Le temple Gotoku-ji et le Maneki-Neko

Aujourd’hui je vous emmène visiter un temple bien caché au fin fond de Tokyo, dans un arrondissement éloigné plutôt obscur appelé Setagaya.
Déjà il faut trouver le train parmi mille, de qui nous conduit de la gare de Shibuya ou Shinjuku (ma mémoire est défaillante) à celle de Gotokuji (45 minutes si je me souviens bien) puis rejoindre le temple au travers de petites ruelles sans nom (eh oui au Japon, il n’y a pas de noms de rues, je vous en reparlerai) !

Petites rues extrêmement calmes et presque désertes (ce qui était très reposant, car nous avons côtoyé la moitié de la population mondiale à Tokyo, mais ça, je vous en reparlerai un jour..).

Heureusement le GPS fonctionne bien, et de toute façon, notre fils M.  a un sens de l’orientation surdimensionné (oui nous l’avons entrainé avec nous, M. a fait quelques années d’étude de japonais, et cela nous a bien servi, mais de cela j’en reparlerai aussi..)

Enfin nous arrivons devant l’entrée du temple.

La grosse cloche, impressionnante :

Le lion (porte bonheur?) :

La pagode, si vous cherchez bien vous trouverez un petit chat :

Oui ! il est là !

Un moine m’a demandé de le chercher et était très content lorsque je l’ai trouvé (je pense que c’était une petite blague de sa part !).

Ce temple boudhiste, le Gotoku-ji, fut fondé il y a des siècles, suite à un don d’un riche seigneur. Ce dernier, égaré lors d’une tempête, abrité sous un vieux pin, aperçut le chat d’un vieux moine, qui faisait sa toilette devant une masure près du pin. Le seigneur crut que le chat l’invitait à se réfugier dans la vieille masure et ce geste lui sauva la vie, car le pin fut frappé par la foudre. En reconnaissance, le seigneur donna donc une partie de sa fortune pour fonder un temple.

Comme dans tous les temples, les tablettes porte-bonheur :

En voici deux (remplies par le demandeur de grâce) :

Beautés des lieux :

Le temple principal :

Ce temple est intéressant puisqu’il est à l’origine du bien connu Maneki-Neko le chat qui souhaite la bienvenue avec sa patte en l’air et que l’on rencontre un peu partout au Japon.

L’endroit le plus étrange est sur le côté du temple principal, où sur quelques présentoirs sont entassés les Maneki-Neko achetés par ceux qui rêvent de faire fortune rapidement 😛 . En effet, ce chat à la patte levée est sensé porter bonne chance ! Et vu le nombre fabuleux de statuettes, les Japonais doivent croire en ce petit chat !

 

 

A la boutique du temple, en effet, on peut acheter ces petits chats en porcelaine et nous avons fait le choix d’en ramener un en France plutôt que de le laisser verdir sous les embruns du Japon ..on ne sait jamais, il pourrait nous porter chance 😀 ?

Une de particularités des temples :

Le temple est constitué de plusieurs bâtiments et du cimetière du clan Ii que voici :

Une étrange incursion dans un étrange mais magnifique lieu.
Bon dimanche à tous 🙂 

et merci à J&J pour nous avoir conseillé cette visite !

plus récents plus anciens
Me notifier des
Caro

C’est très interessant ces infos.
J’ai dû le checher le petit chat!
J’espère que celui que tu as ramené te porte chance.
Bises neigeuses.
Caro

Merci Catherine pour ce post très intéressant. Moi qui rêve d’aller dans les jardins japonais, je me suis régalée. Bisous

Elmo

vraiment magnifique et quel dépaysement. Bonne soirée

Un reportage en forme de teasing! Tu nous intrigues avec tes « Je vous en reparlerai ». Quel exotisme, quel dépaysement! J’espère que ton petit chat portera chance aux dunes de Guidel qui semblent en bien mauvaise posture si j’en crois le reportage que je viens de voir aux infos. Bisous.

Passionnant ! J’ai hâte de lire tes « je vous en reparlerai » 🙂
Tu l’as mis où ce chat en porcelaine chez toi ? Dans ton jardin ?

Emmanuelle

Bonjour Catherine .Merci Catherine de votre reportage joliment conter et très bien documentés .C’est vraiment très intéressant .et je suivrais avec un grand plaisir « Je vous en reparlerai un jour « .
Il est adorable le petit chat je découvre cette tradition qui porte chance .
Belle semaine Catherine .
Emmanuelle

Merci pour la visite sans avoir à quitter mon canapé ! Je suis contente d’en avoir appris plus sur ce chat, dont un exemplaire qui se balance à la lumière orné ma fenêtre de cuisine!

j’aime bien suivre tes voyages , toujours bien documentés, si je l’ai vu ce petit chat j’aurais succombé aussi à l’achat ,on ne sait jamais….bonne soirée , bises

Un beau dépaysement ! J’avais quelques à priori sur ce pays, tu vas sûrement me faire changer d’avis ou non, je dois dire que ta mésaventure dans le bar à chats m’inquiète un peu , « âmes sensibles » s’abstenir Catherine ?
Je vais attendre la suite car tu as laissé quelques  » j’en reparlerai » ici et là, donc j’attends 🙂
Enfin, juste ce truc qui me titille : il fait comment le facteur sans nom de rue? Trop fort…
Bises Catherine

Ah, je suis bien contente de pouvoir lire la suite de tes pérégrinations japonaises en ce dimanche matin !
Belle journée Catherine,
Aude.

Au vu du nombre de petits chats, les japonais doivent tous être pourvu d’une bonne fortune ! Espérons que celui que tu as rapporté vous portera chance !
Je reteins aussi ces statues mystérieusement encapuchonnées de rouge et qui ressemblent beaucoup au petot chaperon rouge !!! et puis aussi celle qui a un tablier ? une serviette ? Un peu pystérieux tout ça !
De très jolies tombes dans ce cimetière également. Un lieu hors du commun, hors du temps qui donne l’envie d’être découvert.
Merci pour cette belle découverte. Bises Marie *

Très beau reportage, et très intéressant. En le lisant, on ressent vraiment le mystère et l’étrangeté des lieux. Je suis heureuse de connaître l’origine de ce petit chat qu’on retrouve, comme tu dis, dans toutes les parties du monde, version automate ! C’est un grand plaisir pour lire (et de regarder) tes reportages sur le Japon… je me réjouis de lire tous les autres articles promis. Bon dimanche, Catherine.

Toinon

Chance ! Nous l’avons dans une petite vitrine, ce petit chat porte-bonheur ! Contente de voir de son lieu de naissance, et sa nombreuse parenté !
C’est vraiment une image du Japon comme on se l’imagine, magnifique ! Merci Cate !

Merci Catherine de nous partager tout ça …
Tu sais ce que représentesnt les chapeaux et les bavoirs rouge ? j’avais posé la question et fait des recherches à un moment…
Bon dimanche, zen !
Bises