Archives par Catégorie :jardin

Les chroniques du jardin, part 3

Aujourd’hui la météo est très moche, et c’est un euphémisme 😈

Beaucoup de vent, de la pluie qui arrive, un ciel gris et plombé, alors je vous propose quelques couleurs du jardin, pour égayer la fin de cet après midi.

Le magnolia « royal Star » :

Les tulipes « Exotic Empereur » sont très en avance :

« Debbie » commence à fleurir :

La spirée est déjà toute verte :

L’ail triquetum envahit petit à petit tout cet espace. Je pense éradiquer cette plante, car elle étouffe les hortensias :

Les muscari et au fond, les tulipes ramenées d’Amsterdam :

Sous la pluie aujourd’hui :

Les rosiers « Suprême et Pink Grootendorst » sont déshabillés. J’ai enlevé 4 gros sacs de branchages de ces 3 rosiers, envahis par une armée de ronces. Ils sont prêts pour le printemps :

 

Bonne fin de journée à tous 🙂

Suite au commentaire d’Annick 🙂 , j’ai retrouvé une photo datant du 7 juillet 2013 des 2 « Pink Grootendorst » (rose) encadrant le « Supreme Grotendorst » (rouge).

Tu vois Annick, ce sont des monstres.. et à cette époque là, ils n’étaient pas encore infestés par les ronces, ces crognieugnieu de sales envahisseurs 😡  !

Les chroniques du jardin, part 2

Cela fait un bon bout de temps que je ne suis pas venue sur ce blog !

Mais il faut bien avouer qu’il ne se passait pas grand chose au jardin, jusqu’il y a quelques jours …

Avec la relative douceur qui sévit ici, (nous sommes encore en hiver 😉 ) les fleurettes et la faune du jardin s’animent avec un peu d’avance !

Même les tulipes ont hâte de s’épanouir !

Une rescapée de l’automne, toujours vaillante ( Burgundy Ice) :

Hellébore « Magic Leaves » :

Notre Noé toute amaigrie :

Et Fifi sur son trône :

Les nouvelles pousses bien rouges des photinias :

Petite fleur en devenir :

Mon occupation du moment, tailler tous les rosiers du jardin. Je ne les ai pas taillés depuis 2 ans, et je passe un temps fou avec chaque plante. Mais le résultat est spectaculaire, les rosiers sont ratiboisés ! Je n’aurai certainement pas autant de fleurs que l’an passé, tant pis !

Avant :

Après :

Pour chaque grand rosier, je remplis 2 ou 3 sacs de ce genre :

Du côté de la mare, les grenouilles sont à nouveau là !

La femelle laisse le mâle s’approcher petit à petit :

Mon chéri a retrouvé du frai dans la mare, je trouve qu’il est vraiment tôt …

Et un autre occupant des lieux, bien réveillé :

Même les poissons sont en quête de nourriture :

Les bacopa fidèles au poste depuis presque un an :

Petits plans de semis spontanés de monnaie du pape (issus de ton jardin, Estelle) :

Ce pied de rhubarbe a bien supporté l’hiver :

Un petit bout de mer tout au fond, à travers la haie :

Cette année, les mésanges et les autres passereaux chantent déjà, j’espère qu’ils ne sont pas  en train de nicher !

A travers la vitre, j’ai pris cette photo rigolote de Loulou le sauvage :

Voilà, c’est tout pour le moment!

Bonne journée à tous 🙂

 

Les chroniques du jardin, part 1

Deuxième billet sur le jardin cette année après celui sur la météo de décembre.

Hier, j’ai eu du plaisir à parcourir le jardin à la recherche de fleurettes, sous un beau ciel bleu, même s’il faisait bien frisquet !

Le cognassier du Japon fleurit sur les branches de 2 ans :

Ses petites fleurs égaient la haie monotone :

Un perce-neige esseulé :

Les 2 pieds de monnaie du pape, (issus de graines d’Estelle semées en automne 2017) ont bien fleuri au printemps 2018. J’ai récolté les jolies fleurs séchées, ensuite les pieds ont fait une remontée timide en novembre, et depuis, ils fleurissent toujours !

