Archives des Mots clefsoiseaux du jardin

A la soupe!

Cet hiver, comme tous les ans, la mangeoire pour les oiseaux est remplie copieusement deux fois par jour, tellement ils sont affamés!

Une pinson femelle et une mésange charbonnière ? ou à tête noire ? :

Il n’a pas fait froid ici (une fois un petit 0°C), mais les oiseaux (surtout des passereaux) venaient en nombre se restaurer.

Une mésange charbonnière à droite :

En ce moment, avec l’augmentation de la durée du jour, la relative quiétude (10 à 12°C l’après midi), les mâles chantent et les couples visitent déjà les nichoirs!

Le pinson semble m’avoir vu avec mon gros appareil noir :

Les coups de vent éparpillent les graines :

Le verdier à la mine patibulaire 😛  :

mais sympa !

Les graines de tournesol disparaissent vite :

Ces petites mésanges bleues sont légion ici, et je m’en réjouis :

Cette année, innovation, je leur donne de la margarine, et les passereaux apprécient bien (je ne sais pas si cela leur convient?) :

Le moineau au gros bec :

Un pic épeiche très gourmand (photo floue mais l’oiseau est un rapide 😉 ):

Les pinsons :

La mésange est sur le qui-vive :

Il n’y a pas de clichés de rouge gorges cette année, mais il y en a un petit couple qui vient grappiller les croquettes des chats sauvages sur la terrasse, et je suis à chaque fois angoissée de les voir disparaitre dans le gosier des chats ! mais il doit y avoir un dieu des rouge gorges .. jusqu’à présent, il n’y a pas eu de soucis et ils me suivent au jardin quand je nettoie les massifs ;-).

Je n’ai pas vu beaucoup d’étourneaux cette année, ni de mésanges nonnette, dommage..

Je vous souhaite une belle journée au jardin sauf s’il fait moche avec grand vent comme ici !

Le repos permet de se recentrer sur soi-même, n’est ce pas Estelle ?

A bientôt

 

Mangeoire, heure de pointe

Ce midi, il fait gris, pas très chaud, il pleuviote, mais les oiseaux piaillent fort autour de la mangeoire.

Les pauvres mésanges, habituellement les plus nombreuses à chiper quelques grains de tournesol, sont envahies par les verdiers, pinsons, et autres moineaux !

J’ai pris ces photos derrière la vitre, alors soyez indulgents pour la qualité de ces clichés, plus ou moins flous.

Bon après midi !

Week end de comptage des oiseaux

Le week end de comptage des oiseaux des jardins en France, organisé conjointement par la LPO et le muséum d’Histoire Naturelle de Paris s’est déroulé ce samedi et ce dimanche.

La petite mésange bleue agile, acrobate aux positions imprévisibles, très gourmande et qui gonfle son plumage pour éloigner les autres passereaux :

bleue1

Là elle a un petit air fâché :

bleue2

 

bleue3

Un coup de vent qui décoiffe :

bleue4 bleue5

La mésange charbonnière, la plus grande des mésanges :

charbonnière1 charbonnière2

Le moineau domestique, celui ci est un mâle :

moineau1

Il y en avait peu au jardin depuis quelques années, mais depuis un an, le revoilà ! Il se montre sous toutes les coutures :

moineau2

et hop, un petit ventre tout blanc :

moineau3

Une nouvelle arrivée dans le jardin, la mésange nonnette :

monette1 monette2 monette3 monette4

Le rouge gorge qui m’accompagne tout au long de l’année au jardin, n’était pas venu aux nichoirs depuis le début de l’hiver. Malgré la douceur du climat, je pense qu’il n’a plus grand chose à manger au jardin, donc le revoilà :

rougegorge1

rougegorge2

Enfin le verdier, qui n’est pas très farouche non plus !

verdier

Il manque une photo du pinson, mais il était bien présent.

Tous les clichés ont été pris par notre fille S., qui a patienté de longs moments pour avoir LA photo!

Bonne journée à tous

 

Dernier service

Les petits oiseaux commencent à chanter le printemps .. et nous ne sommes que début mars !

Cet hiver, à l’instar de Malorie, dont j’admire la belle couronne de graines, j’ai fabriqué mes propres boules de graines pour les oiseaux du ciel .

Je n’ai pas réalisé de vraies boules, mais j’espère trouver un moyen d’en faire pour l’hiver prochain .

Avec l’aide de moules à petits gâteaux, j’ai créé des petites « tartelettes » de graines .

J’ai coulé de la végétaline chaude dans les petits moules remplis de graines pour oiseaux .

 

1 (2) 2 (2)

Voilà le résultat :

3 (2) 4 (2)

Les petites mésanges ont apprécié :

5 6 79

et hop, c’était bien bon !

8

Le pinson s’est invité également :

10 11

 

Je parle de dernier service, car je n’ai pas l’intention de continuer à nourrir les passereaux bien longtemps.

Il me reste un sac de graines de tournesol à leur offrir, ensuite j’espère qu’ils trouveront facilement de quoi se nourrir dans le jardin !