Archives par Catégorie :chats

La revue illustrée du jardin, part 2

Hier il a fait grand beau, avec une douceur tout à fait inhabituelle pour février.

J’espère que ce mois ci ne nous apportera pas de gros froid, car dans le jardin, toutes les plantounes se sentent déjà au printemps …

Pour vous accueillir au jardin, mon greenman vous souhaite la bienvenue ! (à revoir dans ce billet).

Hellébore orientale « Slaty Blue » :

Les jonquilles sont de sortie !

Il y aura du nettoyage !

La clématite armandii commence à fleurir, je suis ravie :

La jolie fleur du loropetalum :

Dans le coin rhubarbe, les feuilles se bousculent au portillon (ça me semble bien tôt 😥  ) :

Un rescapé de l’hiver dans la mare :

Le resto n’est pas fréquenté que par les petits passereaux 😉 :

Début décembre, une autre de nos chattes chéries nous a quittés, comme Moïcha, en août dernier, dont je vous parlais dans ce billet, en nous laissant bien malheureux.

Elle avait 17 ans et demi, et était discrète, douce, délicate et si belle ! 🙂

Elle s’était prise d’amour pour notre fils N., et a longtemps partagé sa chambre 

 

Bonne fin de semaine à tous, et à bientôt

 

La revue illustrée du jardin, part 1

Cette année, je reprends mes publications d’articles sur les plantes du jardin.

Il faut bien faire vivre ce blog, que je délaisse un peu trop. Alors, comme le jardin présente quelques floraisons, les voici !

« Snow Rose » (Gold collection) :

Sa jolie fleur :

Le mimosa tout jaune (au dessus de la serre) :

Le Pittosporum « Elisabeth » offert par Christine  l’été dernier est vaillant. Plus tard, il sera mis en valeur par le rosier derrière lui :

Une bonne coupe l’an dernier a permis de régénérer les branches rouges du cornus alba :

La clématite armandii  et ses gros boutons (plantée il y a 2 ans après avoir admiré celle de Nathalie) :

Toujours en fleurs :

Certaines plantes sont très pressées 😉 :

Le loropetalum, qui se dore au soleil :

Première abeille :

Hellébore orientale « White Lady » :

Un joli cadeau, cette oie qui protège la daphné plantée en automne (merci ma G.) :

Dans la haie, les fleurettes du cognassier sont déjà là :

« Vanille-Fraise » :

Première rose de janvier « Abraham Darby » (mais bientôt la taille) :

Depuis 2 ans ce géranium est sur la fenêtre presque sans soins, sauf un arrosage par semaine, et il fleurit encore !

Fifi, dont le jardin est le royaume :

J’ai promis à Annick de montrer les poivrons, voici un des 2 pieds de poivrons (de Porto) survivants, dans la serre (non chauffée) :

Et comme il est encore temps, joyeuse année au jardin … ou ailleurs 😉 !

A bientôt 🙂

 

Fin d’été

Bien sûr, l’été est parti depuis un bon moment, mais l’automne ici n’est pas très avancé encore.
Les derniers mois ont été très secs, mais depuis quelques jours, il pleut raisonnablement, les cuves se remplissent (on n’en a plus trop besoin 😉 ), et le jardin fleuri se refait une beauté.

L’été fut compliqué par ici, je suis contente que ces derniers mois soient derrière nous.

« Carmen » :

« Paul Bocuse »:

« Sea of Pink » :

« Kyushu » :

« Social Butterfly » :

« Astronomia » :

Guirlande de « Brin de Muguet » (graines venant du jardin d’Annick) (photo du 6 octobre):

Les aubergines et les poivrons sont enfin mûrs :

Graines de Annick :

Il y a exactement deux mois aujourd’hui, ma petite Moïcha d’amour s’en est allée pour un autre coin de paradis.

Elle a décompensé une insuffisance rénale urémique en quelques heures, et la laisser partir était la dernière faveur que je puisse lui offrir pour lui éviter de souffrir.

Moïcha est née chez nous, et je l’ai nourrie au biberon, sa noiraude de mère, Noé, n’étant pas très maternelle.

Nous étions très attachées l’une à l’autre. Elle venait juste d’avoir 16 ans.

J’ai toujours autant de chagrin

Bonne journée à tous

A bientôt

Les chroniques du jardin, part 2

Cela fait un bon bout de temps que je ne suis pas venue sur ce blog !

Mais il faut bien avouer qu’il ne se passait pas grand chose au jardin, jusqu’il y a quelques jours …

Avec la relative douceur qui sévit ici, (nous sommes encore en hiver 😉 ) les fleurettes et la faune du jardin s’animent avec un peu d’avance !

Même les tulipes ont hâte de s’épanouir !

Une rescapée de l’automne, toujours vaillante ( Burgundy Ice) :

Hellébore « Magic Leaves » :

Notre Noé toute amaigrie :

Et Fifi sur son trône :

Les nouvelles pousses bien rouges des photinias :

Petite fleur en devenir :

Mon occupation du moment, tailler tous les rosiers du jardin. Je ne les ai pas taillés depuis 2 ans, et je passe un temps fou avec chaque plante. Mais le résultat est spectaculaire, les rosiers sont ratiboisés ! Je n’aurai certainement pas autant de fleurs que l’an passé, tant pis !

