Archives par Catégorie :jardin

Les chroniques du jardin, part 12

En cette fin de semaine grise, du moins prévue ici en Bretagne sud, je vous propose les couleurs pimpantes du jardin (quoique ce matin, le soleil brille brille …)

Le fusain du Japon éclatant devant les panicules de « Vanille Fraise » :

Les magnifiques fleurs du chrysanthème « Empereur », ce sont les descendants des petites boutures envoyées par la généreuse Camille :

« Jolie demoiselle », qui mérite bien son nom :

Les dahlias me font l’honneur de commencer à fleurir, maintenant que la pluie est revenue :

« Cyclamen Pierre de Ronsard », petite soeur du sus-nommé 😉  :

Le sous bois bien lumineux à présent que le soleil est bas sur l’horizon :

Le pennisetum « Little Bunny » est tout mignon :

La sauge « Blue Note » est à son apogée :

« Lavender Lassie » :

« Prosperity » :

Les petites pommes d’un « Evereste » arrivé ici grâce aux oiseaux 😉 :

« Léonard de Vinci », un rosier fabuleux, jamais malade, toujours en fleurs :

« Madame Isaac Péreire » :

« Graham Thomas » sur la haie du potager :

La clématite « Julia Correvon » que je croyais perdue, suite à la sécheresse de cet été, remonte et est bien jolie :

« Ballerina » :

Le liquidambar commence à rougir. Dommage, je le préfère lorsqu’il devient orange :

Et comme je ne me lasse pas du spectacle du fusain, le revoici 🙂 :

Et enfin, de mignons petits champignons qui ont poussé entre les écailles des pommes de pin, ne sont ils pas trognons ?

Passez une bonne fin de semaine, et à bientôt 🙂 

 

Fin d’été

Bien sûr, l’été est parti depuis un bon moment, mais l’automne ici n’est pas très avancé encore.
Les derniers mois ont été très secs, mais depuis quelques jours, il pleut raisonnablement, les cuves se remplissent (on n’en a plus trop besoin 😉 ), et le jardin fleuri se refait une beauté.

L’été fut compliqué par ici, je suis contente que ces derniers mois soient derrière nous.

« Carmen » :

« Paul Bocuse »:

« Sea of Pink » :

« Kyushu » :

« Social Butterfly » :

« Astronomia » :

Guirlande de « Brin de Muguet » (graines venant du jardin d’Annick) (photo du 6 octobre):

Les aubergines et les poivrons sont enfin mûrs :

Graines de Annick :

Il y a exactement deux mois aujourd’hui, ma petite Moïcha d’amour s’en est allée pour un autre coin de paradis.

Elle a décompensé une insuffisance rénale urémique en quelques heures, et la laisser partir était la dernière faveur que je puisse lui offrir pour lui éviter de souffrir.

Moïcha est née chez nous, et je l’ai nourrie au biberon, sa noiraude de mère, Noé, n’étant pas très maternelle.

Nous étions très attachées l’une à l’autre. Elle venait juste d’avoir 16 ans.

J’ai toujours autant de chagrin

Bonne journée à tous

A bientôt

Les chroniques du jardin, part 11

En cette nouvelle période de chaleur intense, je vous propose quelques photos du jardin, prises depuis le dernier billet de fin juin.

Dans le soleil couchant, « Vanille Fraise » se colore doucement :

Clématite « Princess Kate » :

Depuis l’orée du sous-bois, d’un côté :

et de l’autre :

Flashy :

« Pierre de Ronsard », qui est la majeure partie de l’année à l’ombre, est superbe cette année, et au fond, la clématite « Etoile Violette » :

La revoici :

Le pois de senteur « Wiltshire Rippel » grimpe à l’assaut d’une rose trémière près d’un des conteneurs :

Sur les barrières du potager, le spectacle était haut en couleur :

La clématite « Ville de Lyon » (au printemps, il ne restait que 2 petites pousses de quelques cm, elle a pris une incroyable ampleur en 2 mois) :

Le pois de senteur « Almost Back » :

L’artichaut a été dégusté depuis :

