Catégorie :Fleurs

Point météo juin

Vous êtes maintenant habitués à mes points météo, je le fais chaque mois en revenant de 3 ans en arrière, pour estimer les changements en températures et en précipitations pour un mois donné.

“Jolie Demoiselle” :


Je suis sûre qu’un recul de 3 ans est ridicule pour les météorologistes, mais cela me donne déjà une petite idée du temps sur notre région.

Ce mois de juin passé a été relativement arrosé les 15 premiers jours. Relativement est un bien  grand mot, car j’ai calculé 53 mm de pluie au dessus de chez nous, ce qui correspond à 53 litres d’eau ou 5 arrosoirs par M2. Une broutille ! Infoclimat a comptabilisé 32 mm de pluie, mais les premiers jours ne sont pas comptés.

N’oubliez pas que nous sommes en bord de mer, en Bretagne sud.
Quand j’étais jeune, la Bretagne avait une réputation de mauvais temps, de crachin, de vent et de tempêtes. Maintenant, on ferait presque la danse de la pluie pour qu’elle arrive !

Il a fait chaud aussi, surtout cette dernière semaine, avec des maxima tous les jours du lundi 24 au samedi 30 au dessus de 28°C, avec une pointe à 31°C  le 30. Je me rappelle bien du mercredi 20, impossible d’aller vaquer au jardin, une chaleur épouvantable, sans souffle de vent (il n’y a pas d’air, disent les Bretons).

La moyenne du mois est à 23,6°C.

La clématite “The President” se plait au dessus de la serre, dans la chaleur ! Elle n’a jamais été aussi belle :

En juin  2017, la pluie s’est faite rare, c’était le début de la sécheresse. Il a plu 20 mm, soit 2 arrosoirs par M2, sur un mois, quasi rien.

La température a été intenable, surtout entre le 17 et le 22 juin. Une pointe à 34°C a été atteinte le 19.

La moyenne est à 23°C.

Clématite “Multiblue” à remontée simple, “Sharifa Asma, “Chinensis Mutabilis”, clématite “Miss Kate” :

En juin 2016, la pluie a peu touché notre ville, avec 41 mm, soit 4 arrosoirs … (désormais je ne parlerai plus qu’en arrosoirs, parce que mine de rien, cela est plus facile à imaginer surtout pour le jardinier qui se les coltine ).

Les températures ont été plus clémentes, si l’on accepte ce terme. Avec une maxima à 28°C le 22.

La moyenne est à 20,4°C.

“Amber Queen” :

En juin 2015, on a comptabilisé  5,6 mm d’eau de pluie, soit un demi-arrosoir par M2.

Un gros pipi de chat 😕 

Sécheresse absolue.

Pour les températures, le 30, on a atteint 30,1°C.

Le reste du mois, on a navigué entre 20 et 25°C.

La moyenne est de 22,3°C.

Imaginons la détresse des plantes assoiffées et de plus souvent balayées par un petit vent sec, chaud et salé …

Dorénavant, dans le jardin fleuri, je laisse se ressemer les plantes qui résistent à l’aridité de la terre, et je ne planterai plus de vivaces de pays tempérés, puisque l’on n’habite plus dans une région tempérée …

Je ferai une exception pour le potager, sinon, plus de tomates, de courges, de salades et autres légumes délicieux.

Oxalis et verveine dans la petite baignoire en zinc sur la terrasse :

Voilà, si vous me racontiez en quelques mots la situation chez vous ?

Bonne fin de journée à tous 🙂 

 

 

 

La gazette du jardin, part 7

Je n’ai guère publié de photos du jardin fleuri cette année, pourtant les rosiers ont été particulièrement généreux, avec une abondante floraison.

“New Dawn” :

Tous les rosiers étaient concernés, je n’en avais pas taillé la plupart, et je ne sais pas si cela a provoqué ces centaines de roses.

Maintenant il me faut les tailler, et les nourrir, et cela va être un sacré boulot !

“Ballerina” :

Mais la vue de tous ces rosiers éclatants, vigoureux, exubérants a bien été cette année extraordinaire  🙂 et surtout réconfortant.

Sur les arches du sous-bois, la clématite armandii ne laisse guère de place à “Albéric Barbier”, il va falloir que je remédie à cela ! Mais elle est si jolie 🙂 

“American Pillar” est toujours à l’ombre, mais il cherche le soleil :

“Purple Rain” au premier plan :

Il reste heureusement quelques roses ainsi que les vivaces d’été qui commencent à fleurir.

Pois de senteur “Beaujolais” et “Wedding Day” :

L’écureuil tout rouillé et la vieille cage :

Sur l’arche menant au sous bois, le rosier “Jean Marie Pelt” grimpe à droite et à gauche il y a “Louise Dupin.

J’ai planté le rosier “Jean Marie Pelt” quelques jours avant sa mort, qui m’avait beaucoup attristée. J’ai eu la chance d’assister à une de ses si intéressantes conférences. Il était Lorrain comme nous. Cette rose est ravissante 🙂 

Derrière la scabieuse, on aperçoit le rosier “Louise Dupin” :

Devant la serre, j’ai enterré un grand pot plastique profond de 60 cm (trouvé chez actio..), et planté une nymphéa naine (c’est un bébé de celle de la grande bassine) :

“Vanille Fraise” dans la soirée :

Le toit végétalisé de la cabane du potager est envahi par le lierre :

Ce rosier sans souci, qui se bouture extrêmement facilement, est “Léonard de Vinci” :

De chaque côté de cette arche, la clématite “Etoile Violette” et “Léonard de Vinci” :

“Paul Himalayan Musk” a maintenant 3 ans :

Un iris près de la mare :

A l’arrière plan, la clématite “Julia Correvon” qui fait un caprice en ce moment. Je suppose que c’est la sécheresse 🙁 

Et enfin, le cotinus “Royal Purple” :

Bonne journée à tous !