Les pelargonium continuent de fleurir, malgré le froid (il a fait moins 2 °C hier matin) :

Le camélia « Debbie » sera bientôt tout rose!

Au fond du jardin, la seconde mare est remplie (2000 litres d’eau de pluie).

Il reste du boulot pour peaufiner les bords, mais le chéri a déjà bien travaillé :

Tout à côté, dans l’ « ancienne » mare, les poissons ne dorment pas encore :

Sur la terrasse, en plein soleil, le bacopa lui aussi résiste :

L’hellebore Ice n’Roses red:

Les oiseaux cette année sont légion ici, se disputent les graines toute la journée avec hardeur !

Ca chante, ça gazouille, ça piaille, ça pépie, ça fredonne et ça crie dans le grand malus Evereste qui leur sert de base arrière !

Ma maman, elle, se désespère, car bien qu’habitant en pleine campagne, les oiseaux se font rares chez eux…Plus d’insectes, sécheresse en été? Quel dommage 😕

Notre Fifi, princesse du bout du jardin :

Et les sauvages qui vivent, dorment, se tiennent chaud et mangent ensemble 🙂 : (qui a dit que les chats ne sont pas grégaires?)

Notre bois, dans un rayon de soleil :

Un petit DIY très facile à mettre en oeuvre. Les fleurs sèches de nigelles sont très décoratives bombées en or :

Et voici le défi lancé par Estelle du si joli blog « Le jardin de Nell », montrer les coins du jardin que l’on n’ose pas publier, les petits coins remplis de bazar, dont on a honte et que l’on n’arrive pas ranger ni discipliner car ils servent à tant de choses !

D’abord, les cabanes que mon chéri a construites, mais qui ont été remplies si vite!

La cabane des outils de jardin (je remarque que le toit de la maison était bien blanc hier matin) :

Puis la cabane qui date de l’an dernier, cachée dans la haie, où l’on stocke ce qui va aller à la déchetterie, hélas très vite pleine d’objets hétéroclites :

Enfin, le petit coin bord..lique du jardin, derrière le panneau où poussent des clématites et un hortensia, tellement en bazar que je ne vous en montrerai qu’un bout 😉 . En hiver, j’y stocke les pots de fleurs, protégés en hiver des vents salés, et du froid, et au printemps j’y fais les semis, les rempotages, etc..

On voit les conteneurs entourés de bâches, pour éviter les moisissures sur les parois.

La cabane au fond date de quelques années, il y a mon tour de potier, que hélas, j’ai abandonné depuis longtemps, j’en suis honteuse.. 😐

J’ai promis à Lalla Fatima, une photo d’un conteneur caché par les canisses et sur lequel j’ai fait grimper des pois de senteurs et autres plantes à fleurs (en été) :

Et une deuxième :

Et pour oublier la vilaine photo de mon bazar, un coucher de soleil il y a deux jours :

Voilà, la journée d’aujourd’hui semble ensoleillée à nouveau, je vous en souhaite une aussi belle,

A bientôt

 

Point météo décembre

Dernier point météo de l’année 2018, mais je reviendrai plus tard pour une synthèse des points météo 😉

Toutes les photos de ce billet datent de ces deux derniers jours.

Dernières roses :

Première primevère :

Véronique :

Ce mois de décembre 2018 fut marqué par les pluies et la grisaille, le soleil ne s’est pas beaucoup montré …

Il a plu pratiquement tous les jours jusqu’à Noël, ensuite les pluies se sont taries.

On enregistre 152,6 mm d’eau, ce qui fait environ 15 arrosoirs par m². Bien sûr, je regrette que cela ne soit pas tombé en été sur mes pauvres légumes qui se languissaient au soleil ! 😛

Côté températures, la moyenne des maxima est de 11,4°C. En effet, on voit bien que pendant ce mois de décembre, les températures ont oscillé entre 10 et 14°C, donc un mois assez clément l’après-midi.

Pour les minima, les températures matinales ont fait de grands sauts, entre 13 et 0°C. La moyenne des minima étant de 7,1°C, on peut dire que ce mois ci n’était pas vraiment froid.

