Fraise » :

Ce chrysanthème « Empereur » est celui que je préfère, c’est Camille qui m’en a envoyé des boutures il y a quelques années :

Cette année les pommes étaient véreuses, peu nombreuses, mais toujours aussi juteuses, sucrées et délicieuses ! Dommage, nous n’avons pas fait de compote, comme l’an passé, où il y avait profusion de fruits.

Les couleurs de l’automne avec tout à gauche, le liquidambar qui rougit. Les années précédentes, les feuilles devenaient multicolores à l’approche du froid.

J’ai tenté et réussi le semis de liquidambar (graines anglaises de Chiltern seeds)(pour en faire des bonsaïs)  :

« Cornélia », infatigable :

Quelques tomates (il n’y en a plus désormais dans les serres) :

Ma maigre récolte de haricots secs :

Sur les conseils de Catherine, amie de tous les animaux, à plumes, à poils, à épines, jardinière, artiste, j’ai commencé à nourrir les oiseaux, qui ont vite reconnu les lieux :

Ma jolie fleur à moi, Moïcha :

Qui devinera ce qu’a creusé cette semaine mon chéri pendant ses vacances (au pic!) :

Voilà rien de folichon, mais j’ai toujours du plaisir à me promener au jardin, malgré les serrements au coeur lorsque je vois une plante qui a trépassé.
Bonne semaine à vous !

Point météo septembre

Alors, me direz vous, comment s’est passé le mois de septembre dans ton petit coin de paradis?

Alors je vous réponds que septembre ou août 2018, c’est kif-kif bourricot (excusez l’expression un peu triviale 😉 )

2018 :

Un mois tout sec avec 18.8 mm d’eau, qui ressemble étrangement à celui d’août pour les précipitations ! un peu moins de 2 arrosoirs par M2 😥 

33 mm en deux mois …

Bon, il n’a pas plu à Marseille, et seulement 3 mm à Bordeaux, mais cela ne me réjouit pas pour autant!

Les feuilles des fruitiers plantés il y a deux ans sont déjà tombées (prunier, mirabellier, poirier), et le pêcher rougeoie dans le soleil couchant de ce soir :

Il n’y a plus de légumes dans le potager, à part les poireaux repiqués en août.

Ah oui il reste aussi 2 pieds de courgettes moribondes… et quelques tomates qui pendent lamentablement dans les serres, elles attendent de passer au rouge, comme celles ci :

et poivrons, piments et aubergines dans la serre en verre, où les températures ont dépassé 40°C allégrement cet été !

Quant à la chaleur, elle fut très raisonnable, par rapport aux autres régions de France.

Septembre  a été très doux ici, entre 20 et 25°C (moyenne de 22.4°C) avec un pic à 27.4°C en tout début de mois.

Du côté des minima, 5°C avec un moyenne à 10.8°C (donc plutôt frisquet).

L’ensoleillement a été de plus de 51% supérieur à Strasbourg cette année en septembre ! mais seulement 5% à Brest (désolée, Nathalie! 😉 ) Je suis sûre qu’ici il a été bien supérieur 😛 

Vous voyez les deux boules rondes bien vertes ci-dessous ? et bien ce sont des fruits de la passion ! c’est la première année qu’en j’en vois ici ! (cette plante a au moins 5 ans)

2017 :

Un mois de septembre 2017 à l’opposé de celui de 2018 !!

En effet, il a plu pratiquement tous les jours, sauf en milieu de mois, avec 114.2 mm d’eau au total, un record !

Du côté de la chaleur, on peut aussi dire qu’elle était aux abonnés absents, oui!

(« Guirlande d’Amour »)

Une moyenne de 18.7°C et un pic à 22.1°C en début de mois. La température a oscillé tout au long du mois entre 22 et 17°C, ce qui est plutôt frais ! (moyenne maxima de 18.7°C)

Un matin, la température a même frisé le 3°C (moyenne minima de 10.9°C).

Un mois plutôt médiocre, même si les températures minima sont exactement les mêmes qu’un an plus tard. !

(« Martin des senteurs » devant « Cornélia »)(hier soir au couchant)

2016 :

 

Septembre a été peu arrosé, avec 35.2 mm, 3 arrosoirs 1/2 par M2. Les plantes ont bien souffert.

Un mois très chaud pour le sud de la Bretagne !

Avec un pic à 30.6°C en début de mois et une moyenne maxima de 22.3°C.
Les minima sont également élevées, avec des températures matinales qui fluctuent entre 9 et 19°C (moyenne minima 13.6°C).

(je ne savais pas que la saison des amours des grenouilles était en septembre 😉 )

2015 :

Septembre 2015 fut un mois relativement normal pour notre région.
Avec une pluviométrie à 70.4 mm, mais très mal distribuée, car il a beaucoup plu le 15 du mois (27.2 mm). Le reste du mois, on a du arroser ! Mais les conteneurs s’étant remplis, j’ai bien moins galéré 🙂 .

