Archives par Catégorie :Fruits

Les chroniques du jardin, part 11

En cette nouvelle période de chaleur intense, je vous propose quelques photos du jardin, prises depuis le dernier billet de fin juin.

Dans le soleil couchant, « Vanille Fraise » se colore doucement :

Clématite « Princess Kate » :

Depuis l’orée du sous-bois, d’un côté :

et de l’autre :

Flashy :

« Pierre de Ronsard », qui est la majeure partie de l’année à l’ombre, est superbe cette année, et au fond, la clématite « Etoile Violette » :

La revoici :

Le pois de senteur « Wiltshire Rippel » grimpe à l’assaut d’une rose trémière près d’un des conteneurs :

Sur les barrières du potager, le spectacle était haut en couleur :

La clématite « Ville de Lyon » (au printemps, il ne restait que 2 petites pousses de quelques cm, elle a pris une incroyable ampleur en 2 mois) :

Le pois de senteur « Almost Back » :

L’artichaut a été dégusté depuis :

Dans un des carrés du potager, j’avais semé en février des fèves et j’en ai récolté 1,5 kg :

Dans les serres, les pieds de tomates (graines maison de l’an dernier) sont bien garnis :

Quelques pommes de terre récoltées le seul jour de juillet où il a plu (9 mm). Ce sont des Nicola, mes préférées :

Du côté de la mare, tout baigne 😉  :

Les grenouilles s’y plaisent beaucoup :

Ainsi que ces demoiselles 😛  :

Un bel agapanthe :

Le potager rond au milieu du verger. J’y ai planté quantité de courges semées en mars :

Joli mariage (rosier « Palais Royal ») :

La clématite dont j’ai perdu le nom, commence à fleurir (au printemps j’ai du me battre avec les loches qui l’adorent, les pestes! 😐 ) :

La glycine a voulu me faire plaisir, elle remonte :

Le gaura blanc (les blancs sont plus résistants que les colorés) :

Les cardons fleurissent longuement et surtout en hauteur (environ à 4 mètres à travers les branches du cerisier) !

Planté il y a deux ans, le mirabellier est rempli de fruits, et certains sont déjà mûrs et bien sucrés :

Le fauve du jardin, Fifi :

Le bébé hérisson vient tous les soirs se sustenter, parfois avec la grosse dondon, sa mère :

Le jeune est presque aussi gros que sa mère :

Ils nous laissent un petit cadeau en repartant :

Bonne journée à tous, prenez soin de vous lors de cette canicule (et que nous réserve août) ?

 

Ci dessous, une information concernant la Fondation Droit Animal, Ethique et Sciences, dont ma fille S. est la directrice. Si le bien-être et le droit de l’animal vous intéressent,

cliquez ici pour lire directement le 102e numéro de la revue trimestrielle Droit Animal, Éthique & Sciences de la LFDA sur le site

et là pour lire le supplément “Pastoralisme et grands prédateurs : une cohabitation est-elle possible ?”

Vous me donnerez ensuite votre avis svp ? Merci !

Et du côté du verger ?

Enfin, verger est un bien grand mot, nous n’avons que quelques arbres fruitiers, et surtout des pommiers.

Celui-ci a été acheté en grande surface par mon chéri, avec l’étiquette de prunier, mais en définitive c’est un pommier. (ah la valse des étiquettes .. )

Nous ne connaissons pas la variété, mais je vous assure que la pomme est très goûteuse et bien sucrée. Tous les ans, ce pommier est rempli de fruits, il ne connait pas les années « sans », heureusement !

 

1 2

Le suivant s’est effondré cette année, je ne sais pas pourquoi, peut être la sécheresse, peut être le poids des pommes ? Il est bien fourni en fruits excellents également.

3

De ce côté, on voit mieux :

4

9

Le poirier nous a encore cette année régalé avec ses poires juteuses, à la peau un peu coriace, mais si sucrées ! je pense qu’il s’agit de « Conférence », mais je ne suis pas sûre.

Il est en compagnie des framboisiers.