Avant :

Après :

Pour chaque grand rosier, je remplis 2 ou 3 sacs de ce genre :

Du côté de la mare, les grenouilles sont à nouveau là !

La femelle laisse le mâle s’approcher petit à petit :

Mon chéri a retrouvé du frai dans la mare, je trouve qu’il est vraiment tôt …

Et un autre occupant des lieux, bien réveillé :

Même les poissons sont en quête de nourriture :

Les bacopa fidèles au poste depuis presque un an :

Petits plans de semis spontanés de monnaie du pape (issus de ton jardin, Estelle) :

Ce pied de rhubarbe a bien supporté l’hiver :

Un petit bout de mer tout au fond, à travers la haie :

Cette année, les mésanges et les autres passereaux chantent déjà, j’espère qu’ils ne sont pas  en train de nicher !

A travers la vitre, j’ai pris cette photo rigolote de Loulou le sauvage :

Voilà, c’est tout pour le moment!

Bonne journée à tous 🙂

 

Les chroniques du jardin, part 1

Deuxième billet sur le jardin cette année après celui sur la météo de décembre.

Hier, j’ai eu du plaisir à parcourir le jardin à la recherche de fleurettes, sous un beau ciel bleu, même s’il faisait bien frisquet !

Le cognassier du Japon fleurit sur les branches de 2 ans :

Ses petites fleurs égaient la haie monotone :

Un perce-neige esseulé :

Les 2 pieds de monnaie du pape, (issus de graines d’Estelle semées en automne 2017) ont bien fleuri au printemps 2018. J’ai récolté les jolies fleurs séchées, ensuite les pieds ont fait une remontée timide en novembre, et depuis, ils fleurissent toujours !

Les pelargonium continuent de fleurir, malgré le froid (il a fait moins 2 °C hier matin) :

Le camélia « Debbie » sera bientôt tout rose!

Au fond du jardin, la seconde mare est remplie (2000 litres d’eau de pluie).

Il reste du boulot pour peaufiner les bords, mais le chéri a déjà bien travaillé :

Tout à côté, dans l’ « ancienne » mare, les poissons ne dorment pas encore :

Sur la terrasse, en plein soleil, le bacopa lui aussi résiste :

L’hellebore Ice n’Roses red:

Les oiseaux cette année sont légion ici, se disputent les graines toute la journée avec hardeur !

Ca chante, ça gazouille, ça piaille, ça pépie, ça fredonne et ça crie dans le grand malus Evereste qui leur sert de base arrière !

Ma maman, elle, se désespère, car bien qu’habitant en pleine campagne, les oiseaux se font rares chez eux…Plus d’insectes, sécheresse en été? Quel dommage 😕

Notre Fifi, princesse du bout du jardin :

Et les sauvages qui vivent, dorment, se tiennent chaud et mangent ensemble 🙂 : (qui a dit que les chats ne sont pas grégaires?)

Notre bois, dans un rayon de soleil :

Un petit DIY très facile à mettre en oeuvre. Les fleurs sèches de nigelles sont très décoratives bombées en or :

Et voici le défi lancé par Estelle du si joli blog « Le jardin de Nell », montrer les coins du jardin que l’on n’ose pas publier, les petits coins remplis de bazar, dont on a honte et que l’on n’arrive pas ranger ni discipliner car ils servent à tant de choses !

D’abord, les cabanes que mon chéri a construites, mais qui ont été remplies si vite!

La cabane des outils de jardin (je remarque que le toit de la maison était bien blanc hier matin) :

Puis la cabane qui date de l’an dernier, cachée dans la haie, où l’on stocke ce qui va aller à la déchetterie, hélas très vite pleine d’objets hétéroclites :

Enfin, le petit coin bord..lique du jardin, derrière le panneau où poussent des clématites et un hortensia, tellement en bazar que je ne vous en montrerai qu’un bout 😉 . En hiver, j’y stocke les pots de fleurs, protégés en hiver des vents salés, et du froid, et au printemps j’y fais les semis, les rempotages, etc..

On voit les conteneurs entourés de bâches, pour éviter les moisissures sur les parois.

