Catégorie :roses

Roses de décembre

Hier matin, il faisait beau, froid mais beau.
La tempête a sévi en France, mais curieusement, elle nous a oublié .. juste un peu de vent mais rien d’extraordinaire, enfin à mon avis ..

J’ai fait un petit tour du jardin, et les roses m’ont accueillie.

Ici, les rosiers remontent bien en automne, et souvent fleurissent encore à Noël et même parfois après.

Il y a deux ans, j’avais fait un joli bouquet avec les roses le 25 décembre.

Le voici:

Les rosiers sont bien sûr moins opulents, moins verts et moins beaux qu’au printemps et en été .. IL va falloir bien les nourrir pour la prochaine année.

Mais les roses mettent beaucoup de bonne volonté à se faire belles, car les conditions climatiques ont été mauvaises ces dernières semaines, vents et pluies, sans compter la température qui a frisé le 0°C à plusieurs reprises !

“Cornélia” :

“Sharifa Asma” :

“Iceberg” :

“Madame Alfred Carrière” au bout de la terrasse :

Et une bouture de la même au dessus de la serre, devant le mimosa qui ne va pas tarder à fleurir :

Une bouture de “Pink Cloud” dans le potager :

Et tout à côté, “Graham Thomas” :

“Prosperity” qui a un nom vraiment prédestiné, et une présence imposante.

C’est un rosier de grande ampleur, toujours fleuri, mais qui parfois en été perd ses feuilles (je vous rassure, elles repoussent très vite, accompagnées de roses) :

“Jolie demoiselle”, encore un rosier qui fleurit toute l’année, ici avec les dernières fleurs de “Rozanne” :

“Pink Cloud” sur sa pergola :

Dans la haie de l’allée, “Léonard de Vinci” est envahissant, lui aussi est très florifère :

Les dernières roses d’ “Astronomia”, sous le chêne :

“Purple Rain” à son côté :

et enfin, “Burgundy Ice”, qui nous offre un gros bouton bien dodu :

Il y a peu de roses sur “Madame Isaac Péreire”, je viens de le tailler “façon puzzle”, si je peux me permettre … Vous pouvez retrouver un billet sur ce rosier versus “Pink Cloud” ici .

Ce sont deux rosiers phares du jardin, des géants, mais superbes à l’apogée en juin.

Soyez indulgents, les roses ne sont pas au mieux de leur forme, mais je vous les offre pour égayer votre journée !

Alors profitez bien de ce jour venteux et pluvieux, pour vous plonger dans vos bouquins et vos revues de jardinage, ha ha 😛 

 

 

 

Mariage(s)

En juin, la période des mariages bat son plein, si l’on peut dire (pour nous, il y a longtemps, le mois où l’Ankoù sévit le plus .. zut, je ne suis plus glamour 🙂 ).

Au jardin, les associations fonctionnent parfois, souvent beaucoup moins !
A noter qu’une bonne partie de ces mariages ne sont dus qu’au hasard, la jardinière n’est pas particulièrement inspirée à la plantation .. 😕 

Bonne fête à mon papa   et à mon chéri !

Ce billet leur est particulièrement dédié.

“New Dawn” et les hortensias violets :

 

 

“Social Butterfly” et la potentille “Miss Wilmott” :

 

Acer “Butterly” devant son congénère l’érable palmatum atropurpureum (en pot tous les deux):

Une bouture de “The fairy” rose grimpe dans le saule tortueux (cadeau de Camille) :

“Burgundy Ice” devant le penstemon :

“Red Barion” et un ostéospermum :

“Aquarelle” et son voisin “Purple Rain” :

“Social butterfly” et le géranium “Khasmir Blue” :

Le pois de senteur (qui sent très bon) “Ballerina  Blue” grimpe allégrement dans la clématite montana “Mayleen” qui a fleuri en avril :

Sur la barrière du potager, “Albertine” (en train de défleurir) et la clématite “Ville de Lyon” :

“Julia Correvon” en compagnie des hortensias :

“Ayesha” et les nigelles bleues “Love in the Mist” (qui se ressèment depuis quelques années sans discontinuer) :

“Eglantyn” avec sa copine “Rozanne” :

Dans le soleil couchant, les roses bien roses du rosier inconnu, avec la clématite viticella :

“Louise Dupin ” avec la clématite “Black Prince” :

Au dessus de la serre, la clématite “The President” avec un rosier issu d’une bouture du voisinage, dont je ne connais pas le nom. Le rosier est non remontant, mais extrêmement florifère :

Et enfin, Loulou le sauvage cherche la fraicheur sous le pennisetum “Hameln” :

Bon dimanche à vous, protégez vous de la chaleur au jardin ! 😉 

Petite minute culturelle : l’Ankoù est un personnage de premier plan dans la mythologie bretonne. Il est le serviteur de la mort, en quelque sorte. Il est parfois, à tort, confondu avec le diable, très présent aussi dans la mythologie bretonne. (Wikipédia)

 

Sans paroles (ou presque), part 9

“Jolie Demoiselle” :

avec “Rozanne” :

Deutzia :

“New Dawn” :

“Pink Grootendorst” et sa version rouge :

Entrée vers le potager :

Paul chatouille mon greenman :

“American pillar” (bouture) et “Pink Cloud” (bouture) :

“Jean-Marie Pelt” :

“Ballerina” :

“Albertine” :

“Pink Cloud” et “Mon jardin, ma maison” :

La merlette, pas effarouchée pour un sou :

Et Misti attirée par les guêpes :

Bon lundi férié à vous !

Ici ça souffle, comme en automne 😛 

Bonne fête Maman

Pour ma Maman  et aussi pour toutes celles à qui personne ne pense ..

“Ballerina” :

Ma rose chérie, “Albertine”, avec arum et la clématite “Ernest Markham” :

“Astronomia” et “Burgundy Ice” :

“Madame Alfred Carrière ” et l’iris “Blue Rythm” :

“Clos fleuri jaune” :

Dans la mare, premières fleurs du nymphéa “Colorado” :

Dahlia “Arabian Night” dans le potager :

“Raven girl” (raven = corbeau) :

Les floraisons des rosiers sont à leur apogée, je ferai un billet cette semaine,

un gros orage est passé ce matin, j’espère que les roses n’en ont pas souffert,

J’embrasse très fort ma petite Mam,

à bientôt, bon dimanche !

 

 

Sans paroles (ou presque), part 8

“Madame Alfred Carrière” :

en compagnie de la clématite “Ernest Markham” :

“Laced Cotton” :

“Absolute Treasure” :

Une bouture de “Arielle Dombasle” :

Le massif devant la mare :

Lupins issus de graines ramenées de Vancouver :

Sous le chêne :

“Astronomia” :

La très robuste bouture de “Madame Alfred Carrière” et la clématite “The President”, au dessus de la serre :

“Graham Thomas” sur la clôture du potager :

“Ville de Lyon” :

Le potager rond :

Les petits fruits en cage, à l’abri des oiseaux :

Céanothe :

Le premier nymphéa dans la baignoire :

“Pierre de Ronsard :

“Julia Corrévon” :

Et les trois sauvages, pris en photo par notre fille S. :

Sylvestre :

Crapotte :

Et Loulou :

Bon dimanche à tous !