6

20

En voulant cueillir une poire il y a quelques jours que je me suis fait piquer, certainement par un frelon, en train de déguster le fruit. Les guêpes et leurs acolytes ne laissent que le trognon :

7

Heureusement, j’ai rapidement chauffé avec l’aide d’un briquet (non, je ne fume pas 😛 ) l’endroit de la piqûre, jusqu’au moment où la douleur a presque disparu, le vénin étant thermosensible. Mais le lendemain ma main a doublé de volume et souffrant d’un gros prurit,  j’ai du prendre de la cortisone pour régler le problème.

Les premiers fruitiers au jardin ont été ces pommiers en cordon (menés d’une façon pas très académique, il faut le dire). Cet automne, on n’a eu qu’une vingtaine de pommes sur les 3 arbres, c’est dommage, les « Delbard Jubilé » sont délicieuses  :

8

A gauche, « Delbard Jubilé », à droite, une reinette du Canada :

19

Comme tous les ans, mon chéri a protégé en juin/juillet les petits fruits de l’appétit des oiseaux, et j’ai réussi à faire quelques pots de confiture de caseille, qui, je l’avoue, est un peu acidulée. 🙂 

12

10 11

Le pêcher « Amsden », planté à l’automne dernier, nous a gratifié de quelques pêches au printemps, mais qui sont assez vite tombées, vivement l’an prochain ! En ce moment, il se colore gentiment.

13

A l’avant du jardin, le cerisier griotte est un des premiers arbres plantés ici, mais l’on peut compter sur les doigts d’une main les cerises que l’on mange chaque année ! les oiseaux ne nous laissent rien, et pourtant on surveille. Mais il faut dire qu’en hiver, les nourrissoirs sont dans et sous le cerisier, les oiseaux connaissent donc bien le chemin ..

Les couleurs de l’automne sont bien présentes :

14

15

Une reinette de Lorient nous donne des pommes aigrelettes, je vais essayer de faire de la gelée cette année.

16 17

Enfin, les petites pommes rouges des pommiers « Evereste » feront le régal des merles et des étourneaux plus tard en saison :18

Après cet inventaire à la Prévert un peu solennel (mais qui me servira dans les années prochaines),

je vous souhaite une belle journée !

 

Flâneries éphémères, part 13

Clichés des quinze derniers jours :

« Préciosa » :

1

« Ville de Lyon » :

2

« Angela » :

3

« Hilda Sophia Lehman » :

4 5 6 7

« Pierre de Ronsard » :

8 9 9A 10 11 12 13

Promesses de fruits :

14 14A 15

Loulou le sauvage dort au soleil :

16

Sylvestre le non moins sauvage le surveille dans l’ombre :

17 18

 

Et voilà, bonne journée, profitez du soleil !

 

 

Flâneries éphémères, part 7

Le rhododendron « Dreamland » à l’avant :

1 2 3 4

Grosse affluence sur les rhododendrons :

5

La clématite montana « Rubens » et la glycine qui grimpe jusqu’à la cheminée :

6

Lilas devant la clématite :

7

Un gros pot de briza maxima, ressemé tout seul :

8 9

Les iris sur le toit de la cabane du potager :

10

La monnaie du pape (spécial pour ma maman) :

11

Un joli trio, qui va s’étoffer, la sauge « Fantasia », l’heuchère « Strawberry » et le géranium « Johnson bleu » :

12

Le rosier « Mutabilis » est si imposant qu’il s’est presque déraciné ce printemps, mon chéri lui a concocté une cage pour qu’il reste bien stable :

13 13A 14 15

La première fleur de ma pivoine préférée :

16

La clématite « Président » grimpe sur la serre :

23

Sur la clôture du potager, le rosier « Albertine », qui fleurit assez tard et la clématite « Ville de Lyon » :

17 18

« Madame Isaac Péreire » :

19

La vibrante « Arielle Dombasle » :

20 21

Une petite colle, qui saura me dire quelle est cette plante ? (attention piège 😛 )(plus de 2 mètres de haut) :

22

Bonne journée !

Edit du 18 mai :

c’est une betterave (variété chioggia), de la famille des chénopodes, que j’ai oubliée (?) au jardin, bravo à vous toutes, je suis bluffée, je n’aurais pas trouvé si l’on m’avait posé la question !