Un nymphéa qui se croit au printemps :

Le mimosa est incroyablement beau et fleuri cette année :

Cette rhubarbe défie le climat de janvier :

Laurier :

2017:

Il a plu en décembre 2017, 158 mm d’eau, ce qui correspond à exactement la même quantité que décembre 2018. Etonnant, non?

Les températures maxima ressemblaient à celles de 2018, avec des maxima régulières aux environs de 8/13°C. Mais elles étaient un peu plus régulières que ce dernier décembre.

Moyenne des maxima : 11,1°C (comme en 2018).

Les minima ont joué à saute-mouton, comme en 2018, entre moins 2,2°C et 11°C. Il a fait régulièrement plus froid, descendant sous les 0°C à plusieurs reprises.

Moyenne des minima : 4,9°C.

Un mois de décembre 2017 très semblable à celui de 2018.

Promesses de printemps :

2016 :

En 2016, il a extrêmement peu plu, avec un total de 27,4 mmm d’eau ! Et bien sûr, le mauvais temps est arrivé vers la Noël … Un manque certain d’eau dans les nappes phréatiques.

Les températures se superposent à celles de 2018 et 2017, avec des maxima régulières entre 4 et 15°C. Moyenne des maxima : 10,9°C (à quelques dixièmes de degrés comme 2018 et 2017 🙂 )

Et pour les minima, elles furent incroyables en milieu de mois, avec des températures voguant entre 0°C et 11,5°C, sauf en fin de mois, où elles sont descendues à moins 3,5°C.

Moyenne des minima : 5,2°C (comme en 2017).

Un des deux sapins ramenés en 2000 du Massif Central (ils se trouvaient entre les rails d’un vélorail et voués à mourir), et, soumis aux vents salés, ils ne sont pas très en forme :

Appréciées des étourneaux et autres gros oiseaux :

Moïcha qui me suit partout au jardin (elle aura 16 ans cette année) :

2015 :

En 2015, les pluies sont relativement abondantes, mais surtout dans la deuxième quinzaine.
Avec un total de 82,6 mm, soit environ la moitié du dernier mois de 2018.

Des maxima régulières autour de 15°C, avec une moyenne de 14,3°C, ce qui en fait un mois « chaud » !

Et des minima bien moins froides, pas de gel, une grande partie du mois entre 7°C et 13°C (comme en novembre 2015, copié collé !)

Moyenne des minima : 10,3°C.

Le coucher de soleil d’hier soir, pour vous souhaiter une belle soirée!

Et à bientôt

 

Noël avant Noël

Connaissez vous cette petite recette simplissime (internet est mon ami 😉 ) qui vous fait tout de suite plonger dans les senteurs et la magie de Noël ?

Certainement, mais pour ceux/celles qui sont en retard 😕 sur leurs préparatifs de Noël et qui ne la connaissent pas, voici les ingrédients :

des pelures d’orange ou de clémentines, une pomme en morceaux, des clous de girofle, des bâtons de cannelle, des gousses de cardamone, du gingembre (je n’avais que du moulu), de l’anis étoilé..

C’est extrêmement simple, mélangez le tout dans une casserole avec de l’eau, et laissez mijoter…

Vous pouvez aisément faire réchauffer cette mixture infâme, mais si odorante! 🙂

Et comme le jardin va bientôt s’endormir, quelques photos, datant de quelques jours:

« Prosperity » :

Une potée qui fleurit par vague, depuis le printemps !

Les ajoncs :

« Burgundy Ice » :

« Pink Cloud » :

Le double eucalyptus :

Le fruit étrange du liquidambar ?

La promesse du magnolia :

« Astronomia » :

Le moineau acrobate et affamé (photo agrandie et floue):

Le fruit enfin mûr du fruit de la passion (il y avait quelques graines à l’intérieur, on peut les semer?) :

Le mimosa fleurit déjà :

Je l’ai rarement aussi joliment fleuri.

Le feu dans la cheminée n’est pas d’actualité, il fait vraiment trop chaud pour un Noël 😕 :

Et pour conclure, le trio de chats sauvages, emmêlés les uns dans les autres. Ils attendent toute la journée la tournée de croquettes !

Je vous souhaite un beau Noël, entouré de vos proches, avec beaucoup d’amour et vous dis à la prochaine année !

A bientôt