Archives des Mots clefssaga

La saga des tomates, part 5

Vous vous rappelez certainement 🙂  🙂  🙂 ma petite série sur les tomates, que j’ai commencée en été 2015, dans ce billet. Je vous expliquais comment je récolte les graines de tomates de mon potager.

La serre en verre :

1 2

Au printemps, dans ce billet, j’ai semé les graines récoltées quelques mois plus tôt.

Dans le suivant, ici, je rempotais les petites pousses.

Matin du 8 juillet :

3

Dans le dernier billet, celui ci, je vous ai montré ma façon de planter les pieds.

Cela fait presque 2 mois que tous les pieds grandissent sagement dans les deux serres.

3A

La serre du potager (vous pouvez voir sa construction dans ce billet) :

4

J’ai du les tailler plusieurs fois déjà, la croissance sous protection de la serre est impressionnante. J’ai laissé pousser deux « têtes » sur certains pieds, quand la place ne manque pas.

Pour la variété Russe (de Freddy, SOL 2016), le pied ne pousse pas de façon exubérante (croissance déterminée).

5 6

Les tomates sont encore petites, et très vertes. La récolte se fera bien plus tard que les autres années.

J’imagine que c’est la conséquence des conditions climatiques du printemps, le manque de chaleur étant la principale cause. Il y a beaucoup de bouquets de fleurs, mais je trouve que cette année, les insectes butineurs ne sont guère présents. Il me semble qu’ils sont absolument indispensables pour la formation des fruits et des légumes.

7 8

Et chez vous, avez vous déjà dégusté vos tomates ?

Bon après midi !

 

8
7
6
5
4
3A
3
2
1

La saga des tomates, part 4

Profitant du dernier WE à rallonge, j’ai enfin planté mes pieds de tomates, qui poussaient au chaud, dans une des chambres, sagement (ou pas)(cette année j’ai eu quelques déboires avec les semis, mais j’ai suffisamment de pieds pour le potager).
Vous vous rappelez dans ce billet ci, je vous ai montré ma façon de semer les graines de tomates, et dans celui là, le premier rempotage.

J’ai bien sûr utilisé les graines de mes tomates récoltées cet été, je vous le racontais dans ce billet, et quelques graines que m’a envoyé gentiment Eddy lors du SOL 2016.

J’ai la chance d’avoir maintenant deux serres, qui me serviront en été exclusivement à la culture des tomates.

La première est en verre que j’utilise déjà depuis quelques années et dans laquelle les récoltes de tomates savoureuses se succèdent jusque mi ou fin octobre. Je n’ai jamais eu de mildiou dans cette serre.

En automne dernier, après les dernières récoltes de tomates, j’ai enlevé une partie de la terre, et ajouté une bonne quantité de fumier décomposé et de la terre à planter de chez or brun (et nettoyé les vitres, une vraie partie de plaisir 😕 ..)

Dans cette serre où je ne fais que de la culture de tomates, il vaut mieux changer la terre pour éviter les maladies et l’appauvrissement du sol.

La serre en verre avant les grands travaux de plantations :

1

Après avoir creusé un trou bien profond, je « sous-sole » avec cet outil très performant :

3

Au fond du trou,  je jette quelques feuilles d’ortie déchiquetées :

4

« Rose de Berne », avant la plantation :

2

Je mélange deux poignées d’or brun avec la terre de fond, puis j’enterre le plus profondément possible le pied de tomates, dans l’idéal, jusqu’au bouquet supérieur de feuilles :

5

Et voilà :

6

J’ai planté neuf variétés différentes de tomates :

7

Dans la nouvelle serre, j’ai réussi à mettre 8 plants, je ne dois pas oublier qu’en grandissant, les pieds vont prendre beaucoup d’espace !

8

Protection pour la nuit (c’était pendant les Saints de glace, j’ai fait gaffe, d’ailleurs pour rien, il faisait 10°C la nuit) :

9

Dans la serre en verre, j’ai fait une cuvette autour des pieds de tomates pour faciliter l’arrosage, et dans celle du potager, j’ai expérimenté une autre méthode (que j’ai déjà utilisée sur des plants de fleurs).

J’ai découpé et retiré le fond de grands pots en plastique (des pots récupérés après la plantation d’arbustes), et emmanché ces pots sur les pied de tomates. Il suffit ensuite de remplir le pot d’eau de pluie, ça ne déborde pas partout, et l’arrosage se fait au bon endroit.

Je verrai à l’usage si c’est efficace :

pot

J’ai essayé dans ces premiers billets de la saga des tomates de transmettre les rudiments de leur culture, de la récolte des graines à la plantation des pieds (je répète bien que c’est ma façon de procéder, ce n’est certainement pas la seule 🙂 )

Chaque jardinier a ses propres pratiques, alors si vous avez d’autres modes de culture, n’hésitez pas à partager.

Et pour ceux qui n’ont jamais eu l’opportunité d’essayer, j’espère que je vous ai donné l’envie de vous lancer dans la « tomate » !  vous verrez, c’est très simple et vraiment gratifiant.

Bonne journée à tous !

 

 

La saga des tomates, part 3

Voilà déjà 3 semaines que j’ai semé les premières graines de tomates. La levée au chaud a été assez rapide, mais la pousse s’étant ralentie, j’ai décidé de faire le premier repiquage des petites plantules.

Ce billet s’adresse à ceux/celles qui n’ont jamais fait de repiquages de plants de tomates, mais j’aimerais avoir l’avis de ceux/celles qui en ont l’habitude, pour des améliorations possibles ?

J’ai délicatement dépoté un premier pot, où j’avais semé 3 graines.

1

On aperçoit les premières vraies feuilles au dessus des cotylédons (les « fausses feuilles » longues et opposées) :

2

Dès qu’elles apparaissent, il est temps de déplacer le plant de tomates dans un godet plus grand avec un terreau de bonne qualité (j’utilise un terreau à géranium).

La tige de la plantule est recouverte de petits poils, qui pourront se transformer en multiples radicelles supplémentaires :

3

 

C’est pour cela qu’il faut enterrer profondément la petite tige, les feuilles devront à peine dépasser :

4

Je note la variété et je rajoute la date du semis et du premier repiquage :

5 6

 

J’arrose les plants, modérément et jamais sur les feuilles. Il faut bien surveiller la surface du pot, pour que la terre ne soit jamais trop sèche.

Je replace les pots au chaud, pour quelques semaines supplémentaires en pouponnière !

Voilà encore une étape très facile !

Bonne journée à tous