Archives par Catégorie :Etats Unis 2015

New York by air

Attention, billet encore une fois trèèèèèèès long !

En espérant vous tenir jusqu’au bout … 😛 

En début de semaine, j’ai vu aux infos qu’un hélicoptère s’était craché dans l’Hudson à New York (5 disparus).

C’était un petit hélicoptère à touristes, et cela m’a rappelé notre survol de NY il y a bientôt 3 ans, en août, dans ce même genre d’appareil.

Un petit frisson m’a parcourue à l’idée que .. imaginez la suite!

New York est survolée en permanence par des dizaines d’hélicoptères, de petits avions, également par les plus gros, et qu’il y ait eu un accident, finalement ne m’étonne pas trop …

Une carte de New York, Manhattan en est la partie la plus touristique :

Ces hélicoptères à touristes parcourent le sud de Manhattan jusqu’à Central Park, en un quart d’heure environ (notre trajet en rouge) :

Nous avons décollé du bout du bout de Manhattan, 6 East River Piers, avec Liberty Helicopters (pour ceux que ça intéresse) (au fond, le pont de Brooklyn, à droite, Brooklyn, of course) :

L’hélicoptère se dirige d’abord vers la statue de la Liberté (une oeuvre de Auguste Bartholdi, offerte aux EU par la France, je ne vous apprends rien) en survolant Governos Island :

Anecdote, je voulais grimper tout en haut de la statue, mais cette visite est très réglementée (depuis les attentats), et à l’époque, il y avait 6 mois d’attente .. nous nous sommes contentés de parcourir l’ile à son pied.  😐 le lendemain.

On revient vers le sud de Manhanttan, en survolant Ellis Island, qui a  accueilli des millions d’immigrants de 1892 à 1954 (pour la petite histoire, une tante de mon grand père y est passée aussi, n’est ce pas Mam ? )

Le sud de Manhattan (qui abrite la célèbre Wall Street) :

 

One World Trade Center reconstruit à côté des ruines des Twin Towers abattues en 2001 :

Ci-dessous vous pouvez apercevoir 2 carrés noirs, représentant l’exact emplacement des deux tours.

J’ai fait un billet sur ces deux tours et le musée ici, je vous engage à aller le lire …

L’hélicoptère remonte le long de l’Hudson, la rivière qui passe entre le New Jersey et Manhattan :

Ci-dessous vous pouvez voir le début de la célèbre High Line, j’ai consacré un billet à ce parc situé sur d’anciennes lignes feroviaires, à hauteur du 2ème étage des immeubles voisins, vous pouvez le lire ici.

Elle débute aux niveau des lignes de chemin de fer qui rejoignent le New Jersey de l’autre côté de l’Hudson :

On arrive à la hauteur de Central Park, avec sa forêt immense de gratte-ciel  :

Notre pilote (allemand, d’ailleurs avec nous il y avait une famille française !) et la vue sur le New Jersey :

Revoilà le sud de Manhattan :

Ellis Island :

Et voilà, un petit tour, 15 minutes, un chouette souvenir, bref mais qui vaut vraiment le coup !

C’était notre petit hélico :

J’ai « mitraillé » New York, mais si j’avais l’occasion de refaire cette balade, même succincte, au dessus de NY, j’accepterais de suite, mais sans appareil photo !

Je vous souhaite un bel après midi,

à bientôt

PS les photos sont prises à travers les hublots, soyez indulgents!

 

 

Côté voyage, High Line à New York

Dans cette période venteuse et somme toute assez désagréable au jardin, la première tempête de la saison ayant sévi ce dernier WE, j’ai ré-ouvert mes dossiers photos de voyage.

Attention ce billet est très loooong !
Aujourd’hui donc, une balade à New York, dans un parc un peu particulier, la High Line.

29a

 

1-new-york

La High Line est un parc suspendu de 2,3 km dans le sud-ouest de Manhattan, aménagé sur la partie aérienne désaffectée d’une voie ferrée de marchandises du Lower West Side.

Ce parc va de la 34ème rue ouest (W 34th St) (au nord) jusqu’à  Gansevoort Street dans le Meatpacking District (au sud), entre les 10ème (10th Ave) et 12ème (12th Ave) avenues.

Autrefois c’était une voie de transport de marchandises entre le New Jersey à l’ouest et le sud de Manhattan, quartier des abattoirs.

