Un grand bol d’air et curiosités marines

Hier, après quelques jours de grand beau, le temps était si affreux que même les escargots se sont cachés. D’où mon envie de reprendre le fil du blog.

Dimanche, un petit tour sur la plage après le repas, juste pour se dégourdir les jambes.

De l’autre coté de la Laïta, le Finistère :

Des algues échouées en grand nombre (heureusement elles ne sont ni vertes ni puantes) 😆 :

Une fleur bouteille plastique malmenée par les flots :

Des oursins en mauvais état :

Un crabe que je pensais mort mais qui est reparti dès que je l’ai remis sur pieds (si je puis dire)  😉 :

De nombreuses bestioles se partagent la plage :

Chanceux !

C’est ballot d’aller sur la plage en chaussures de ville !

Vous ne le remarquez pas, bien sûr, mais j’ai les pieds trempés, une vague traitresse m’a submergée jusqu’au mollet lorsque je m’amusais avec mes petites curiosités sur le bord 😛

A l’abri des dunes, les escargots se sont desséchés :

Une petite dernière pour la route :

Bonne journée et à bientôt 😉

26
Poster un Commentaire

13 Nombre de réponses
13 Nombre de commentaires imbriqués
6 Abonnés à cette discussion
 
Commentaire le plus populaire
Comentaire le plus plus animé
14 Commentateurs
  S'inscrire  
plus récents plus anciens
Me notifier des
Anne marie

Quelle chance nous avons !!

Elmo

ça donne envie d’être en vacances ; merci pour le bol d’air

Bonjour Catherine et bonne fête (tardive) ce sont de jolies balades pleines d’air… et de trésors ! le crabe est étonnant, était-il en difficulté ?
En bord de Loire c’est sympa aussi mais pas aussi iodé .
Belle soirée

Superbe et poétique reportage. J’adore ce regard que tu portes sur les petites choses : traces de pas ou de pattes, petits coquillages, escargots. L’inévitable bouteille en plastique, par contre … beurk! Je t’envoie de gros bisous, qui arriveront peut-être à toi s’ils arrivent à remonter la tempête. 😉

Quelle chance d’habiter à proximité de la mer, mon rêve et quelle balade paisible, merci de partager avec nous ces doux moments. J’admire tes clichés!
Je te souhaite une agréable soirée.

Wouah les belles photos cela donne tellement envie !! J’adoooooore ces petits escargots comme scotchés sur les branchages à l’île de Ré il y en a plein ! Il y a peu j’étais au Val André lors des dernières grandes marées exactement et je peux te dire que cela fouettait on tenait à peine à marcher. Bon en attendant de retourner à la mer (25mn de chez moi) je vais revoir ces belles photos. Merci à toi. Bizzzzh

Un petit post bien poétique. Face au soleil il faisait bon mais dans l’autre sens il y avait un petit vent frais dimanche sur la plage!

Quelle belle région tu habites! Juste un peu de chemin et zou…un paysage magnifique! Et ce beau ciel bleu, c’est chouette. Ici il pleut depuis des jours, c’est rigolo comme la météo ne sait pas faire dans la demie mesure, soit on manque d’eau et de soleil, soit on doit vivre en bottes étanches 😉
Bisous, Véro

Quel plaisir, cette promenade sur la plage. ça me rappelle de bon souvenirs : ramasser des coquillages, jouer avec les vagues (tu as perdu), regarder ses traces dans le sable. Comme Toinon, j’ai l’impression de sentir l’odeur de la mer et d’entendre les cris des goélands. Merci pour cette balade revigorante. Et merci aux autres commentateurs(trices) : sans vous je n’aurais jamais fait le rapprochement entre le 25 novembre et la Sainte Catherine. Alors, bonne fête Catherine.

un grand bol d’air frais , superbe avec ce ciel bleu , chez nous depuis le weekend dernier c’est grisaille et pluie , un vrai temps de novembre , bises

Toinon

Une vague de souvenirs et l’odeur de la mer !
Sublime ! Merci Cate, et bonne journée. Bisous.

Quoi c’était ta fête !? Zut j’ai loupé ça. En tous cas, tu sembles avoir passé une bonne journée de fête dimanche 🙂 Veinarde ! C’est mon rêve de vivre au bord de l’océan… 😉
Bisous Cath

Tu t’es offert une belle balade… pour ta fête! Zut, c’est la date sur le sable qui vient de m’y faire penser 😉 Quand je pense que je t’ai envoyé un mail ce jour-là! C’est l’époque que je préfère pour me promener sur la côte, la plage nous appartient et je chausse mes bottes (que je mets dans le coffre avant de partir 😉 ) pour marcher au plus près de la mer. Merci pour l’air iodé! Ca décoiffe encore aujourd’hui mais heureusement les températures sont douces 🙂
Bonne journée Catherine! Grosses bises