Dans un des carrés du potager, j’avais semé en février des fèves et j’en ai récolté 1,5 kg :

Dans les serres, les pieds de tomates (graines maison de l’an dernier) sont bien garnis :

Quelques pommes de terre récoltées le seul jour de juillet où il a plu (9 mm). Ce sont des Nicola, mes préférées :

Du côté de la mare, tout baigne 😉  :

Les grenouilles s’y plaisent beaucoup :

Ainsi que ces demoiselles 😛  :

Un bel agapanthe :

Le potager rond au milieu du verger. J’y ai planté quantité de courges semées en mars :

Joli mariage (rosier « Palais Royal ») :

La clématite dont j’ai perdu le nom, commence à fleurir (au printemps j’ai du me battre avec les loches qui l’adorent, les pestes! 😐 ) :

La glycine a voulu me faire plaisir, elle remonte :

Le gaura blanc (les blancs sont plus résistants que les colorés) :

Les cardons fleurissent longuement et surtout en hauteur (environ à 4 mètres à travers les branches du cerisier) !

Planté il y a deux ans, le mirabellier est rempli de fruits, et certains sont déjà mûrs et bien sucrés :

Le fauve du jardin, Fifi :

Le bébé hérisson vient tous les soirs se sustenter, parfois avec la grosse dondon, sa mère :

Le jeune est presque aussi gros que sa mère :

Ils nous laissent un petit cadeau en repartant :

Bonne journée à tous, prenez soin de vous lors de cette canicule (et que nous réserve août) ?

 

Ci dessous, une information concernant la Fondation Droit Animal, Ethique et Sciences, dont ma fille S. est la directrice. Si le bien-être et le droit de l’animal vous intéressent,

cliquez ici pour lire directement le 102e numéro de la revue trimestrielle Droit Animal, Éthique & Sciences de la LFDA sur le site

et là pour lire le supplément “Pastoralisme et grands prédateurs : une cohabitation est-elle possible ?”

Vous me donnerez ensuite votre avis svp ? Merci !

Les chroniques du jardin, part 10

En ces temps de canicule, je vous propose des clichés du jardin pris il y a moins d’une semaine pour les plus anciens, et hier matin, à la fraîche, pour les plus récents.

Sous les fenêtres de la cuisine, un ilot de fraicheur :

« New Dawn », je ne m’en lasse pas :

L’entrée, avec en prime, Fifi, qui me suit partout comme un petit chien 😛  :

A droite, « Léonard de Vinci » :

 

A côté de Léonard, une bouture très développée de « Red Dorothy Perkins » :

Voici une autre bouture de la même dame, au dessus de la serre :

A gauche de l’entrée, dame « Ghislaine de Féligonde » vieillissante, à côté des céanothes toujours en fleurs :

Flashy :

La clématite « Diana » :

et « Princess Kate », côte à côte :

Dans le sous bois, une longue pergola toujours à l’ombre en été, mais bien achalandée :

Une bouture d’ « American Pillar » :

Une clématite bien jolie dont je ne me rappelle plus le nom 😐  :

Toujours sur cette pergola, « Mermaid » :

Et au bout, une « Ghislaine de Féligonde » :

Je la trouve pimpante (elle ne voit jamais le soleil pourtant) :

Un fouillis :

Il y a là de gauche à droite, des roses roses « Social Butterfly », un géranium bleu « Azur Rush », un trio de dahlias « Bluesette » (roses bien sûr!! une erreur?), les roses blanches de « Aquarelle », le tout sous les roses fânées de « Sally Holmes » qui viennent saluer ce massif fouillis :

Une arche, qui mène au sous bois :

Avec les roses de « Louise Dupin » si lourdes que les branches sont tombées :

accompagnées de « Black Prince » :

De l’autre côté de l’arche, « Jean Marie Pelt » et une clématite Jackmanii :

Un autre fouillis, les fleurs bleues du géranium « Rozanne », envahissent la lavande « Miss Katherine » (avec un nom pareil, je ne pouvais que la planter 😉 )  :

Au bout du jardin, les roses de « Paul Himalayan Musk » grimpent fermement très haut dans le robinier faux acacia (hélas il ne me semble pas très fourni..il ne voit jamais le soleil en été) :

Et pour conclure sur une note joyeuse, tous les soirs, un petit hérisson vient chaparder les croquettes des chats sauvages, qui ne s’en approchent pas trop 😛 .