Il y environ 5 millions de visiteurs par an.

2-new-york

(Cliquez sur les photos pour les agrandir)

La High Line est inspirée de la coulée verte René-Dumont, parc de 4.8 kilomètres de Paris 12ème, créé en 1993 sur une ligne de chemin de fer abandonnée. Rappelez vous, j’avais partagé les photos de cette coulée verte dans ce billet.

Nous sommes en août 2015, une fin d’après midi. C’est la canicule.

Par l’escalier, nous sommes montés sur la High Line au niveau de la 34ème rue ouest.

Ici, vous remarquez à gauche les trains qui quittent Manhattan vers le New Jersey, nous sommes au bord de la rivière Hudson :

2b

La High Line a dopé le développement immobilier dans les quartiers voisins de la voie verte, comme vous pouvez le voir sur les photos suivantes. New York est rempli de grues et d’immeubles en construction.

1

La High Line a été plantée et réaffectée en voie verte dès 2006, ouverte en 2009, une deuxième portion en 2011 et la troisième en 2014. Une dernière partie reste à ouvrir pour 2017.

Avec un petit bout du Chrysler Building tout au fond :

1c

Les plantes, très rustiques, graminées, vivaces, arbres et arbustes, ont été sélectionnées en grande partie parmi la végétation qui poussait sur les voies pendant toutes les années où la voie ferrée était abandonnée (entre 1980 et 2006). Pour entretenir les sols, les jardiniers utilisent des composts maison.

Les rails des anciennes voies ferrées ont été conservés à certains endroits :

7 8

9a

10a 11a 12a

13 17

La High Line est d’un point de vue écologique, le poumon vert de cette partie sud de Manhattan. On y retrouve de nombreux oiseaux et insectes, ce grand jardin permet aussi de réguler la chaleur en été, par l’ombre qu’il dispense, et retient les pluies en automne et hiver.

19 20

Un grand nombre d’heuchères ont été plantées, en particulier, l’heuchère Caramel dont l’obtenteur est le Français Thierry Delabroye :

21 22

Le paysagiste Piet Oudolf en est un des concepteurs.

23

 

25

Sur ce parc aérien, il est interdit de promener son chien, de rouler à vélo, de boire de l’alcool, de fumer, ou de cueillir des fleurs.. (mais j’ai récolté des graines..) etc..

27 30

Non seulement la High Line est un lieu de promenade, mais selon les périodes de l’année, il y a de nombreuses activités proposées (exposition, danses, balades guidées, etc..).

Pendant cette balade aérienne, on découvre des points de vue incroyables sur New York. Les architectures originales de Manhattan, la rivière Hudson, et en face le New Jersey et Hoboken (clin d’oeil à ma copine A.) :

33

34

Une petite vue sur l’Empire State Building :

24

Dans le soleil couchant :

31

Les citernes des toits des immeubles font partie du paysage urbain, surtout ici dans le quartier de Chelsea :

5

Des immeubles tarabiscotés :

1d

Beaucoup de tags :

18

28

Au niveau de la 10ème avenue, on peut prendre son temps sur une estrade aménagée en surplomb, et regarder passer les voitures, comme au cinéma !

15

14

Une promenade très agréable à hauteur du 2ème étage des immeubles voisins, mais sans jamais faire du voyeurisme.

16

Une petite « piscine » au ras des pieds, pour se rafraichir après cette jolie balade :

26

La fin de la promenade se fait dans le quartier de Meatpacking District qui est devenu un endroit très branché, entre clubs, bars et restaurants tendances (je n’ai pas pris de photos, il faisait déjà trop sombre).

32

Si vous êtes encore là, bravo! je l’avais écrit, c’était long, mais à la mesure de notre enthousiasme pour cet aperçu très particulier de New York.

Il ne vous reste plus qu’à digérer toutes ces photos …

Bonne journée à tous 🙂 

(le logo de mon blog est gênant, mais je ne veux pas que des sites pirates me pillent mes photos même celles qui ne sont pas jolies)

USA-2015, Chicago 3

Troisième volet à Chicago.

(Vous pouvez cliquer sur les photos)

Aujourd’hui une promenade dans les rues du centre ville. Descendons, depuis le nord, Michigan Avenue, appelée aussi The Manificent Mile, l’avenue la plus connue des Américains qui pratiquent le shopping haut de gamme aux Etats Unis.