Ce fut un mois « normal » avec des températures maxima entre 26 et 17°C (moyenne maxima 20.4°C) et des minima entre 14 et 5°C (moyenne minima 9.9°C).
Le premier tiers de mois a été plus chaud (relativement, nous sommes en Bretagne!)

Toutes les photos ont été prises ces derniers jours.
Bonne journée à tous!

Patience, il ne reste plus que 4 points météo à venir 😛  😆 

 

La gazette du jardin, part 8

La dernière gazette date de fin juin. C’est loin!

Tout simplement parce que le jardin a été plus que vilain ces deux derniers mois, à cause de cette sécheresse qui anéantit tous les rêves de fleurs et de plantes fleuries …

Les rosiers. Oui, ce sont des rosiers plantés il y a maintenant plus de 10 ans, et qui sont bien établis. Je suppose que le manque d’eau ne les affecte pas trop. De plus la relative fraicheur du moment doit les aider à s’épanouir.

Devant la terrasse hier midi :

Il n’a pas plu ici depuis début septembre, et en août, je vous en parlais ici, dans ce billet météo, il n’a plu que 15 mm de pluie.
Aujourd’hui j’ai vu la carte sécheresse de la France, et je me suis étonnée de ne pas y voir figurer la Bretagne ? Parce que ici, on souffre vraiment du manque d’eau 😐 

« Pinky Winky » :

Les hortensias qui sont à l’ouest et à l’ombre une grande partie de la journée, dépassent de très haut le conteneur de 1000 L. De même l’hélianthème donné par ma maman (dis moi, Mam, si c’est bien cette fleur), qui culmine à 2 mètres (et qui sent très fort la vanille, miam) :

Les photos datent d’il y a quelques jours, sauf 2 ou 3, et je vous montre ce qui est en fleurs en ce moment.
A leur pied, des asters, donnés par Camille il y a longtemps :

Près de la mare, le rosier « Isabelle et le magicien d’Oz » a de très jolies fleurs, mais est rachitique et dépouillé chez moi (je pense le changer de place) :

Les éléagnus parfument toute l’allée, on les perçoit à plusieurs mètres :

Les abeilles ne s’y trompent pas, les petites fleurs des éléagnus les attirent :

Tout l’été, les pois de senteurs ont embaumé l’entrée du jardin, devant la serre. J’en ai différentes variétés, et si vous voulez des graines, n’hésitez pas à me le demander !

(je les ai semés en janvier)

Encore des asters du jardin de Camille :

 » Julia Correvon », moribonde en juillet, repart de plus belle, après une coupe sévère :

Liriope muscari :

Sédum « Carl » :

Au bout de la terrasse, un joyeux fouillis. Mon chéri a consciencieusement arrosé les hortensias, pour qu’ils ne meurent pas :

Ce dahlia a certainement bénéficié de l’arrosage. Il reste en terre tout l’hiver, et repart au printemps :

Les 3  « Fairy » :

Dans la mare, cet été, il y a eu beaucoup de mouvements (si je puis dire).
Les grenouilles (on en a compté 8 en même temps), prenaient le soleil sur les feuilles des nymphéas, ou sur la petite terrasse de la mare, quand soudain, des crôôôa se sont fait entendre !

Mais que vois-je 😆  :

Les pommes, en toute petite quantité, sont bien mangées par insectes et chenilles :

La vigne vierge prend déjà des couleurs :

Valentin le chat sauvage, vous présente les pailles et les chaumes (mochetés) du jardin !

Question subsidiaire, quelle est cette fleur? un bisou à celui/celle qui trouvera :

Nymphéa se mirant dans l’eau :

Bonne journée à tous !

en espérant que les pluies annoncées arrivent enfin 😐 

 

Edit vendredi matin : il a enfin plu cette nuit, 7 mm, je ne cache pas ma joie!

Avec un gros coup de vent car le parasol a volé sur la terrasse, ainsi que le fauteuil en fer 😐 

 

Point météo août

Point météo qui en suit un autre tout récent, je suis sûre que je vous ai déjà tous perdus sur cet article  😀 😉 !

Mais j’assume, ces billets météo me sont absolument non indispensables mais bien utiles, notamment pour les explications de non-rendement au potager.
En fait ils éclairent un peu plus la notion de réchauffement climatique de ces dernières années dans ce coin de France où nous habitons.

Rappelez vous, il y a quelques années (disons les dernières cinquante années du 20ème siècle, une période que les moins de 20 ans n’ont pas connu 😛 ), la Bretagne avait cette réputation :

Les campeurs étaient soumis aux précipitations estivales, mais LE campeur qui venait passer ses vacances en Bretagne était un inconditionnel de cette si belle région, et s’en fichait complètement !