La voici, contre le tronc du pêcher :

A

Flâneries éphémères, part 6

Les pommiers « Evereste » de la haie commencent à fleurir :

1 2

Le piéris « Forest flame » :

3

Les jolies fleurs blanches des amélanchiers du Canada donneront des petites baies comestibles en été (il faut se bagarrer avec les oiseaux pour en récolter quelques unes!) :

4

et celles de la spirée « Van Houttei » :

17

Les prunus ont subi une sévère coupe l’été dernier :

5

Promesse d’un beau spectacle bientôt pour la clématite montana :

6

Véroniques, myosotis et la floraison orange de la spirée « Goldflame » :

7

Un des weigelia commence sa floraison :

8

La fleur originale du géranium « Catherine Deneuve » :

9

La floraison rouge printanière de « Betty Boop » :

10

Bientôt l’explosion des lilas :

11 12 13 14

Ma pivoine préférée prête à fleurir (avec Noé en prime) :

15

Et enfin, le poirier si beau au printemps (il abrite les framboisiers ) :

16

Bon dimanche !

Flâneries éphémères, part 5

Diaporama

1 2 3 4

Promesse de pivoines :

5

Photinia au lever du soleil :

7 8

L’exochorda « The bride » refleurit pour mon plaisir :

8A 8B 9

Euphorbe martinii « Ascot Rainbow » :

10

Mahonia :

11 12

Azalée « Gilbert Mullies » :

13 14

Caseillier :

15 16

Lin de Nouvelle Zélande devant l’heuchère « Caramel » :

17

Piéris « Forest Flame » :

18

Fleurettes, véronique et myosotis :

19

Un vrai coucou ramené du jardin de mes parents :

20

Les fèves plantées mi-janvier :

21

D’un artichaut, j’en ai repiqué plusieurs :

22

Et enfin Fifi la coquine :

23

Bon dimanche !

DIAPORAMA
9
8B
8A
8
7
6
23
22
21
20
19
18
17
16
15
14
13
12
11
10

 

Déluge

Il pleut, il mouille, les grenouilles sont ravies, et c’est la fête au jardin, la pelouse reverdit, fini l’aspect foin jaunâtre, les vivaces et les rosiers s’abreuvent, la mare déborde dans le marais, les légumes du potager grossissent, que du bonheur !

1 2 3 4 5 6 7 8

 

Les conteneurs à eau sont à nouveau remplis, en juillet il ne restait plus aucune goutte des 5000 litres « récoltés » au printemps.

Je vous cache les mauvaises herbes qui explosent, les roses qui pendent lamentablement, les plantes défleuries à tailler …

9

(pommes et poires du jardin, ramassées sur le sol après la tempête de ces derniers jours)

Et ce matin le ciel a décidé de me faire mentir, le soleil est revenu :

10

 

Bonne journée !

Brèves de jardin, part 12

1 2

 

« Colorado » :

 

3

 

« Noé » :

 

4

 

« Amber queen » :

 

5

« Lavender Lassie » devant « Mutabilis » :

 

6

 

en arrière plan, « Grace » :7 8

 

« Juju » le sauvageon :

9

 

« Annabelle » :10

 

lupin « La Chatelaine » (SOL 2015) devant « Angela » :11

 

« Burgundy ice » :

 

12

 

« Vanille Fraise » :13

 

« Arielle Dombasle » :14

 

« Bleu de Hongrie » envahissant la terrasse :15

 

« Coucourzelle » :

 

 

16

 

On s’accroche où on peut !

 

17

 

Des petits fruits prêts pour la confiture :18

Bon après midi !

Brèves de jardin, part 9

Les pivoines « Marie Crouse »

A A1

 

et « Baron Hulot » :B B1

 

« Rozanne » :C D E

 

« Ballerina » :F

 

La première fleur de nymphéa dans la mare :G

 

« Love you Kiss » :H I

 

Pied d’alouette « Blue Jay » :J

 

La scabieuse « Butterfly Blue » avec le pavot d’orient « Royal Wedding » :K L

Un « Moro-Sphynx » butinant la sauge « Fantasia » :M N

 

Vue de la cuisine :O

 

 

Une bouture très vigoureuse et grimpante venant du jardin de mon potier Richard, un rosier anglais ramené d’Angleterre :P

 

Promesses de bonnes compotes :Q

 

Bon après midi au soleil !