A

 

Les boutiques et marques les plus prestigieuses (françaises, vous voyez lesquelles, mais pas seulement..) et les centres commerciaux gigantesques animent cette avenue.

11

13 16 17

Le Chicago Water Tower, qui a résisté au grand incendie de 1871, haut de 62 mètres, était à l’origine un château d’eau (l’eau était pompée dans le lac autrefois) :

18 19

La police est constamment présente :

20

Avec étonnement mais plaisir, j’ai trouvé que les bords des avenues étaient bien joliment végétalisés.

Le contraste entre la pierre et les fleurs flamboyantes était insolite.

1

2

3

Après avoir descendu cette avenue, nous traversons le pont qui surplombe la Chicago River (nous étions dans ce bateau, voir ce billet) :

21

Et nous arrivons dans un endroit « magique », le Millennium Park :

C

B

 

Cet endroit a été créé au sein de Grant Park (un des plus grands parcs de Chicago),  le long du lac, sur des friches et des chantiers ferroviaires. Il a été inauguré le 16 juillet 2004. Dédié à l’architecture et à l’art contemporain, le Millennium Park comprend 3 oeuvres magistrales.

La première, la plus connue, est le « Cloud Gate » (porte nuage) surnommé « The Bean » (à cause de sa forme d’haricot) :

32

C’est une sculpture en acier inoxydable, d’Anish Kapoor, qui pèse 110 tonnes. On peut passer en dessous, faire le tour, c’est très amusant de se voir déformé ainsi :

33

Les gratte-ciels prennent des formes étranges et rigolotes :

34 35

La seconde oeuvre est « Crown Fountain » (du sculpteur Jaime  Plensa), qui est composée de 2 grands blocs de 15 mètres de haut, en pavés de verre, placés de chaque côté d’un bassin très peu profond, où ils se reflètent :

36

Les visages animés changent, et à intervalle régulier, de l’eau chute de leurs bouches ouvertes :

 37

Cette cascade d’eau fait le bonheur des enfants :

38

Enfin, le « Pritzker Music Pavilion » (du nom d’un généreux donateur) (eh oui, une partie du coût exorbitant du parc est payée par des mécènes) :

39

Le soir, les concerts sont gratuits, et les personnes picniquent sur les pelouses dans un joyeux brouhaha :

  40

A côté se trouve « Grant Park », où l’on trouve de prestigieux musées, des oeuvres d’art de plein air, où se passent festivals, spectacles et autres concerts .. Ici aussi a été célébrée la victoire d’investiture d’Obama :

4 5 6

Et les inévitables geese :

7

Spectaculaire, « Buckingham Fountain » :

41

Encore un épisode et l’intermède Chicago sera terminé !

Bon après midi!

 

(si vous aimez les oiseaux, et j’en suis sûre, suivez ce lien (donné par Catherine) 

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Mettons_fin_au_massacre_illegal_des_oiseaux_familiers/?aIqQtbb

et signez, si vous êtes d’accord, comme je l’ai fait)



 

USA-2015, Chicago 2

Chicago, deuxième partie.

 

 

1A

 

(Vous pouvez cliquez sur les photos)

 

Aujourd’hui, nous montons (en 40 secondes) à l’observatoire de la tour « John Hancock Center », qui se trouve au 94ème étage.

Cet gratte-ciel est situé au au nord de la Michigan Avenue dans le quartier de Streeterville, au bord du lac Michigan. Il atteint 344 mètres de hauteur, la flèche de l’antenne culmine à 457 mètres de hauteur. L’immeuble est le sixième plus haut gratte ciel des Etats Unis.

Une sélection de clichés pris à travers les vitres, plus ou moins propres :

Vers le nord, les plages et plus loin les ports de plaisance :

A

Le Navy Pier, très connu (des enfants surtout, il y a une fête foraine) :

C

La Water Tower, épargnée dans l’incendie de 1871 :

D

Des baigneurs sur le toit d’un immeuble :

E

Vers le sud :

F

La Willis Tower est au centre, au fond (ce gratte ciel a été le plus haut des Etats Unis jusqu’en 2013, dépassé par  le One World Trade Center à New York) :

G

Joli toit, non ?