Pour conclure sur cette période qui ne recevait que les groupies de la Bretagne (mes parents n’en faisaient pas partie, le climat espagnol était bien plus plaisant, et je passais l’été à bronzer sous le chaud soleil d’Espagne), voici les vacanciers de l’époque 🙁 )

Maintenant, dans ce 21ème siècle très hot, voici plutôt comment le ciel traite la Bretagne :

« Vanille Fraise » sèche sur pied :

(la pelouse verte correspond à l’épandage des eaux usées)

La rose unique d’ « Amber Queen » me fait mentir :

Passons aux choses plus sérieuses, puisque je n’ai toujours pas abordé mon point météo 😉 

2018:

Un mois absolument sec, avec 15 mm d’eau, qui correspond à un arrosoir 1/2 par m2.

(10 mm en pluviomètre correspond à un arrosoir de 10 litres par m2)

Rien de chez rien 🙁 

Tout est jaune ici, la pelouse ressemble à de la paille, les fleurs sont absentes ou riquiqui, l’impression de désolation prédomine. Je ne peux même pas appuyer mes propos par des photos, vous seriez effarés. La côte d’Azur transportée ici, c’est drôle non ? (en fait pas du tout).

Pour exemple, il a plu bien plus à Montpellier (22,5 mm), à Bordeaux (19,2 mm)  ou encore à Cannes (28,4 mm) que chez nous.

Pour la chaleur, elle fut constante entre 20 et 30°C, (moyenne 24°C) avec un pic à 32,9°C le 3 août, et une minima basse à 8,2°C le 6 ( moyenne 13,4°C).

Bien sûr nous ne jouons pas dans la même catégorie que Montpellier, (un pic de 36,9°C), avec une moyenne maxima de 31,1 °C, ou une moyenne minima à 19,5°C), mais tout de même …
Mais je suis bien consciente que partout en France, la sécheresse a sévi et les ravages sont innombrables.

2017 :

On pourrait faire un copié collé avec 2018, tellement les températures et la pluviométrie sont similaires !

Au pluviomètre, 20,2 mm soit 2 arrosoirs par m2 !

32,6°C de maxima le 29 (moyenne de 23,6°C) et 7,2°C de minima le 31 (moyenne de 13,7°C).

Mais il y a inversion, en 2018, le mois était plus chaud dans la première moitié, et en 2017, c’était le contraire, il faisait bien plus chaud en fin de mois.

Je comprends aisément pourquoi l’impression de déjà vu au jardin fleuri et au potager s’est imposée si facilement !

Surtout au potager, car l’année fut très mauvaise, pour tous les légumes d’été, hormis les tomates qui, en serre, ont été arrosées consciencieusement.

C’est aussi cette année là que nous avons décidé d’augmenter nos capacités de réserve d’eau de pluie, et nous avons en 2018 acquis deux conteneurs de 1000 litres de plus. Soit presque 7000 litres au total en théorie. Cette année, avec les pluies tombées en juillet, les conteneurs se sont un peu rechargés, et actuellement, nous ne sommes pas en manque comme en 2016 (où nous avons du arroser avec l’eau courante).

2016 :

Encore un mois absolument identique à 2017 et 2018 !

Dans la pluviométrie, 11 mm (soit 1 arrosoir par m2) et dans les chaleurs , plus de 33°C !

33,1°C de maxima le 15 (moyenne de 25,1°C) et 8,4°C de minima le 31 (moyenne de 13,9°C).

Je pourrais même ajouter pire que les 2 années suivantes …

C’est cette année là que le potager a commencé à péricliter, malgré tous mes efforts d’arrosage.

 

2015 :

Un mois un peu moins chaud, puisque nous n’avons pas dépassé 30°C, et relativement bien arrosé pour un mois d’août.
29,5°C de maxima le 12 (moyenne de 22,3°C) et 7,3°C de minima le 28 (moyenne de 13,1°C).

75,8 en pluviométrie, soit 7 arrosoirs 1/2 (soyons précis 🙂 )

Depuis 2008, (info climat ne remonte pas au delà pour ma petite ville)  tous les mois d’août sont en général peu arrosés. Deux exceptions une en 2011, il avait beaucoup plu, 121 mm.

Et l’autre l’année précédente, le mois d’août avait également été bien douché, 82,8 mm, annonçant trois années de sécheresse.

Le potager s’était bien porté, une chance !

Voilà, je vous souhaite un beau mois de septembre, pour préparer un hiver qui sans nul doute, sera long et ennuyeux !

Bonne fin de dimanche !

(Je rends bien sûr toutes les cartes humoristiques à leurs auteurs !)