La cabane au fond date de quelques années, il y a mon tour de potier, que hélas, j’ai abandonné depuis longtemps, j’en suis honteuse.. 😐

J’ai promis à Lalla Fatima, une photo d’un conteneur caché par les canisses et sur lequel j’ai fait grimper des pois de senteurs et autres plantes à fleurs (en été) :

Et une deuxième :

Et pour oublier la vilaine photo de mon bazar, un coucher de soleil il y a deux jours :

Voilà, la journée d’aujourd’hui semble ensoleillée à nouveau, je vous en souhaite une aussi belle,

A bientôt

 

La gazette du jardin, part 10

J’aime beaucoup l’automne, non pas les matins frileux, les soirées courtes, venteuses et humides, mais le soleil doux qui enchante ces journées, et les couleurs du jardin, des bois et des landes.
Il me semble que cette saison, avec les plantes, les arbustes et les arbres qui perdent leurs parures vertes et fleuries, flamboie dans un dernier sursaut pour nous faire regretter les beaux jours…

Les chênes séculaires des voisins :

Les feuilles des hostas fondent dans de délicats coloris jaunes:

Le charmant érable « Ozakazuki » :

Le mur au nord et la vigne vierge qui jaunit au lieu de rougir :

Les ajoncs piquants fleurissent :

Le figuier trouvé sur le compost pousse, pousse (il a 4 ans) mais ne fait pas de fruits, cherchez l’erreur !

La sauge « Blue Note »  a des fleurs d’un bleu électrique, mais elles restent appétissantes pour les bourdons affamés :

La rose « Souvenir de Sainte Anne » :

Le rouge va bien au liquidambar :

Les spirées japonaises « Goldflam » : (Agnès, si tu veux un plant?)

L’abélia « Edouard Gaucher » :

Les prunus rougissent lentement :

Bientôt le mimosa sera en fleurs :

Même les quelconques feuilles du poirier sont bariolées en automne :

Euonymus alatus ‘compactus’ :

Notre Noé chérie, qui se porte pas très bien, m’a suivie tout au long de ma promenade :

Le rince-bouteilles, que je pensais moribond à la sortie de l’hiver, a repris des couleurs :

Le chemin qui n’est jamais aussi beau qu’en automne :

Deux châtaigniers, venus avec les oiseaux certainement, jaunissent :

Les merles vont se régaler cet hiver avec les fruits des pommiers « Evereste » :

Je me suis hâtée de photographier les feuillages, la première belle tempête de l’année a soufflé fort et bientôt le sol sera jonché de toutes ces beautés.

Miam 😉  :

Et pour ceux qui sont arrivés jusqu’ici, l’énigme du précédent billet :

Mon chéri a creusé une 2ème mare juste à côté de la première, l’élargissant, cela fera un endroit particulièrement attractif au jardin. Bravo à ceux/celles qui ont trouvé, ou deviné !

Voilà, bonne journée à tous.

A bientôt !

La gazette du jardin, part 9

Peu de clichés du jardin, il n’a pas voulu montrer cette année son meilleur profil ..

La faute au climat (qui change, c’est sûr), et à l’eau qui a manqué.
Les plantes arrivées au jardin au printemps sont restées tout l’été sous perfusion, les autres ont vécu leur vie comme elles pouvaient..

Pour Véro, un pas japonais fait maison :

Le fusain du Japon commence à rougir sous les panicules grillées de « Vanille Fraise » :

Ce chrysanthème « Empereur » est celui que je préfère, c’est Camille qui m’en a envoyé des boutures il y a quelques années :

Cette année les pommes étaient véreuses, peu nombreuses, mais toujours aussi juteuses, sucrées et délicieuses ! Dommage, nous n’avons pas fait de compote, comme l’an passé, où il y avait profusion de fruits.

Les couleurs de l’automne avec tout à gauche, le liquidambar qui rougit. Les années précédentes, les feuilles devenaient multicolores à l’approche du froid.

J’ai tenté et réussi le semis de liquidambar (graines anglaises de Chiltern seeds)(pour en faire des bonsaïs)  :

« Cornélia », infatigable :

Quelques tomates (il n’y en a plus désormais dans les serres) :

Ma maigre récolte de haricots secs :

Sur les conseils de Catherine, amie de tous les animaux, à plumes, à poils, à épines, jardinière, artiste, j’ai commencé à nourrir les oiseaux, qui ont vite reconnu les lieux :

Ma jolie fleur à moi, Moïcha :

Qui devinera ce qu’a creusé cette semaine mon chéri pendant ses vacances (au pic!) :

Voilà rien de folichon, mais j’ai toujours du plaisir à me promener au jardin, malgré les serrements au coeur lorsque je vois une plante qui a trépassé.
Bonne semaine à vous !

La gazette du jardin, part 5

Dans le potager, il a fallu deux ans avant que les insectes commencent à s’intéresser à cette maison !

Miss Katherine Batmann :

Un weigélia dans la haie :

L’exochorda « The Bride » devant l’azalée :

« Black Barlow » :

J’aime quand les fleurs des pommiers ne sont pas encore complètement ouvertes, ici ce pommier donne des fruits délicieux :

Les pommiers d’ornement sont splendides, comme chaque année, d’un côté

et de l’autre (et pourtant le vent a déjà blanchi l’allée en dessous de ces pommiers) :

La clématite montana a failli trépasser il y a deux ans, elles renait timidement :

Monnaie du pape qui s’est ressemée :

Un joli lilas offert :

Le choisya :

Un seul petit fauconneau à la Cathédrale à Bruxelles :

Avec son parent qui prend soin de lui, en l’écrasant presque  😛 :

A la Maison communale de Woluwe Saint Pierre, il y a 3 petits :