H

Nous avons également fait en autobus un grand tour de Chicago, (Viator). J’ai trouvé cette formule moyennement intéressante, mais sans voiture, il aurait été difficile de parcourir tous les quartiers de Chicago (hors centre ville). Car malheureusement, ce genre de tour ne permet que d’entrevoir la ville (d’habitude je n’aime pas ce mode d’excursion).

X

Le centre ville :

1

La sculpture de fibre de verre de Jean DuBuffet, érigée en 1984 dans le quartier du « Loop », en face du Chicago City Hall :

2 3 4

Nous descendons vers le sud, en passant par Chinatown :

5 6 7

Nous passons au dessus de l’autoroute qui s’en va vers l’aéroport 0’Hare de Chicago :

8

Voici le quartier très chic du sud de la ville, les maisons sont parfois somptueuses. Le président des Etats Unis habitait dans ce quartier (j’ai une photo floue de sa rue, devenue interdite) :

9 10 11

Nous sommes au bout du bout de Chicago (qui est à l’extrémité sud ouest du lac Michigan), on voit tout au fond South Bend (spécial pour mon papa) :

13

Nous remontons vers le nord, voici le très renommé Museum of Science and Iindustry, à voir absolument !

14

Au sud de downtown, le planétarium Adler :

15

et le non-moins très connu Shedd Aquarium :

16

De cet endroit (le Museum Campus), on a une vue très belle sur le skyline de Chicago :

17

avec le John Hancock Center (au centre tout au fond et au centre, immeuble noir) et tout à droite, une petite partie de Navy Pier :

18

Nous sommes maintenant au nord de Chicago, nous avons 10mn (!!) pour visiter le Lincoln Park Conservatory :

19 20 21

La suite, prochainement.

Bon après midi à tous !

 

USA-2015, Chicago 1

Première partie.

Chicago est une ville beaucoup moins connue des touristes européens que New York ou d’autres grandes villes américaines, et je ne comprends pas pourquoi, car c’est une ville  fantastique et fabuleuse .. en quelques mots, cet été, I fell in love with Chicago !

Chicago se situe au nord-est des Etats Unis, au bord du Lake Michigan, un des 5 grands lacs américains, une véritable mer.

1

Avec mon chéri, nous avons fait une petite croisière sur la Chicago River, entre les plus beaux immeubles du centre ville. Bien sûr le guide parlait très vite et très américain (je n’ai donc pas tout compris),  il expliquait l’urbanisation de la ville, mais les photos sont là pour souligner la démesure de l’architecture.

 

1A

 

9 10

Le nom de Chicago viendrait du mot indien sikaakwa,« oignon sauvage »déformé en Chécagou par les Français. A l’origine donc cette ville fut française, fondée par un certain Jean Baptiste Pointe du Sable. En 1803,toute la région fut vendue aux américains. Elle est ensuite essentiellement peuplée par les émigrants de l’Europe de l’est au 19éme siècle.

11

En 1871 un gigantesque incendie détruisit une grande partie de la ville, mais ce désastre permit à Chicago de se développer d’une façon extraordinaire, tant au niveau  urbanisme qu’au niveau économique. Elle est bien sûr très connue grâce à la prohibition dans les années 1920 et un certain Al Capone!

Voyez vous cet arbre sur la terrasse ? (il m’a rappelé cet autre arbre là, dans ce billet sur Vancouver ) :

12

La tour Trump, dont le propriétaire fait grand bruit aux Etats Unis :

13

N’oublions pas que Chicago est démocrate (et opposé de fait à Trump)  :

14

Les vieux immeubles côtoient les plus récents :

15

Celui ci a une forme d’épi de maïs :

16

La population de Chicago est d’environ 3 millions d’habitants, et l’agglomération est de 10 millions. Elle est la troisième ville la plus peuplée des Etats Unis. C’est le 2ème centre industriel du pays, et une des plus importantes places financières du monde. Chicago appartient à la « Manufacturing belt », la ceinture des industries.

17

Le centre ville est toujours en construction :

18

On rénove aussi (les places sont chères) :

25

La Willis Tower a été le gratte ciel le plus haut du monde jusqu’en 1998 :

19


20

Le métro aérien à la sortie du Loop:

22

Toujours le vieux et le neuf :

23

C’est une ville culturelle également, elle compte de nombreuses universités illustres, des musées prestigieux, des théâtres réputés, un orchestre symphonique de renommée mondiale. Chicago fut aussi un des berceaux du jazz !

24

La suite bientôt, bonne journée !