Désolation

Ce mois de mai est particulièrement venteux ici. Les vents sont très violents, amenant des pluies froides et drues. La température est très moyenne, ne dépassant guère les 15°C, et la nuit est également froide.

Ces tempêtes sont particulièrement nocives pour les jeunes plants, car au vent se mêle le sel de la mer toute proche.

Voilà les dégâts retrouvés sur les jeunes érables dont j’étais fière, mais qui malheureusement sont dans le chemin du vent (bon, en bord de mer, rien d’étonnant..). Je ne savais pas où les planter, voilà au moins un endroit à enlever de ma liste d’emplacements potentiels ..

Ils étaient plein de vigueur et particulièrement beaux il y a quelques jours (voir ce billet).

 

1

L’acer palamatum atropurpureum :

 

2 3 4 5

L’acer dissectum ornatum :

 

6 7 8 9

L’acer palmatum « Butterfly » :

10 12 13 X

Je suis consternée par la vue de ces dommages, j’espère que les petits arbres ne vont pas s’affaiblir ..

Bonne soirée!

plus récents plus anciens
Me notifier des
Catherine
Invité
Catherine

merci à vous toutes, Chantal, Toinon, Mimi, Camille et Magali, pour vos conseils et vos encouragements, je vais essayer de rincer les feuilles, avec l’eau de pluie (?) mais je n’espère pas un miracle.. comme dit Magali, peut être que ce genre de plantes fragiles n’a pas sa place dans un jardin venté? (malgré les haies qui protègent le jardin..) Bonne journée à vous, des bises moins ventées et ensoleillées ce matin!

Magali40
Invité

Pas facile de conserver ces feuillages délicats en bord de mer. Ici j’ai d’abord planté une haie d’arbousiers ( Ca c’est costaud) que surmontent des chênes. Les érables sont protégés par ces essences autochtones, sinon impossible de conserver leurs beaux feuillages. Peut-être que rincer au jet d’eau les feuilles fera du bien… Chez moi, les feuilles cramées le restent hélas.

camille
Invité

oh ! que c’est triste , mais comme les autres commentaires , bien bichonné ils vont s’en remettre ! pour ma part , après plusieurs échecs j’ai abandonné ce genre car trop fragiles ! bonne journée

Chantal-Hélène
Invité

Catherine, c’est bizarre je t’ai envoyé un commentaire de ma tablette et je ne le retrouve pas ici. Je te disais donc que j’étais navrée pour toi mais je pense qu’en bassinant bien le feuillage pour enlever tout reliquat de sel et en enrichissant ta terre si elle en a besoin, tu devrais voir arriver de nouvelles feuilles et tes acers dans quelques semaines auront retrouver fière allure. La période du printemps est une période propice au développement de la ramure. Bises et si tu retrouves mon mail emporté par la tempête peut-être, choisis celui des deux que tu voudras… Read more »

Mimi+lechat
Invité
Mimi+lechat

Je pense comme Toinon, ils s’en remettront.
J’ai pu constater dans mon jardin après la désolation due à la grêle en avril, que la nature est très forte et que la vie reprend très vite.
Il faut faire confiance en la formidable capacité qu’à le monde végétal à surmonter ces aléas.

Toinon
Invité
Toinon

Oh ! Quel dommage ! Peut être aurais tu dû les abriter sous un voile d’hivernage, ou carrément les mettre à l’abri, puisqu’ils sont en pot !
Je pense qu’ils s’en remettront, mais il faut leur choisir un coin moins venté, tu dois trouver ça dans ton grand jardin, non ?

Chantal+helene
Invité

Oh là là Catherine, je suis vraiment navrée pour toi.! Toutefois, tu peux récupérer du feuillage en le bassinant complètement au jet doux d’une eau non calcaire, je fortifierai la terre avec un bon terreau forestier, un bon arrosage régulier et je pense qu’ils vont refaire du feuillage sain,. Donne-nous de leurs nouvelles d’ici quelques temps. Ici aussi ca a beaucoup soufflé et plu de grosses averses. J’irai voir demain si j’ai des dégâts. Bises et belle soirée.