Il s’agit certainement du frère ou de la soeur de celui que j’ai emmené à Volée de Piafs, mais celui ci est très vif !

Dès que j’ai allumé la lumière, il s’est roulé en boule 🙂  :

Un soir il était accompagné d’une grosse dondon (la mère?).

Il est trop chou :

En tout cas il court comme un lapin 😉 , (sa vitesse est impressionnante) et ce soir là, il s’est réfugié sous le meuble :

Voilà les dernières news du jardin.
Ici il a fait 34,6°C, sur la commune (site infoclimat.fr), mais chez nous, plus près de la mer, un peu plus de 30°C (c’est déjà chauuud) 😮 .

Et chez vous ?

Bonne journée, soyez prudents avec cette canicule.

 

 

Les chroniques du jardin, part 9

J’ai retrouvé le jardin après quelques jours passés outre Manche (d’ailleurs je vous concocte le récit d’une balade dans un parc très connu).
Dans l’entrée du jardin,  les roses de « Léonard de Vinci » vous accueillent (rosier issu d’une branche), et, plus loin, les petites roses des « Grootendorst » :

La pivoine « Noémie Demay » :

Ici, en Bretagne, les pluies ont été abondantes, accompagnées de vent violent  (oui, chez vous aussi 😥 ).

Un rosier, planté il y a 18 mois, nommé « Cyclamen Pierre de Ronsard », mêmes fleurs que le dit Pierre, mais dans des coloris beaucoup plus chatoyants :

Le rosier pousse lentement, mais devrait grimper à 2 ou 3 mètres.

Sur la même pergola, le rosier « Palais Royal » peine un peu à grimper, mais produit de nombreuses fleurs :

La joie de revoir le jardin a été ternie par la découverte de roses flasques, imbibées d’eau, ballantes, donc très moches. Heureusement, il reste quelques roses indemnes, ainsi que de jolies scènes.

Le tout petit géranium « Splendens » :

Les pois de senteurs commencent à fleurir, ici, il s’agit de « Hiscent », le bien nommé, hummmm, sur la barrière du potager (Sarah Raven) :

Les cyclanthères d’Annick, ont déjà produit des petits fruits, que je me suis empressée de manger. Le goût ressemble à ceux des petits concombres.

Un autre pois de senteur, « Earl Grey » :

Les graines des pois viennent de la pépinière anglaise de Sarah Raven, les plants sont très forts).

Au pied des cyclanthères, un petit arbuste, le Parahebe « Avalanche » (merci Maryline) :

Sa fleur est mignonne :

Sur la barrière du potager, on est à l’acmé de la floraison, même si les roses ne sont plus gracieuses :

Une petite série d’hortensias :

Les pommes poussent bien :

Et comme la vie du jardin n’est pas un long fleuve tranquille, hélas, nous avons trouvé un bébé hérisson, qui trainait depuis 48 heures au moins sur la pelouse, et dans le potager, en pleine journée, ce qui absolument anormal.
Catherine, de l’excellent blog Aquarelle, jardin et autres rêves, donne des conseils au sujet des hérissons trouvés. J’ai suivi les liens qu’elle donne.

J’ai réchauffé ce petit être, qui pesait 145 grammes (il a à peu près 3 semaines), essayé de le nourrir (sans succès) sur les conseils de notre vétérinaire, et emmené ensuite au centre Volée de Piafs de Laguidic dans le Morbihan.

Il a été bien accueilli, et la bénévole m’a dit qu’en ce moment, environ 50 petites bêtes sauvages arrivaient au centre (pas que des hérissons). Ils font un travail incroyable, je les admire beaucoup.

J’espère que ce petit orphelin (trop mignon) survivra et que, plus tard, il retrouvera les fourrés d’un jardin.

A bientôt !

Bonne fin de semaine, au jardin, bien entendu !