 

Bonne fête Papa

De jolies fleurs d’hortensias pour souhaiter une belle fête à mon Papa …

Avec de gros bisous

Et toute une collection de bleus :

Un gros poutou ♥♥♥ à mon chéri dont c’est aussi la fête !

Bon dimanche à tous !

 

Point météo mai

Il fallait bien un billet spécial dans ce blog, avec toutes les anomalies météorologiques enregistrées en France ce mois de mai.

Depuis le mois de janvier, je rédige en fin de premier billet de mois, un point météo sur les températures et la pluviométrie de mon petit coin de vie.

Je comprends bien que cela n’intéresse pas grand monde, mais je vous invite à aller sur le site de infoclimat, afin d’y rechercher la climatologie de votre propre ville. Vous verrez, c’est extrêmement intéressant, surtout pour les jardiniers …


C’est très instructif. Le réchauffement climatique n’est pas qu’une idée de savant fou !

Ce mois ci j’innove, car j’ai remarqué que les résultats pluviométriques de la personne qui collecte pour infoclimat dans ma petite ville doit habiter assez loin de chez moi, car nous n’avons pas les mêmes résultats.
En effet, ma commune est très étendue, et si cette personne habite tout au nord, l’eau du ciel qui lui tombe sur la tête n’est pas la même qu’ici dans notre jardin.

J’ai fait une rapide recherche, et on pourrait à peine mettre 2 fois ma commune dans Paris intramuros.

CQFD.

Vous imaginez bien qu’avec les averses très localisées, cette différence peut être majeure. Notre jardin se situe à 2 km à vol d’oiseau du bord de mer, les orages passent toujours au nord, et ils évitent soigneusement notre petit village .. parfois je rage !

Je vais essayer de noter scrupuleusement (oui oui 😛 ) la pluviométrie dans mon jardin dès le 1er juin.

Je ne m’en remettrai donc pas exclusivement aux relevés de infoclimat, notamment pour les relevés de pluie.

Ce printemps nous avons investi dans 2 nouvelles cuves de 1000 litres (dont celle ci) pour récupérer l’eau du ciel. Nous avons donc maintenant 7500 litres de réserve d’eau. Oui mais seulement s’il pleut ..

L’an dernier, il a très peu plus dès le mois de juin, et nous avons galéré pour arroser le potager. Cette année, je pense que nous allons encore une fois avoir de gros soucis. La sécheresse me semble sévir à nouveau ici.

Mais je n’oublie pas toutes les personnes qui ont été durement touchées en France par les centaines d’orages qui ont fait de gros dégâts au mois de mai.

Les températures ont fait le yoyo, de bien frais à caniculaire. Elles ont peut être été la cause de tous ces chambardements.

J’ai vu des reportages incroyables et désolants. Des torrents de boue, des grêlons gros comme des balles de ping pong, des inondations, une voiture ensevelie sous la grêle, des cultures anéanties, des jardins dévastés 🙁 !

Espérons que le mois de juin soit plus calme 🙂 

Et comme d’habitude, voici les résultats météo de ma commune :

 

En mai 2018, il a froid en début de mois, et en moins d’une semaine, il y avait presque 30° de différence!

La moyenne est de 9,2°C le matin et 21,3°C l’après midi. C’est élevé pour ma commune.

La pluviométrie donne 57,6 mm. Par contre ici, il n’a plus que 21 mm du 26 au 31 (au lieu de 40 mm pour infoclimat).

Donc moins de 40 mm pour ici, soit à peine 40 litres d’eau par mètre carré (4 arrosoirs), la sécheresse 🙁 .

En mai 2017, les températures moyennes étaient de 11,2°C et 20,5°C. Températures normales pour ma commune. Il a fait plus de 30°C les 25 et 26 mai. Rare !
Il a plu 77 mmm d’eau, 77 litres d’eau par mètre carré. Peu.

En mai 2016, comme cette année, le premier jour a été très froid, et comme cette année, en quelques jours, 25°C de plus !

Les moyennes sont raisonnables, 10°C et 19,3°C.

Il a très peu plu, 32 mm, 32 litres d’eau au mètre carré, 3 arrosoirs, quasi rien …

En mai 2015, les températures ont été très raisonnables, avec une moyenne de 9,2°C et 17,6°C, on pourrait presque dire frais.

Il a peu plu, 60 mm d’eau, 60 litres au mètre carré.

En conclusion, il pleut très peu en mai ces dernières années dans ma commune, juste assez pour que les mauvaises herbes poussent, mais pas assez pour arroser confortablement le jardin.

Je vous souhaite à tous un bon début de mois de juin et un WE au jardin ! 😛 

 

 

 

 

Bonne fête Maman

Pour ma Maman , que j’aime de tout mon coeur, bonne fête ! je t’embrasse très fort !

Toutes les roses sont “New Dawn” :

“New dawn” la bien-nommée, et quelques compagnes du jardin.

 Bonne fête à toutes les mamans !