Blanc

Aujourd’hui sous un ciel redevenu tout bleu, et malgré des températures frisquettes, une balade matinale à la recherche des blancs .

La petite azalée « Pleasant » devant une mer de myosotis et les coeurs de Marie :

1

Les arum blancs de mon chéri :2

 

Les quelques fleurs du cerisiers qui ont résisté au vent de ce WE :3

 

Un oranger du Mexique devant le pommier « Evereste » déplumé :4 5

La première boule blanche de la viorne obier « Boule de Neige » :6

Le premier bouton de « Iceberg » :7

Le lilas devant les prunus :8 9 10

La spirée de Vanhoutte :11 12

L’oranger du Mexique « Sundance » devant la mer au loin :13

Je trouve que le blanc des fleurs avec le feuillage jaune/vert est assez disgracieux:

14

Un des pommiers du « verger », ses pommes sont délicieuses :15 16

Avec des bidons d’huile d’olive de Grèce (5L) j’ai fait des potées, dont celle-ci, avec un bacopa, j’espère que les fleurs retomberont joliment :

17 18

 

Les pommiers en cordons :

19 20

 

« Madame Alfred Carrière » au dessus de la serre : (issu d’une bouture, bâton planté par mon chéri au hasard) :21

Une jolie fleur blanche du jardin, Crapotte, qui m’accompagne dans ma ballade :22

Et enfin la première fleur de la clématite « Miss Catherine Batman » au potager, dévorée par les baveux : (j’enrage !!)

 

23

Bonne journée !

 

Edit à 14H : je viens de recevoir le Rustica du 1er mai au 7 mai, il y a un article très intéressant sur les « pestes » au jardin, en particulier les moyens de lutter contre les ennemis des légumes au potager !

Côté verger

Il y a pléthore de pommes et de poires .. une année à fruits!

verger 1Pommier « inconnu »  acheté avec l’étiquette « mirabellier », un petit coquin avait interchangé les étiquettes à la pépinière !

Une vraie « pomme à couteau », délicieuse ..

verger 2

 

verger 3Les poires, dont j’ai oublié le nom, se cueillent en ce moment, elles sont savoureuses.

 verger 5Trois pommiers en « espalier », une reinette du Canada, puis une variété de Delbard, et une seconde reinette.

La pomme Reinette de Lorient, variété locale, a un petit goût acidulé.

verger 4Les belles fleurs blanc-roses du rosier Mme Alfred Carrière se font les compagnes des pommes en hauteur.

verger 9Les pommes de cette variété font d’excellentes compotes.

reine claude 1et enfin les prunes « reine-claude », juteuses et sucrées, dégustées en août.

reine claude 2

Saveurs

Dans le jardin nous avons quelques endroits dédiés aux fruits et aux petites baies.

Des pommiers, un pêcher, un cerisier, un poirier et quelques pruniers « Reine Claude ».

pommes

pommes (2)

 

 

 

 

 

poires

 

reine claude

Quelques petits fruits  sont bien protégés de l’appétit des oiseaux dans une grande cage amovible « faite maison » par mon chéri.

cage à petits fruits

groseillier à grappes

On y trouve des groseilles en grappes,

groseillier épineux

et des groseilles épineuses, ainsi que des cassis.

N’oublions pas les framboises remontantes, poussant sous le poirier, un régal à grapiller

framboises

Sous l’acacia, à l’ombre, quelques pieds de rhubarbe nous régalent de tartes bien gourmandes.

pieds de rhubarbe

 Dans les haies poussent des ronces envahissantes, qui sont redoutables pour les bras nus, et qui produisent des mûres sauvages un peu acides.

ronce

ronce (2)

 

 

 

Sur la haie d’amélanchiers du Canada, des baies comestibles, leur goût rappelle celui de la poire..

amélanchier du Canada

Enfin la vigne, plantée à l’ouest il y a des années, qui a été complètement recépée ce printemps, une attaque annuelle de mildiou nous privant depuis 4 ans de ses raisins.

vigne